Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/05/2009

Vive la crise.

Non, ce n'est pas du Reiser ni même un cri de joie d'un patron-voyou bouclant ses valises bourrées de stock options. Non, c'est le slogan que les paroissiens de l'église « Notre Dame de la Sallette » à Saint Leu, peuvent lire à coté du Christ en croix. A droite.

DSC00267.JPG

Décidément, le clergé dit beaucoup de bêtises, ces temps-ci. Après l'évêque négationniste, celui qui proclame le préservatif poreux, et le pape lui-même qui assure que la capote favorise le sida, c'est le curé de cette petite ville réunionnaise qui glisse dangereusement sur un terrain nauséabond. On comprend que ce prélat-là veut mettre en évidence les valeurs de solidarité qu'il doit défendre, mais pédagogiquement, c'est nul. On ne montre pas au tableau ce qu'il ne faut pas faire. Les gens finissent par le croire... Un peu comme si certains prètres irlandais enseignaient leurs valeurs à grands coups de triques. Un peu comme si certaines pubs mensongères vantaient la médaille qui rend heureux si on l'achète. « Il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vendent pas » disait Coluche. La crédulité humaine n'a pas de limite, hélas! La connerie non plus. Même en religion.

Commentaires

Lutin, si tu permets, moi je lis "vivre la crise", ce qui change tout (comme quoi on voit parfois ce qu'on veut bien voir). Il me semble que le prêtre a voulu dire qu'il faut être solidaires les uns des autres pour traverser (la crise) le moins mal possible.
Bon week-end à toi.

Écrit par : marie | 21/05/2009

et oui, marie, le test est réussi...Le reste reste valable sur la com des curies. Une bonne sieste s'impose

Écrit par : lutinbleu | 21/05/2009

Les commentaires sont fermés.