Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/07/2012

Ces étangs au cœur battant.

Le dimanche matin est paisible. Le vent fait la grace-matinée. Pas de ride sur le canal du Rhône au Rhin, un ciel bleu pastel, l’air est frais. C’est l’instant béni ou les pelles éclatent le miroir de l’eau, et brisent le silence.

medium_canal2.gif

Le club d’aviron de Carnon est mon ponton d’attache. Autant, « voyager » est jouissif, autant « s’arrêter » est indispensable. Il faut savoir poser ses valoches et détacher sa ceinture. Instants magiques ou les efforts du rameur et la nature silencieuse ne font qu’un. Le corps, les muscles luisants de sueur, bandé sur la machine fait l’amour aux vaguelettes dans des petits tourbillons que font les rames en pénétrant doucement la surface de l’eau sur un rythme lent et régulier. (Osons)

medium_canal1.gif

Alors, se met à battre le cœur des étangs…Je rêve ou quoi ? En effet des battements sourds retentissent comme s’il y avait un véritable cœur quelque part par là. Le mien ? Non ça ne fait pas « boumboum-boumbom », ça fait « boum-boum-boum-boum-boum ». Tendant l’oreille, on situe la provenance vers l’intérieur des terres, du coté de Montpellier, du coté de …Grammont. Mais c’est bien sur, les fous-furieux du festival « Electro Mind » ne sont pas encore couché ! Et les décibels généreux parviennent jusqu’au littoral. Chouette, un concert gratuit pendant l’effort ! Dommage qu’on ait que les basses…

12:52 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : electro mind, carnon, aviron | | |  Facebook

Commentaires

salut

Écrit par : pierrot le zygo | 22/07/2007

Les commentaires sont fermés.