Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/06/2017

Barcelone, capitale de l'euro-folie du sud.

On n'en voit plus des comme ça, des endroits libres, brut de brut, champions de la déconne et de la bondieuserie nostalgique franquisante, porte ouverte à tous et port d'attache des pionniers de la mer.

9ef72b013b13c8677b042eaf473e8e9e.jpg

Barcelone est un navire gigantesque qui tangue et qui navigue aux vents très favorables. Nom d'une fée ibérique! Que ça fait plaiz de revenir sur un territoire si ami. Vaut mieux attaquer la ville par la face nord, par la « ronda del littoral », on arrive direct aux « Ramblas ». Après, c'est « nez au vent, yeux grands ouverts, oreilles à pavillons variables ».

af8d30b49b8aec151ffda2a4a0c23685.jpg

En descendant vers la mer, à tribord, c'est l'ancien « Barrio Chino », aujourd'hui sans beaucoup d'intérêt puisque les énormes rats et les prostituées (sans rapports) ont été chassés par des promoteurs sans préjugés.

b4637535d362b65944d65cb4081cc335.jpg

A babord, c'est gothique. Mais le dimanche, c'est encore plus rigolo. Difficile de faire plus baroque que la cathédrale, lieu de brouhahrecueillement? Ben, si. Sur le parvis, c'est totale éclate avec le « Sardanne contest ». On se la pète en dansant sur un vrai orchestre 1000 pour 100 catalan. Quelle classe, quelle fête! D'autres fabriquent du bonheur autrement avec un simple « hang drum ». Ça marche à fond.

13751e49393e923b458735f2daea54ad.jpg
bb83bee7ea81e17dcf20063205969c7c.jpg
86cb7ffa7d31bda4fd574236e33321e4.jpg
466e9bdb56af2012c316bbb0ed73bf9d.jpg

Barça-Collomb, aujourd'hui, toi aussi tu es sans doute émue. Tu regarde vers l'Amérique, alors souviens-toi enfin de ce petit homme martiniquais nègre et fier qui vit pour toujours: Aimée Césaire.

barcelone,catalogne,ramblas

Commentaires

se perdre dans les ruelles du vieux Barcelone pour finir dans un bar à tapas en se régalant d'un rioja ou d'un ribera del duero ....c'est le paradis sur la terre !

Écrit par : Ulysse | 21/04/2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire