Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/12/2016

Les enfants de Guillaume Tell.

 

Ils l'ont voté il n'y a pas si longtemps. Les p'tits suisses blancs comme la première neige ont décidé que les français frontaliers ne sont plus si bienvenus chez eux. Une consultation, genre démocratie participative, a rendue son verdict. Ou plutôt, vomie. Depuis que la confédération helvétique existe, ces montagnards nous avaient surpris dans bien des domaines. Le plus rigolo c'était la coupe de l'América, LA grande course de formule 1 des régates du monde dans un p'tit pays qu'a que le Léman comme océan. Mais, ces derniers temps, les champions du monde du secret bancaire sont bougons. La krise les dérange.

suisse,xenophobie,lutinbleu,bois d'amont

Ils sont bien obligé d'admettre que leur machine ne lave pas si blanc. Alors, ils se font une réaction épidermique contre euh, ben tiens, les estrangers, et en particulier les français. Alors, ouste, tous dehors...Ils iront bosser autre part. Qu'il restent prudent, nous aussi on a des réactions imprévues: Notre bon Prèz  va leur déclarer la guerre, et ça va craindre pour leurs glaciers déjà bien entamés. consterné je m'interroge sur l'avenir de Manu, génial géo-trouv'tout et Raphaël, tous 2 anciens potes et frontaliers travaillant dans le pays d'Heidi. Mais ils sont trop forts ces gars-là et tel que je les connais, il trouveront le moyen d'instaurer des barrières (de péage?) pour empêcher ces xénophobes de venir cueillir nos champignons dans nos coins par cars entiers.

DSC01500.JPG

11:01 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse, xenophobie, lutinbleu, bois d'amont | | |  Facebook

Commentaires

ah, ces Suisses, i_ls en ont de bonnes,les capitayc ne dépassant pas la limite autorisée..c'est quoi la limite ?

Écrit par : ginette | 19/10/2009

On cherche toujours un bouc émissaire à ses propres turpitudes....et celui qui sent le bouc c'est celui qui le dit !

beau coup de gueule !

Écrit par : ulysse | 21/10/2009

Les commentaires sont fermés.