Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/12/2008

Requiem for a dream.

Faut croire aux signes. Depuis hier, ça pleut des gouttes d'évènements extra-ordinaires, entendez par là qu'ils sortent de toutes logiques rationnelles. En prem's une vidéo qui touche aux tripes en guise d'apéro, et qui parcourt sans répit la colonne vertébrale une bonne partie de la nuit, comme un refrain en boucle. Ensuite, en plein tôt matin, c'est le sourire d'un ami qui éclate par surprise à la porte.

tmpDDA2.jpg
Et puis, tout à l'heure, par le plus pur des plus improbables hasards, une feuille du « Midi Libre » d'hier lue comme ça, machinalement... Mais, « nom d'un lutin illuminé d'étonnement! » c'est moi!
tmpDDA2 - Copie.jpg
Oups ça sent une année 2009 Grand Crue. Je vous la souhaite tout aussi magique à vous tous aussi.
vol-006.jpg

Longue vie et bonne année aussi à tous ceux qui font « Midi Libre 

29/12/2008

Faux frères.

Ils se haïssent depuis toujours et depuis la nuit des temps, ils se font une guerre sans merci, éternellement. Régulièrement, la violence explose comme un volcan tueur. Régulièrement, des paix sont signées: Promis, c'est la dernière fois. Et puis, quand c'est fini, ça recommence. Irrémédiablement. Décidément, ces cousins aiment à s'entre-exterminer. Je t'aime, je te tue. Obama et Sarkozy n'y pourront rien de rien. Ces petits territoires sont trop convoités au nom d'un Dieu criminel...

palestine-004.jpg
Cette aprèm, 2 à 300 personnes protestaient sous la pluie froide de Montpellier. On aimerait que ce ne soit pas inutile. Qu'un jour palestiniens et israéliens s'embrassent un bon coup. On rêve?

19:22 Écrit par lutinbleu dans ça craint | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gaza, israel, guerre, lutinbleu | | |  Facebook

Ça c'est de la pub, coco.

Les communicants ne manquent pas d'élégance. Ils sont prêts à toutes les bassesses pour faire de la réclame pas chère. « Chanel », « LA » marque-référente-en-terme-de produits-de-luxe, pierre précieuse qui fait la fierté de la France du bon gout, vient de décider un régime amincissant d'une efficacité effrayante: Le licenciement de quelques dizaines de salariés. Bon, c'est tendance, mais le moment et la méthode choisie est pourrit. En ces périodes de cadeaux, sur nos télés, sur toutes les chaines, en même temps, sont diffusés des spots très classes montrant des mannequins mâles et femelles très sex s'aspergeant d'un parfum ou d'une eau de toilette à la flagrance très irrésistible. Ce genre d'espace publicitaire coute « bonbon ». Quelques secondes plus tard, J.P. Pernaud dans son jité-pacher nous dévoile avec sa bonne humeur rurale habituelle, « qu'un plan de restructuration bla-bla-bla...Chanel...Chanel qui doit donc...rue Cambon, les employés de Chanel... ». On sort la calculette et on s'aperçoit que l'opération « Pub-licenciement » divise les frais par 2 et rend la tranche juteuse. Si on ajoute à ça la diffusion d'un télé-film en 2 parties et en début de soirée sur la vie de Gabrielle Chanel, créatrice de l'art de la mode moderne, la coupe est (trop)pleine et déborde de grossièreté. Mademoiselle, qui dut elle aussi fermer boutique, mais pour cause de 2ième guerre mondiale, doit se retourner dans son linceul. Bande de mal élevés!

11:51 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chanel, lutinbleu, midiblogs | | |  Facebook

19/12/2008

« Mais qu'est-ce qu'ils ont, en ce moment? »

Ils sont énervés, excités comme des puces, en sur-régime. Tous les ans, en décembre, les petits hommes de chez nous en age de croire dur comme dou-dou au père Noël, deviennent total déjantés. Ils sont écartelés par des tensions qu'ils ne comprennent pas. Ils rêvent sans doute de cadeaux brillants et énormes, avec un gros noeud sur l'emballage. Sans doute, ils leur en faut plus, encore plus, jusqu'à l'asphyxie du bulbe rachidien. Leurs sens se mélangent les pinceaux jusqu'à parfois la crise de nerfs, voire d'hystérie. Les publicitaires se battent pour obtenir la plus grosse part de leur cerveau. Faut dire que le marché est énorme: Les enfants de 2 à 7 ans, dans nos sociétés occidentales, sont gâtés-pourris à l'occasion de cette fête devenue païenne. Outre l'indécence et le mal à l'aise qui en résulte ( il y en a tant qui souffrent), les mômes les plus gentils deviennent d'un coup des monstres sans contrôles. Ne vous inquiétez pas, c'est temporaire. Ils ne sont pas responsables. C'est le moment de leur parler calmement, de les entourer d'affection et de gentillesse, bref de les calmer. Pas de chantage genre « si t'es pas sage, il ne viendra pas... », non, juste un sourire, ça suffit.

pi mpt 044.JPG
Ce soir, c'est les vacances, ils vont pouvoir se reposer. Les enseignants et le monsieur des marionnettes aussi. Alors, joyeux Noël à tous.
pi mpt 036.JPG
Et n'oubliez pas de dire merci au vieux bonhomme à la barbe blanche. (Rien ne vous empêche de lui faire un croche-patte dès que possible, mais après qu'il ait vidé sa hotte, faut pas gâcher).

13:36 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : noel, enfant, cadeaux | | |  Facebook

13/12/2008

Nice, organisatrice des J.O d'hiver.

La capitale de la rivera française se prend à rêver de ski, de glisse, de tremplin. 2018, c'est loin et les murs de glace à slalomer seront nombreux sur la piste. Bon, coté neige, on fait le plein, et puis, il y a les « canons » à saupoudrer la montagne. Coté infrastructures, la cote d'azur est dotée d'un parc hôtelier qui ne connait pas le sur-booking en février. Le TGV mettra la cote d'azur à 3h de Paris à grands coups de tranchées dans la Provence. Sans parler de la météo parfois très favorable sur la cote: La température clémente attire les « anciens », friands de caresse solaires faute de mieux. Et donc, les sous...Et il en faudra pour soudoyer les délégués! Mais pas de panique, on les récupère au casino de Monté Carlo. Not'bon prèz N1S1 en sera à son 3ième mandat et ouvrira les jeux en présence d'un tibétain président de Chine. Mr Estrosi, toujours maire, inaugurera la patinoire « Spagiari », et les champions, encore au biberon pour l'heure, pourront déposer leur médaille d'or dans un coffre monégasque. Et si ce prétendu « réchauffement climatique » a le culot de multiplier les tempêtes destructrices sur ces plages méditerranéennes, on glissera sur les galets qui restent.

nice 010.JPG
Espérons qu'ils laisseront la petite chapelle de Villefranche décorée par Cocteau à l'abri de cette mascarade carnavalesque.

08/12/2008

Bientôt l'hiver, et c'est déjà le printemps?

Ce pays de fous, la France, est capable de tout, du meilleur comme du pire. Ses habitants sont paillards, querelleurs, prétentieux, chauvins et parfois de mauvais gout. Pourtant, ce qui c'est passé ce samedi-dimanche devrait laisser B. Obama coi. Il y a de quoi: Un peuple (presque) entier s'est mobilisé, a rogné sur son repos hebdomadaire pour faire la guerre aux maladies génétiques.

teleton 003.JPG
Ces combattants valeureux ont levé une armée d'espoirs aux milles coins de l'hexagone, à Aigues Mortes aussi. Partout ils ont formé des bataillons pour vaincre la fatalité. Vêtus d'armures de bonne humeur, coiffés d'un panache de joie enfantine, ils ont récolté les bombardes qui écrabouilleront ces myopathies qui rongent les muscles des enfants petizetgrands. En même temps, on apprenait par le professeur Montagnier qu'un vaccin contre le vih, à usage thérapeutique était envisageable dans 5 ans ( mais, bon...). Ce n'est pas une prévision pseudo-astro-criminelle à la Elisabeth Tessier, mais que cela n'empêche pas les protections INDISPENSABLES.
teleton-004.jpg
Ce serait outrage à la volonté de vivre de ceux qui doivent, avec un courage sur-humain et l'aide des téléthoniens, atteindre l'accessible étoile du bonheur.

11:40 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : téléthon, aigues mortes, lutinbleu | | |  Facebook

03/12/2008

Les petits marchands de Noël.

Montpellier connait enfin les délices d'un marché de Noël digne des grandes capitales d'Europe. Bon, pour l'instant, c'est l'installation. Faisant fi des règles élémentaires de l'architecture urbaine, des petites baraques se construisent dans le centre de la ville. Il est vrai que ce village de rêve est éphémère et qu'après les fêtes, tout disparaitra comme par magie.

marche-de-noel-001.jpg
On y entend déjà les rires des enfants. On y devine leurs regards éclatés de stupeur. Tant de lumières, tant de musiques, tant de gourmandises, tant de petits cadeaux à faire. Dans ces boites à merveilles, on trouve de tout pour tous à tous les prix. Et puis flâner à travers ce labyrinthe de petits trésors, ça rappel bien des souvenirs, hein le pape? Mais ou il est celui-là? Il doit sans doute se réchauffer avec une gaufre dans du bon vin chaud...en lisant "Midi Libre".

02/12/2008

Nouvelle vague.

La mer déborde sur les plages de la cote d'azur. Les seniors snobs n'ont jamais vu ça: 4m d'écumes sur leur plage! Ils préferent rester chez eux et attendre des météos marines plus favorables.

cannes-010.jpg
Mais ça presse pour eux... Le temps est assassin.

11:40 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cannes, vague, lutinbleu. | | |  Facebook