Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/06/2017

Madrid, 27°. Collector.

On décide de s'installer dehors. Les spectacles donnés à « Pomme d'Api » ( joli nom pour une école maternelle) près du lycée français de Madrid nous ravissent: De vrais moineaux viennent voler autour de leurs cousins marionnettes créant des situations drolissimes dignes du meilleur théâtre de l'absurde.

03528e455f8c6086436e73ea12166540.jpg

Les petits élèves espagnols adorent l'uniforme. Souvent, les plus jeunes sont vêtus de jaune, les presque grands en rouge, et les presque très grands en bleu. « C'est pour mieux les reconnaitre » m'assure une maîtresse, réaliste.

4e5db96582eb285d184c8447d549bdab.jpg

On croyait Saint-Louis enfermé dans les remparts d'Aigues Mortes? Eh non, il a le don entre autre d'être aussi dans une banlieue BMW -Mercédes de cette capitale très catholique. A l'école « Saint Louis des français », il veille avec sa copine Sainte Thérèse d'Avilla, sa collègue régionale de l'étape, sur ce collège qui a relooké ses élèves façon stricte: Les petites en jupes plissées avec nœud dans les cheveux, les p'tits mecs en polo blanc.

5946f2d755ea5eb6d5fb593ef93cf547.jpg

C'est pour le folklore, en fait, ils s'amusent et apprennent bien. Bon, la messe obligatoire, c'est peut-être un peu « prise de tête », mais ça respire la bonne humeur, voire l'enthousiasme alors...

20/06/2017

Nord Caraïbes, voyageons dans nos souvenirs.

Saint-Pierre était la vraie capitale de la Martinique. Adossée à la montagne Pelée, cette ville prospère et fréquentée par des marins ivres de tous les plaisirs, fut anéantie en 1902 par les projections de matières solides et les nuées ardentes. En un peu plus d’une minute, 30.000 personnes périrent. Un seul survivant : un pochtron bagarreur qui se trouvait en prison.

medium_saint-pierre.gif

La suite est consternante puisque des pillards qui piquèrent les trésors amassés par les flibustiers cachés sous terre, ont aussi découpé les lobes d’oreille et les doigts des cadavres dans la plus pure tradition des lois de la piraterie.

18/06/2017

Le Grand Boucan. (Qui s'est tu).

La tournée du spectacle au pays des margouillats s’achève. Dans quelques heures, le vol machin, de la compagnie air truc m’arrachera du rêve commencé il y a presque 2 mois. Quel cafard!

medium_musique.gif

Heureusement, pour apaiser la douleur, les réunionnais des environs de Saint Gilles ont eu la bonne idée d’organiser une fête entre copains.

medium_elphes.gif

A mi-chemin entre carnaval des fous et kermesse « frite-merguez », ce rendez-vous a lieu chaque solstice d’hiver (comme les feux de la Saint Jean mais dans l'hémisphère sud) depuis 11 ans pour le plus grands bonheur des touristes et des déjantés de tous bords.

medium_merlin.2.gif

Sur le thème du fantastique, on y retrouve pêle-mêle des elfes, Merlin l’enchanteur, voire Jac… pardon, le "capitaine"Jack Sparrow sur le « Black Pearl ». Du tout, du n’importe quoi du moment qu’on s’éclate.

medium_capitaine-jack-sparrow.gif

C’est franchement réussi : Les enfants s’en donne à cœur-joie et tissent les ribambelles qui rythment le défilé. Les grands dansent, chantent, s’aspergent d’eau une bouteille de rhum à main droite (à consommer avec modération), une trompette dans l’autre. Drôle, car sans concession, ils s’éclatent.

medium_roi-Dodo.gif

Ce soir, au moment ou ce crétin d’avion décollera, les allumés du « Grand Boucan » mettront le feu au bucher du « Roi Dodo » sur la plage des Roches Noires. Salut la Réunion, à +.

Nord Atlantique.

Autant le sud de la Martinique est over- touristé, autant « les nords » de l’ile sont authentiques, peuplés de vrais martiniquais. Les endroits sont sauvages et les cotes inhospitalières

A l’est se situe Basse-Pointe, lieu de naissance d’Aimé Cézaire, le sage si convoité par les candidats à toutes les élections. Celui qui ne l'évoque pas peut légitimement aller cultiver son jardin ailleurs et abandonner ses ambitions. Ici les falaises, la végetation tropicale, le vent, la forte houle de l’océan donne un aspect rude et primaire. Lutinbleu en prend plein ses mirettes.

nord atlantique,martinique,lutinbleu,christian benoist

13/06/2017

La cathédrale de maguelone de nouveau une ile?

C'est peut-être pour l'hivers prochain ou pour celui d'après. De plus en plus, les étangs débordent, le fragile cordon littoral se réduit à quelques pov'piquets qui dépassent laborieusement de la digue. Ce ne sera pas la tempête du siècle, mais à force, ce spectacle ébranlent nos sens, y compris, le vent aidant, celui de l'équilibre.

palavas, christian benoist, lutinbleu, midiblogs

Sauf celui des surfeurs fous qui ne manqueraient pour rien au monde cette opportunité de se frotter à ces fortissimottes forces de la nature.

trump,christian benoist,lutibleu,midiblogs,midi-libre

Et ces américains qui nous désolent...

12/06/2017

Salut les névrosés fauchés! (Reprise)

A Lyon, il existe un cabinet de psy en plein air fait pour vous. C'est devant « Saint Jean de Dieu », un établissement spécialisé dans les troubles de l'esprit. Et c'est...Gratos! C'est pas du lourd ça? Un thérapeute qui ne prend pas un euro, ça n'existe pas? Si. Et en plus c'est le grand-papa Sigmund qui vous analyse.

lutinbleu,noel,christian benoist, analyse psy; freud

On s'allonge sur un divan, certes un peu dur, mais on peut parler au vieux pendant des heures. On fait les questions et les réponses et quand la consultation est terminée, on reprend son bus et on rentre dans sa grotte.

Par contre, méfions-nous des amateurs-apprentis psys. Dangereux.

11:41 Écrit par lutinbleu dans on the road again | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lutinbleu, christian benoist, freud | | |  Facebook

T'en veux une autre?

A force de le prendre, de l'avoir, de le faire, de le presser, de tenter de le remonter, de le mettre en mesure, de le suspendre, de le choisir, de le perdre, le temps s'est vengé: Votre lutin pas si éternel que ça, s'est réveillé ces derniers temps avec un an de plus ou de moins selon que l'on considère le verre à moitié-plein ou la carafe à moitié-vide. C'est l'ordre du monde qui l'exige, on nait, on vit et on passe à autre chose... On a l'ivresse de la vie qu'on mérite et de ce coté-là, c'est cadeaux!

f120be9ebdcad7d179b69f2d8b425e1f.jpg
e281c2fdfcad50d98bb09a8223943fd9.jpg

06/06/2017

Barcelone, capitale de l'euro-folie du sud.

On n'en voit plus des comme ça, des endroits libres, brut de brut, champions de la déconne et de la bondieuserie nostalgique franquisante, porte ouverte à tous et port d'attache des pionniers de la mer.

9ef72b013b13c8677b042eaf473e8e9e.jpg

Barcelone est un navire gigantesque qui tangue et qui navigue aux vents très favorables. Nom d'une fée ibérique! Que ça fait plaiz de revenir sur un territoire si ami. Vaut mieux attaquer la ville par la face nord, par la « ronda del littoral », on arrive direct aux « Ramblas ». Après, c'est « nez au vent, yeux grands ouverts, oreilles à pavillons variables ».

af8d30b49b8aec151ffda2a4a0c23685.jpg

En descendant vers la mer, à tribord, c'est l'ancien « Barrio Chino », aujourd'hui sans beaucoup d'intérêt puisque les énormes rats et les prostituées (sans rapports) ont été chassés par des promoteurs sans préjugés.

b4637535d362b65944d65cb4081cc335.jpg

A babord, c'est gothique. Mais le dimanche, c'est encore plus rigolo. Difficile de faire plus baroque que la cathédrale, lieu de brouhahrecueillement? Ben, si. Sur le parvis, c'est totale éclate avec le « Sardanne contest ». On se la pète en dansant sur un vrai orchestre 1000 pour 100 catalan. Quelle classe, quelle fête! D'autres fabriquent du bonheur autrement avec un simple « hang drum ». Ça marche à fond.

13751e49393e923b458735f2daea54ad.jpg
bb83bee7ea81e17dcf20063205969c7c.jpg
86cb7ffa7d31bda4fd574236e33321e4.jpg
466e9bdb56af2012c316bbb0ed73bf9d.jpg

Barça-Collomb, aujourd'hui, toi aussi tu es sans doute émue. Tu regarde vers l'Amérique, alors souviens-toi enfin de ce petit homme martiniquais nègre et fier qui vit pour toujours: Aimée Césaire.

barcelone,catalogne,ramblas

28/05/2017

Il y a de quoi être tristement fier.

Au début des « années S.I.D.A », j'ai rencontré pendant un spectacle, un petit enfant bien palot et bien triste. La directrice de l'école m'explique qu'il est malade, que ses parents sont atteints du sida et qu'en plus d'avoir une courte petite vie de merde, il serait bien vite orphelin.

sida, act up, professeur astruc, christian benoist

Comme beaucoup, j'étais à cette époque proche « d'Act Up » et j'ai monté une association: « La Sauterelle à Roulette » pour recueillir du fric en faveur des enfants malades de cette saloperie, et de le verser directement au service du professeur Astruc (hôpital Gui de Chauliac à Montpellier). Une jolie somme pour redonner le sourire à ces mômes.

sida,act up, professeur astruc, christian benoist

Il n'y a pas de quoi se vanter mais c'est dit.

act up, sida, profsseur astruc, christian benoist

26/05/2017

Montée d'adrénaline vers Cilaos. Archives.

Se déplacer à la Réunion, c'est l'enfer au paradis. C'est la totale pagaille. Surtout quand il pleut. Les averses tropicales sont violentes et soudaines et les poids lourds en particuliers se font piéger par leur vitesse excessive et au moindre coup de frein, ils se retrouvent sur le flanc. Alors, faut patienter...longtemps...encore plus longtemps.

DSC00474.JPG

Bon, Radio Freedom, entre 2 annonces de rencontres, des bonnes occaz et des portefeuilles perdus, nous informe que la route est coupée pour un bon bout de temps et on attend en regardant un magnifique arc-en-ciel qui se déploie quand l'eau tombe et qu'un rayon de soleil darde sur l'océan.

DSC00501.JPG

Une fois passée cette épreuve, il nous faut emprunter la route aux 600 virages en épingle à cheveux et bien souvent à passage unique pour enfin parvenir après mille frayeurs au centre du volcan: Cilaos. Une fois arrivé, il serait mesquin de ne pas remercier le Père Boiteau, le (pas encore) saint d'ici.

DSC00512.JPG

reunion,lutinbleu,christian benoist

A bientot.

24/05/2017

Quand j'srai grand, j'serai journaliste dans les D.O.M T.O.M.

En particulier à La Réunion. Complètement débordé mais tellement sympa.

presse, réunion, dom tom

17:41 Écrit par lutinbleu dans la Réunion., presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse dom ton, le journal de l'ile | | |  Facebook

22/05/2017

Malheur à celui qui se fait pécho sur la toile.

Mais quelle créature peut imaginer de telles pièges...

medium_toile.gif

Rencontrée à Cilaos, en plein coeur de la Réunion, cette bestiole, la Bibe, tisse pour bouffer. Rien à voir avec les hommes donc.

medium_araignée.gif
COUCOU A TOUS LES ARACHNOPHILES...

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu,araignée

A Bientot.

21/05/2017

Chèque-liste.

 

Nos amis les touristes vont débouler et les commerçants graissent leur tiroir-caisse. Les dernières répètes se déroulent sans anicroches. Maréchaussée: A l'aguet.Petit train des plages: A quai.Pavillon: Vert.Maitre-nageurs-sauveteurs: Vigilance maximum.Parkings géants, tout neufs et gratos: Open.Zygomatiques: Bandés aux taquets. Chariottes à glaces et beignets: Poussage en cours.Restaus de plages: Congélateurs bourrés jusqu'à la gueule. Bref, tout est prêt. Tous modes de paiements acceptés.

vacances languedoc roussillon,christian benoist,montpellier

 

vacances languedoc roussillon, christian benoist, montpellier

                                                     

vacances languedoc roussillon, christian benoist, montpellier

                                

vacances languedoc roussillon, christian benoist, montpellier

 

                                   

vacances languedoc roussillon, christian benoist, montpellier

                                              

vacances languedoc roussillon, christian benoist, montpellier

    

vacances languedoc roussillon,christian benoist,montpellier

vacances languedoc roussillon,christian benoist,montpellier

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19/05/2017

L'Est Républicain.

 

J'en ai rêvé, un journaliste de la rédaction de Vesoul (70) l'a écrit. Merci.

est republicain, vesoul, christian benoist

 

18/05/2017

Lutinbleu au taf. (Un brin de nostalgie)

La première rencontre avec mes copains martiniquais s’est déroulée avec une petite appréhension. Normal pour des retrouvailles après 5 ans de séparation. Mais la chaleur du public, malgré celle des Antilles (29° quand même) a totalement libéré un lutin réjoui des rires et des applaudissements des 220 bambins rassemblés sous un préau du quartier Dillon à Fort de France.

lutinbleu,3 chardons,martinique,christian benoist,petit betatete,dillon

12/05/2017

Tiens, il y avait longtemps...

A Sète, pour le film d'Alice Duard, "Robin", à propos du scandale de l'amiante, avec 2 jeunes talents en devenir.

Robin, christian benoist

Robin,christian benoist

Robin,christian benoist

L'Ami.

Tourné non loin de Montpellier, vers Aumelas, ce long mètrage de Renaud Fely et d'Arnaud Louvet raconte la vie de Saint François d'Assise selon son ami Elie. Une expérience forte, une ambiance de tournage extraordinaire. Un thème porteur et des décors à couper le souffle.

l'ami, christian benoist

l'ami,christian benoist

11:44 Écrit par lutinbleu dans tournage, TOURNAGES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : l'ami, christian benoist. | | |  Facebook

"C'EST EN FAISANT N'IMORTE QUOI QU'ON DEVIENT N'IMPORTE QUI"

 

Sur le tournage du film: "C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui". De Raphael Frydman.

n'importe qui,raphael frydman,remi gaillard,christian benoist

n'importe qui,raphael frydman,remi gaillard,christian benoist

n'importe qui,raphael frydman,remi gaillard,christian benoist

"INQUISITIO"

 

Tournage à l'abbaye de Fontfroide près de Narbonne. Frissons garantis, émotions profondes, rigolades médiévales...

869181_v869181_av.jpg

inquisitio, christian benoist

DSC03597.JPG

inquisitio, christian benoist

"RESPIRE"

respire, christian benoist, languedoc roussillon cinema

De et avec la charmante Mélanie Laurent. Tournage à Sète dans un bus qui "pue des pieds" selon un cadreur, tout cabossé et à l'évidence, et je m'y connais, conduit par un chauffeur en état d'ébriété avancé.

"LIGNES DE VIE"

christian benoist, lignes de vie, languedoc roussillon cinema

« Lignes de Vie" est un téléfilm commandé par France 2 sur un format proche de « Plus belle la vie » de nos voisins marseillais. L'histoire est tout aussi intéressante et la distribution tout aussi éblouissante. Une histoire d'amour fatal, de clans, d'argent et d'influence qui nous a tenu en haleine pendant une cinquantaine d'épisodes. La scène du Tribunal m'a permis de retrouver un vieux pote né en 1753 à Montpellier, Cambacerès, 2ième consul et ministre... de la Justice actuellement transformé en statue.

christian benoist, lignes de vie, languedoc roussillon cinema

"CANDICE RENOIR"

Sur le tournage de la série. A Sète.

candice renoir,christian benoist

candice renoir, christian benoist

"LE DERNIER COUP DE MARTEAU"

le dernier coup de marteau,alix delaporte,christian benoist

             Sur le tournage du film d'Alix Delaporte.

la dernier coup de marteau, alix delaporte, christian benoist

le dernier coup de marteau,alix delaporte,christian benoist

"LE SECRET D'ELISE"

 

Tournage à l'hopital du Grau du Roi . Le matin en fauteuil roulant, l'après-midi sur une civière. Crevant...

le secret d'elise,christian benoist,lutindor

 

la vie d'elise, christian benoist, lutindor

"ANTIGONE 34"

Au départ, une série policière tournée à Montpellier. A l'arrivée, à peine un succès d'estime et une affiche à couper le souffle pour toujours.

antigone 34, christian benoist, languedoc roussillon cinéma

"OMAR M'A TUER" (Omard à l'étouffé)

omar m'a tuer,christian benoist,lutinbleu,midiblogs

Porter la toge aux arènes romaines, c'est banal. Et suffoquant en même temps. Surtout quand le soleil tape midi.

DSC02374.JPG

Tout ce que la région compte de gladiateurs de la figuration de cinéma, soufflent et s'essoufflent sous le cagnard de l'été. Ils sont cuits comme dans un four et mijotés sauce avocat. On tourne des scènes du film "Omar m'a tuer" au tribunal de Nîmes.

DSC02361.JPG

Pendant que certains répètent la scène de la conférence de presse sous la direction du réalisateur, Roschdy Zem, d'autres révisent leurs textes aux marches du palais.

DSC02368.JPG

Une occaze en or pour un lutin-panouilleur-frimeur, de plaider coupable de curiosité. Et là, c'est du costo-pro.

DSC02379.JPG

Les témoin-caméras ne peuvent pas mentir et tout est minutieusement agencé, réglé, mis en place. Les acteurs sont maquillés, coiffés, rasés,assaisonnés et mijotés aux petits oignons par des assistantes charmantes qui appliquent avec douceur une crème anti-transpiration sur les visages des magistrats pour de faux.

DSC02356.JPG

Sensation étrange que d'enfiler la robe d'un magistrat... Faut assumer sa part de féminité non?

TOURNAGE D'ETE.

La région le permet et le souhaite: De nombreux films, courts, longs et publicitaires sont « fabriqués » pendant la période estivale. Après repérages, des équipes de ciné s'installent dans les lieux les plus flashy d'ici. La lumière, les couleurs, le pittoresque attirent les réalisateurs les plus talentueux, à juste titre. Les intermittents du spectacle, techniciens, comédiens et autres pros de la pellicule, nombreux dans notre sud et sans cesse à la recherche de boulot, sont ravis de l'aubaine. Ainsi, nos amis japonnais ont envahi pacifiquement nos villes à « fontaines merveilleuses ».

DSC02626.JPG

Et elles sont nombreuses! Ainsi, à Montpellier, c'est à Antigone qu'ils ont posé leurs caméras. A Perpignan, c'était devant le palais des congrès. Lutinbleu faisait partie des « passants » qui passaient en passant derrière la fontaine des allées Mayol, dont on dit qu'elle coute très cher, mais cela ne nous regarde absolument pas. Encore une figuration en attendant mieux. Celle-ci nous a donné l'occaze de découvrir un p'tit bout de la « Nippon way of life » à travers cette publicité pour « Shisheido », une gamme de cosmétique très tendance.

DSC02629.JPG

Tous les clichés sur le pays du soleil levant sont vérifiés: Travailleurs acharnés, organisation rigoureuse, quantité et qualité des intervenants... Il faut rajouter la bonne humeur, l'accueil et tout y est. Mais les vrais responsables du succès de ce tournage, c'est « N EUROPA », la boite de prod et son directeur Pierre Lautman qui gère l'affaire avec précision et humour. Pour une fois que les acteurs de complément ne sont pas traités comme des ovins sans cervelle...

p.s: Le gazon autour de cette fontaine, c'est du synthétique... Indigeste à brouter mais si pratique d'entretien.

11/05/2017

Ca va kramer.

Tu as peur de tout perdre, toi qui n'as déjà pas grand chose. Tu es révolté, rebelle et insoumis. Alors, tu vas descendre dans la rue pour manifester ton inquiétude. Tu vas occuper ton entreprise, barrer les routes, arrêter les trains, tout casser, empiler des pneus pour faire des barricades et y foutre un putain de feu. Bref, tu vas vouloir exploser cette société.

Sauf que ces pneus brulés vont puer, ruiner ta santé et polluer encore un peu plus. Soit donc malin et solidaire, donne-les ces pneus!

Si tu trouve des « 195/65 R15 », merci de me contacter.(Sérieux). En effet ma vieille voiture doit passer le contrôle technique et une petite retraite d'intermittent du spectacle est trop juste pour en acheter même d'occase.

Ta générosité te grandira.

baricade, controle technique

P.S: Profitons ensemble d'un air encore respirable jusqu'à ce qu'il ne le soit plus.

15:30 Écrit par lutinbleu dans christian benoist, Montpellier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pneus, baricade, feu | | |  Facebook

04/05/2017

Trop de la balle!

Ronde ou ovale. petite (mais pas trop) ou pointue. WWWahhh, Moooomtpeellieeeer! LA ville des champions. On ramasse tout, avec les mains ou avec les pieds ou avec les 2, avec le sourire crispé parfois ou le rire éclaté souvent, mais toujours l'esprit. Celui des arts sportifs ou on se bat en respectant l'adversaire. Et nous, à Montpel, on gagne toujours à la fin. Soleil, bien-vivre et fightin'winer-spirit... Un grand moment de savoir-jouer-dans-la-cour-des-géants. Bravo à nos hand-rugby-(wo)men qui nous ont fait vibrer. (la photo, euh,...c'est l'émotion)

sport, montpellier, MHRC, hand,

16:45 Écrit par lutinbleu dans Montpellier, rugby, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, sport, mhrc, hand ball | | |  Facebook

02/05/2017

Du plus loin qu’il m’en souvienne.

 Le premier article qu’un journaliste a osé écrire sur ce jeune et fringuant lutinbleu fut diffusé en 1975 dans « L’Aisne Nouvelle », un journal quotidien picard aujourd’hui encore source d'infos. J'étais alors le directeur du "foyer culturel" de Chauny. Son auteur, Christian Leclerq, maniait la plume avec un humour d’époque mais néanmoins décapant.

aisne nouvelle, christian leclercq, christian benoist


Toutes mes excuses pour la qualité médiocre d'un document presque historique.