Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2010

Le grand militaire et le petit chanteur.

 

Le petit chantait tout juste « juste » à l'Olympia, l'autre ne trémolait plus « haut et juste » au nom de la France. Dans les années 60, en classe de première à l'institution Saint Charles de Chauny(02), on se foutait, euh, pardon,on se « moquait » des 2 Charles qui faisaient l'actualité. La pension était religieuse et les gros mots, proscrits. Pourtant, on se complaisait à les imiter pendant les veillées du samedi soir. « Je m'voyais déjà en haut de l'affiche... » poussait de sa voix poussive pour l'occaze, Patrick, le complice, l'ami number one. Et je me taillais la part du lion en imitant ce tout récent ancien président qui su partir à temps. Certains disait que c'était plus réussi qu'Henri Tisot... Bof! On s'en fichait bien, ce qui comptait, c'était l'after... La boum... On pouvait danser. Et avec des filles qui plus est! Et ouais, depuis quelques mois, depuis la révolution de 68, la plupart des établissement privés était devenu mixtes.

AppelGalDeGaulle18juin40.jpg

Ce matin-là, après les prières du matin, L'abbé Fox, un british adepte des punitions corporelles et de l'humour du même bois que sa baguette, nous a appris la nouvelle: « Au paradis, Winston Churchill pouvait enfin terminer sa partie de bataille navale avec ce frenchy rebelle» .En conséquence, un deuil de 3 jours était décrété et l'internat fermé ». Tout les élèves rentraient chez eux. Youpi, 3 jours de vacances!

De retour à Paris, mon beau-père, un « Charles » lui aussi,, ancien résistant et gaulliste de la première heure me proposa le voyage à Colombey pour accompagner Montgénéral jusqu'à sa dernière demeure. C'est ainsi que le livre d'or ouvert « au peuple de France », porte ces quelques mots bidouillés par votre lutin-encore-bien-bleu: « Quelque chose que, sans un pli, sans une tache tu emporte malgré eux...Et c'est: Ton panache! »(1) Scène finale de Cyrano.

Un moment d'émotion pure.

 

1: En travaillant le rôle de « Cyrano » que mes 60 potes-apprentis-comédiens m'avaient confié, j'ai découvert que Charles De Gaulle savait écrire: Il a « commis », outres ses mémoires, un pastiche de l'oeuvre de Rostand. En vers, lui aussi. Not'bon Prèz N1S1, le successeur, lui aussi sait ce que pastiche veut dire.

Commentaires

Salut Lutin Bleu N1S1 est vraiment un mauvais pastiche qui rime avec caniche !

Écrit par : ulysse | 10/11/2010

Les commentaires sont fermés.