Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/09/2007

Tonga-Samoa.

On est tous pret. Il y a là Anne-Marie, la plus australienne de nous tous. Phillippe, connus de tous les hand-balleurs montpellierrains, François, animateur tout azimut, Gérard, une sacrée "gueule à la Gabin du sud", Iggy, dont la jeunesse n’exclut pas le charisme, avec sa tronche d’un "Ché", façon basque et l'ami Seb, un runner affamé au propre (la bouffe ) comme au figuré ( le rugby et apparament, la vie ).

medium_oula_095.JPG
medium_oula_097.JPG
Mon job c'est "Tonga" comme la dernière fois. Mais cette fois, la sécurité est renforcée, moins de gens dans le tunnel. Tant mieux, le match est passionnant. JE suis passionné. Les "Tongas" sont devenus des amis.
medium_oula_157.JPG
On se regarde, on se sent plus qu'on ne se calcule, on vibre ensemble, parfois l'angoisse, et l'attente de la récompense.
medium_oula_173.JPG
Des momes, je vous dis…On change des joueurs, on n'est pas fiers des cartons rouges.
medium_oula_161.JPG
medium_oula_166.JPG
Un bout de bonheur, un petit fruit frais sur le gateau. Chouette, dimanche, c’est Australie-Fidji. Les petits seront grands. Face aux kangourous, « il sauront rebondir. »(C’est beau comme du TF1).
medium_oula_176.JPG
medium_oula_179.JPG

12/09/2007

Répétition générale.

Le stade de la Mosson s’est refait une beauté pour recevoir le match de rugby Tonga-Etats-Unis. La pelouse est caressée avec amour, les poteaux sont dressés dans un ciel sans nuage.

medium_IMG_3210.jpg
medium_IMG_3210.2.jpg
De toutes parts, ça s’agite, ça tourne, ça fourmille. Tout sera prêt pour le coup d’envoie à 14h.
medium_IMG_3205.jpg
L’équipe de Rocky, malgré l’exigüité de la loge-boite de sardine, s’affaire et règle tous les détails. Le son et l’image seront parfaits.
medium_IMG_3204.jpg
Lutinbleu s’occupera de l’équipe A : Les Tongas. Du vestiaire à la sortie sur le terrain, il encadrera ces gaillards venus des antipodes.
medium_IMG_3200.jpg
Les changements de joueurs seront annoncés du banc de touche grâce aux équipements HF. Sous un soleil de plomb, le Haka tongien retentira pour célebrer « la mort des adversaires ». Rassurez-vous, au coup de sifflet final, ils seront tous vivants…et heureux.

11/09/2007

Les 7 volontaires.

Les 7 volontaires de l’équipe « sport présentation » pour les matchs de la coupe du monde de rugby à la Mosson ont découvert leur terrain de jeux et leurs rôles.

medium_IMG_3195.jpg
Il y a là Ignacio dit « Iggy », étudiant d’origine basque qui sera l’assistant de Rocky, le big chief de « Big Events », Anne-Marie, australienne, sera le joker de la troupe, Philippe, Gérard, Sébastien et François se partageront les différentes taches entre la salle de contrôle, le terrain et les points stratégiques du stade. Murphy sera l'assistant de l'arbitre vidéo.
medium_IMG_3196.jpg
Pour sa part, Lutinbleu est chargé de mettre en scène l’entrée des artistes entre les vestiaires, le tunnel d’accès à la pelouse et l’entrée sur le stade
medium_IMG_3190.jpg
Il parait que là, parfois, les joueurs adverses s’intimident gentiment avant de se friter pendant 80 minutes. Attention, les gars, mon petit mètre-soixante-dix et ma grosse voix sauront vous mettre aux pas si nécessaire…

10/09/2007

Accréditation « Coupe du monde Rugby 2007 »

Elle est là, devant mes yeux étonnés. Retirée ce matin, elle autorise à « l’assistant à la présentation sportive », l’accès au terrain, aux vestiaires et aux tunnels, aux « opérations » et à l’aire régie TV. Very exiting, is’nt it ?

medium_IMG_3170.jpg
Cette aprèm, une réunion aura lieu en vue des matchs prochains au centre des volontaires, et mon poste sera attribué définitivement. Demain, une répète sera organisée. Pour une fois, j’ai un peu le trac et certains frissons indéfinissables qui chatouillent mon dos. Assez agréable…

02/09/2007

Parisien, tête de vélibien.

Ils se sont approprié un concept vieux comme la roue : la location de vélo. Depuis longtemps déjà, on peut se déplacer aisément dans de nombreuses agglomérations avec une bicyclette d’emprunt. A Lyon, on a testé cette nouvelle façon de circuler il y a plus d’un an. Au départ, c’était juste anecdotique : un gadget inventé par des écolos aux mollets d’acier pour se faire remarquer. A présent, les citadins apprécient à juste titre ce moyen de locomotion. Ce succès légitime vient de la multiplicité des « bornes ». On en trouve à chaque grand carrefour. Une douzaine de places ou on peut retirer ou garer le deux-roues. Quand le parc est vide ou complet, il suffit d’attendre un peu pour prendre ou remettre l’engin. Fastoche ! Ca ne remplace pas les transports en commun, mais c’est complémentaire.

medium_IMG_3111.2.jpg
La bonne humeur des usagers fait plaisir à voir : on s’initie l’un l’autre à ces nouvelles « tendances », on s’aide dans les moments difficiles (parfois l’informatique qui gère le réseau s’enrhume, parfois un pneu est crevé etc.…). Une bande de réparateurs rode en permanence pour entretenir les 15000 biclous qui en ont bien besoin tant les souvent jeunes utilisateurs les malmènent juste pour rire. Les montpelliérains connaitront-ils bientôt le plaisir voluptueux du « vélo liberté » ?

15:11 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velib, lutinbleu, paris | | |  Facebook

Parisien, tête de vélibien.

Ils se sont approprié un concept vieux comme la roue : la location de vélo. Depuis longtemps déjà, on peut se déplacer aisément dans de nombreuses agglomérations avec une bicyclette d’emprunt. A Lyon, on a testé cette nouvelle façon de circuler il y a plus d’un an. Au départ, c’était juste anecdotique : un gadget inventé par des écolos aux mollets d’acier pour se faire remarquer. A présent, les citadins apprécient à juste titre ce moyen de locomotion. Le succès légitime vient de la multiplicité des « bornes ». On en trouve à chaque grand carrefour. Une douzaine de places ou on peut retirer ou garer le deux-roues. Quand le parc est vide ou complet, il suffit d’attendre un peu pour prendre ou remettre l’engin. Fastoche ! Ca ne remplace pas les transports en commun, mais c’est complémentaire.

medium_IMG_3111.jpg
La bonne humeur des usagers fait plaisir à voir : on s’initie l’un l’autre à ces nouvelles « tendances », on s’aide dans les moments difficiles (parfois l’informatique qui gère le réseau s’enrhume, parfois un pneu est crevé etc.…). Une bande de réparateurs rode en permanence pour entretenir les 15000 biclous qui en en bien besoin tant les souvent jeunes utilisateurs les malmènent juste pour rire. Les montpelliérains connaitront-ils bientôt le plaisir voluptueux du « vélo liberté » ?

15:02 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velib, lutinbleu, paris | | |  Facebook