Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/12/2016

Au paradis des boutons.

Des p'tites boutiques comme cela, on n'en trouve plus. Dailleurs, elle a disparu.

boit'à coudre, lutinbleu, midiblogs

Les amateurs de « délicieusement-kitch » n'en croyait pas leurs mirettes.

lutibleu,christian benoist,midiblogs

Dans ce repaire pour « petites mains » ou grands modistes, on trouvait de tout pour la couture: Des rubans de tout calibre à faire chavirer Christian Lacroix ou Jean-Paul Gaultier, des boutons en bois ou en os petits ou gros, des galons à faire pâlir le plus exhibitionniste des généraux nord coréens, ou encore des fils à rendre Ariane totalement débordée. C'est madame AMARGER, la patronne de plein de patrons, qui accueillait le visiteur avec le sourire complice et l'oeil avisé du connaisseur. Car elle connaissait tout ce qui concerne l'aiguille et la façon de s'en servir. Son charme, sa patience son charisme faisait le reste. C'était en bas de la rue Saint Guilhem à Montpellier, que l'on pouvait jouer à cette chasse aux trésors de lumières et de couleurs.

lutinbleu, christian benoist, midiblogs

 


Le Fil d'Ariane - Thésée et le Minotaure

Minos, vainqueur des Athéniens, avait condamné ceux-ci à lui envoyer chaque année sept jeunes garçons et sept jeunes filles pour être dévorés par le Minotaure, monstre mi-homme et mi-taureau qui se trouvait enfermé au fond du fameux labyrinthe conçu par Dédale.Ariane, fille de Minos, assise près du port, regardait approcher lentement le vaisseau des condamnés et en y descendre les premières victimes. Parmi ce cortège résigné, un seul osait lever les yeux, le regard noble et fier paraissant défier la fortune. A la vue de cet être courageux, Ariane se sentit élever au-dessus d'elle-même et décida de le secourir. Au moment de lui parler, le coeur chargé de mille sentiments, elle reconnut avec surprise, le jeune et illustre Thésée, fils d'Egée, roi d'Athènes. Cet homme reconnu pour de nombreux exploits, avait souhaité être du nombre des victimes afin de tuer le monstre ou de périr avec ses concitoyens.Tout en Thésée inspirait Ariane. Elle se sentit enveloppée d'un intérêt très tendre et lui promit de le sauver dut-elle mettre ses jours en péril. De son côté, il lui jura, s'il était vainqueur, d'unir sa vie à la sienne.

Considérant déjà Thésée comme son époux, Ariane lui donna le bout d'un fil dont elle tenait l'autre extrémité, afin qu'il ne se perdit pas dans le labyrinthe. L'oreille tendue et l'oeil fixé sur le fil, elle suivait, tremblante, leur procession. Elle entendit bientôt les cris du Minotaure, le fil s'agitait dans ses mains....... et puis plus rien. Thésée était-il vainqueur ou vaincu?

Peu à peu, elle sentit un mouvement imperceptible, puis des cris, des chants de la victoire parvinrent jusqu'à ses oreilles. Thésée était de retour avec ses compagnons, la tête énorme du monstre étendue à leurs pieds

Ariane s'empressa de conduire Thésée au vaisseau qui les attendait afin de rejoindre l'île de Naxos pour y savourer un séjour mérité de vrais amants. Le lendemain, à son réveil, Ariane ne trouva point Thésée à ses côtés. Elle l'appela vainement, sortit de la grotte, traversa les bois, franchit les précipices, dans une recherche désespérée. Accablée de douleur, Ariane se traîna jusqu'à la plage pour apercevoir Thésée qui s'était enfuit à bord

Commentaires

Voilà donc un lieu où l'on fait la paix des boutons !

Écrit par : Ulysse | 27/05/2011

Les commentaires sont fermés.