Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/06/2010

De souffler, le vent s'est arrêté.

Et mon coeur, de battre s'est emballé.

Émotions et frissons au programme de la dernière semaine de tournée de « Monsieur Le Vent », le spectacle que "les 3 Chardons" tournait dans les écoles cette saison. Forcément, le temps suspend sa fuite quand l'acteur-lutin-magicien endosse une dernière fois le gilet et la cape du personnage. Le chapeau melon bien planté sur la tête, il savoure chaque tourbillon qu'il dessine dans l'espace scénique. Il se lâche quand les volailles de la basse cour se chamaillent, il se retient quand la petite fille disparaît derrière la montagne et, au final, il laisse couler sur ses joues des larmes qui se mélangent aux rigoles de sueur qui dégoulinent sans pudeur.

DSC02258.JPG

Quitter un rôle qu'on a aimé, qu'on a fait vivre plus de 1000 fois et qu'on ne jouera plus jamais, c'est déchirant (sauf machine à remonter la vie). Mon plus grand bonheur, il est en forme de regards et de rire d'enfants qui ont éclaboussé ce spectacle. Avec parfois, en bonus, la joie dans les yeux de ces petits anges qui oublient pour un temps la maladie qui les clouent dans leur bulle ou dans leur fauteuils à roulettes.

DSC02239.JPG

Monsieur Le Vent a rendu son dernier soupir à Sospel, un petit village dans les hauts de Menton, accompagné par ses amis. Et un coucou particulier à l'école Pasteur, à Montpellier qui nous a ravi.

DSC02118.JPG

En septembre, « Boubam et le Tam tam », un autre histoire, prendra la suite et fera vibrer les salles de jeux aux rythmes africains sur fond de savane. L'aventure continue plus que jamais.

Commentaires

Lutin Bleu le vent ne fait jamais que passer , comme la vie !

Mais longue vie à Boubam et le Tam tam

Écrit par : ulysse | 08/06/2010

Les commentaires sont fermés.