Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/05/2008

« Adieu, monsieur le professeur...

On ne vous oubliera jamais... ». On a tous chanté ce refrain d'une chanson d'Hugues Auffray lors du départ en retraite d'un instit de primaire. On se souvient des yeux humides du dit maitre et des sourires des élèves, les uns, regrettant sincèrement la disparition d'un bon vieux trop cool, les autres, célébrant enfin le début d'une récré illimitée sans cette peau de vache, bon débarras.
Tu parle! Après les vacances, plus personne ne commentera son absence. Il se sera bel et bien volatilisé et lorsqu'on croisera son ombre courbée au détour d'un loto dominicale, on se moquera de sa tenue de jardinier troquée contre sa blouse grise usée.

4556f8dc1af11d2b2d04b56a95543d3e.jpg
A Marseillan, madame J. Thibessard quitte son poste de directrice-instit de maternelle, le mois prochain. Sans état d'âme. Entrée dans l'enseignement en 1974, elle a connu bien des petits bonheurs au quotidien mais aussi bien des ministres et donc, bien des réformes. Jusqu'à l'écœurement. Ces derniers temps, ce qui se passe à l'éducation nationale a fini de la dégoutter. Elle a donc décidé de devancer légèrement l'appel quitte a percevoir une pension légèrement dégonflée. « Et qu'on ne viennent pas me chercher pour faire des remplacements... Je n'aurai ni l'envie, ni le temps ». En effet, elle estime qu'il existe une autre vie après l'enseignement. Avec son époux, elle va se lancer dans l'hôtellerie, dans l'Indre. Un changement radical qui éclaire son regard. Comment, madame, ne pas vous exprimer notre admiration et notre sympathie. Vous m'avez accueilli avec tant de bienveillance et d'amitié depuis tant d'années que le lutin-comédien-marionnettiste n'oubliera pas de sitôt ces spectacles joués pour vos petits dans votre école. Votre sourire et votre dynamisme éclaboussaient ceux qui travaillaient avec vous et les enfants poussaient grâce à vous dans un champ de joies et de jeux-qui-font-grandir. Une preuve? Regardez dans les yeux des tout petits ces milliers d'étoiles qui brillent comme autant de soleils dans ma tête..« Adieu, l'amie, on ne vous oubliera jamais"... Et un gros merde, comme on dit par chez nous.

Commentaires

les instits sont les hussards ou hussardes de l'éducation car pour l'intelligence et la capacité à apprendre des enfants tout se joue à l'école primaire...ils devraient être plus payés que les prof agrégés qui glandouillent dans les universités

Écrit par : Ulysse | 27/05/2008

Houla, Ulysse! Tous ont leur rôle. Pour les sous, ils méritent tous bien plus. Pour le reste, je tire presque à tous mon chapeau.

Écrit par : lutinbleu | 27/05/2008

je te trouve bien indulgent Lutin bleu avec la nomenklature de l'éducation nationale ...mais bon je veux bien reconnaître que parmi les profs agrégés il y en a quelques uns qui font sérieusement leur boulot

Écrit par : Ulysse | 27/05/2008

Elle a l'air bien jeune pour une retraitée :-))

Merci pour ton gentil commentaire cher lutin bleu.

Écrit par : Marie | 31/05/2008

Les commentaires sont fermés.