Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/01/2017

Dragueur un jour,...

Les flamands roses creusent le fond vaseux de nos étangs et en tirent leur substantifique bouffe à longueur de journée. Un banquet de crustacées jusqu'à plus soif et pour pas un rond, même pas dans l'eau. Et la nuit, ils piquent un p'tit roupillon sur une pa-patte. Bizarre... Mais les températures extrêmes les rapprochent de leurs frères humains: Par ce froid de canard, ils se regroupent pour échapper aux glaces et profiter de la chaleur animale tout comme les hommes, qui, eux, prétextent une panne de cheminée pour demander du feu à leur voisin, ou pour ceux qui préfèrent au voisin leur voisine, ...à leur voisine. (O capilotracteur, ne cesseras-tu jamais ton capilotractage..)

meteo,christian benoist,montpellier

 

Vous imaginez les nuits torrides que le flamand passe avec sa flamande par moins quelque chose! Moins rigolo, Certains de ces échassiers gèlent littéralement sur pied et tout comme certains hommes démunis de tout, ils meurent. Congelés. Bonnes vacances d'hiver...

Commentaires

Ta plume elle ne gèle pas, elle est en verve !

Écrit par : ulysse | 12/02/2012

Je relis ton billet de circonstance avec plaisir !

Écrit par : Ulysse | 17/01/2013

Les commentaires sont fermés.