Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/07/2010

Plus précis qu'une horloge atomique.

 

Tous les premiers samedis soir du mois de juillet, les stations du littoral triplent leur population. Ce n'est pas un phénomène-génération spontanée, mais l'effet vacances. Depuis 1936 et les congés payés, des milliers de bosseurs, de chômeurs, d'écoliers, d'étudiants, de retraités et d'animaux de compagnie rescapés des abandons en bord d'autoroute, déferlent dans la bonne humeur: Un véritable raz de vacanciers fatigués par un long voyage dans des embouteillages interminables ou dans des trains bondés. Les mômes ont braillé, vomi à l'arrière de la voiture ou chanté des refrains de saison, lancinants et franchement agaçants genre: « C'est quand qu'on arriveuuu... ».

DSC02403.JPG

Pour eux et en hommage à leur porte monnaie, les syndicats d'initiatives ont mis les petits plats dans les grands. A Palavas, la fête de la mer a commencé par une démonstration de joutes.

DSC02405.JPG

Les restaurants affichent complet, les marchants de glace font de l'oeil aux enfants, potentiels clients quotidiens. D'autres font comme à la maison: Ils frissonnent devant le foot-à-la-télé. Avec raison puisque ce soir, c'est notre voisin de l'autre coté des Pyrénées qui tente une qualif en demi finale de la coupe du monde de foot.

DSC02408.JPG

Barcelone n'est qu'à quelques encablures à vol d'oiseau et de coeur, alors ce soir, somos todos espagnols.

DSC02407.JPG

Et forcément, lorsqu' « on » marque pour gagner, une clameur de joie toute simple s'élève au firmament (si, si...). Les vacances commencent en fanfare. Soyons accueillants, souriants voire prévenants, les touristes nous font l'honneur de nous visiter. Profitons.

DSC02400.JPG

Commentaires

moi j'ai la chance d'être un touriste toute l'année !

Écrit par : ulysse | 10/07/2010

Les commentaires sont fermés.