Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2010

Taser à poissons.

 

C'est un bon moyen de ne pas revenir bredouille d'une partie de pêche. Mais aucun permis ne l'autorise.

DSC02131.JPG

Seul les professionnels de l'ONEMA (office national de l'eau et des milieux aquatiques) peuvent se permettre de la pratiquer. Mais eux, ne se vanteront jamais d'avoir dans leur musette la plus belle friture du siècle car toutes leurs prises seront remises à l'eau après une étude minutieuse. En bons scientifiques, ils observent l'écosystème aquatique et éventuellement le rééquilibrent.

DSC02121.JPG

Cette pêche miraculeuse est effectuée grâce à une fée: l'électricité. Pour faire court, un groupe électrogène produit un courant continue qui peut aller jusqu'à 1000 volts. Le jus parcourt la rivière entre la cathode qui est mise en place à la limite aval de la station et l'anode (une perche avec un anneau à son extrémité) qui est portée par un opérateur. Les poissons sont attirés par un phénomène de nage forcée agissant sur les fibres musculaires et nerveuses dans un rayon d'1,5 mètre autour de l'anode.

DSC02128.JPG

Ils sont alors « péchos » dans des épuisettes. Une occase pour les mômes de Grabels de découvrir avec stupéfaction que dans la rivière la Mosson, habitent en nombre de beaux et rutilants poissons. De la plus grosse anguille à au plus petit des gardons, nos amis du fond des eaux se la coulent douce. Mais, comme on dit à la télé: « Les enfants, n'essayez pas ça à la maison ». Bubulle, votre poisson rouge le verrait d'un très mauvais oeil globuleux. A moins qu'avec un filet de citron...

15/05/2010

Faut fiser juste.

 

C'est aujourd'hui le grand jour. Des milliers d'amateurs de sports extrêmes sont venus admirer les déjantés de skate, les fondus de rollers, les fous-furieux de B.M.X. Les connaisseurs ont leurs favoris et hurlent leur joie tout comme le speaker-maitre-de-cérémonie qui améliore d'année en année son: « MOOONTPELLIEEER!!!! ». L'ambiance est à la franche bonne humeur et à rigolade. Les « restes », vomis compris des alcoolos face-bookés de la veille, ont disparus de la pelouse de la place de l'Europe.

DSC02040.JPG

L'endroit est net pour les acrobaties des riders de toute espèce, canine comprise. Jusqu'à dimanche soir, ils vont surfer, s'envoyer en l'air, se faire saigner les genoux, les coudes et parfois leur amour propre. Les familles viendront nombreuses pour se régaler de leurs arabesques dans l'espace, et les enfants écarquilleront les yeux à se faire péter les orbites.Les vainqueurs des compètes décrocheront la lune à grands coups de soleils, de twists et de boucles en l'air.

DSC02058.JPG
Ils tutoieront les étoiles. Un peu comme « lutinbleu » qui fête sa 500ième note sous vos yeux ébahis.A ce propos, un grand merci aux fidèles lecteurs qui continuent de lire ces bêtises. Et à « Midi Libre » qui accueille ce blog. Même si, après l'avoir honoré en le plaçant dans la liste des invités, il lui a retiré ce fauteuil de choix. Sans prévenir. Un peu à la « Bryce de Nyce ». Franchement mal élevé? Non, juste une glissade mal évaluée...Et pour un lutin, une tentation de jeter les gants, mais finalement... ben non.
DSC02029.JPG
Le F.I.S.E, c'est énorme jusqu'à dimanche, sur les bords du Lez. Ne ratez surtout pas ça.

13/05/2010

Le « noble art ».

 

La boxe a mis son short de gala. Une magnifique initiative organisée par Pierrot le Zygo. Tous les amis et sympathisants des bonnes causes ont déboulé lundi à Lodève pour participer à cette fête rigolote et caritative.

DSC02016.JPG

Au milieu d'un ring, le vice champion J.C. Bouttier et le peintre et complice D. Dodet, miment un combat contre un Ray-Cassius Pierrot protégé par une simple toile. Et, paf! il encaisse sur le coin du cadre, une bonne paire de gants peints en jaune et bleu (couleurs de la ville). Ça donne au final, 25 lithos dédicacées et vendues 200 euros.

DSC02021.JPG

De quoi offrir à chaque enfant de la ville un véritable ballon de foot....

08/05/2010

Un printemps chaud-bouillant.

Les « jolis mois de mai », ceux du muguet, des premières douceurs, des vents parfumés ne sont plus si jouissifs. Bon, comme d'hab, les étudiants qui révisent sur la plage abhorrent, si la météo le permet (mais elle le permet peu) des boxer shorts aux couleurs de l'O.M qui mettent le feu au sable chaud, et que les filles aaadorrrent, mais, cette année, le printemps brule! Comme si notre monde entrait en éruption. Comme à Prague au temps mauvais du polit-buro, comme au quartier latin au bon temps de la multiplication des pavés et des libertés émergentes. nos voisins méditerranéens du coté de la mer Egée, remuent. Ils se révoltent contre les irresponsables qui font l'économie et la politique du monde et forcément de l'Europe et de leur pays. Ils ne se doutent pas qu'ils sont comme les cobayes d'une expérience européenne menée par un professeur foldingue probablement psychopathe. Le but est de tester les résistances aux réformes qui imposeront une sélection plus stricte encore sur une planète empoisonnée par l'argent.

DSC01985.JPG
Alors dans ce ciel ténébreux, un p'tit rayon de soleil éclaire une école maternelle toute neuve de Ballaruc, du coté des usines. Les enfants y sont sages et les enseignantes, rayonnantes dans un environnement clair et vaste. De quoi grandir vite et fort. Une autre éclaircie du coté d'Herepian ou se tiendra le samedi 12 juin une méga journée de fête, avec kermesse, défilé et festival de B.D. Allons, allons, on ne va pas subir la rigueur sans sourire, même si c'est amer.

11:32 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : christian benoist, ballaruc, herepian | | |  Facebook