Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/05/2016

Les histoires d'amour finissent mal, les histoires d'amour finissent mal, en général.

Pas cette fois-ci. A la fin d 'une « saison », le dernier jour de « pestacle » est trop attendu, désiré car porteur d'émotions particulières: On s'attache à ces marionnettes que l'on fait vivre alors forcément quand  l'heure de la séparation sonne, on s'attend à une représentation encore plus réussie pour un jeune public en extase, réagissant au moindre vibrato de la voix, bouche bée devant la manip qui tue, celle qui ensorcelle, qui fascine, qui éclate les pupilles... Et puis, poum-poum-patapoum, c'est tout le contraire: Le public est moins dispo, les adultes, énervés par la chaleur, l'acteur bredouillant...

DSC00225.JPG

Ben non. Pas cette fois-ci. Cette dernière journée avec « Ecoute le Vent », la petite indienne-marotte, c'était la plus simple, la plus pleine, la plus vivante que votre lutin ait connu depuis quelques lunes.

DSC00218.JPG

« Soleil Rouge », le vieil indien qui va vers le grand soleil rouge est parti avec l'astre de la vie, là-bas, derrière la montagne, et la petite fille-pour-de-faux a trouvé son nom.

DSC00222.JPG

Elle existe donc et peut vivre ses aventures. Destins croisés. La vie est faite comme ça. Les enfants du Crès et de La Grande Motte s'en souviendront longtemps. Lutinbleu aussi.

Commentaires

nourrir les rêves des enfants il n'y a pas de plus beau métier Lutin Bleu car le monde de demain aura besoin de rêveurs pas de financiers

Écrit par : ulysse | 10/05/2009

Lutin bleu ton message sur mon blog m'a touché je suis peiné que des évènements douloureux t'amènent à nous quitter. Nous ne nous sommes rencontrés qu'une seule fois chez Pierrot mais je garde de toi le souvenir d'un homme chaleureux et habité par ses rêves J'espère toutefois que je continuerai d'avoir de tes nouvelles et si jamais tu reviens dans la région fais moi signe en m'envoyant un mail

Amicalement

Écrit par : ulysse | 11/05/2009

Les commentaires sont fermés.