Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2007

Folie génétique.

Après la disparition du Dodo, animal trop facile à capturer par l’homme (merci pour les coms), le peuple réunionnais ressent une réelle et profonde culpabilité. Il s’est rendu compte de l’énormité de cette horreur en période de prospérité, et par conséquent il est devenu un fervent défenseur de la nature. Deux généticiens ont voulu faire revivre le volatile sans ailes à partir de l’ADN retrouvé dans la foret primaire sur les hauts de Saint Joseph. Cela s’est su et bien rapidement ils ont été arrêté avant d’’avoir pu aller au terme de l’expérience. Mais dans le labo de ces illuminés, un bassin vide a intrigué les enquêteurs. Après un interrogatoire musclé, les reconstitueurs d’espèces on vite avoué avoir tenté et réussi un croisement entre un requin et une tortue qu’ils ont appelé « le Torquin ». Puis, profitant de la grande houle du mois de Mai dernier, la créature a pris la fuite. D’après les premiers témoignages elle roderait entre Saint Gilles et la Saline les bains. C’est un requin à 4 pattes recouvert d’une épaisse carapace. Il se nourrit de tout ce qui passe et a un faible pour les baigneurs et les baigneuses. Il se délecte, lorsqu’il se hisse sur la plage, des meilleurs morceaux : les pieds et les testicules des surfeuses et des surfeurs sans distinction de race ni de religion, car ici on est à la Réunion.

medium_torquin.gif
Décidément, pas de chance : après le chik, gamède, les éruptions volcaniques, la houle, les snacks chinois, un nouveau fléau s’abat sur l’ile sauvage. Encore des subventions à l’horizon…

11:25 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : torquin, requin, tortue | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.