Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/03/2016

DANIEL DODET, L'ARTISTE PEINTRE.

Il est tout à la fois, force, générosité et talent. L'Amour qu'il a de la Vie est immense. Ses petits enfants, adulés-choyés grandissent en sagesse et en riant dans son ombre; Ils respirent la joie à plein poumons. En bon vivant, Dan sait apprécier tout aussi bien une tartine de confiture qu'un grand cru ou qu'un grand verre de lait; Ancien lyonnais, rien de la gastronomie ne lui saurait lui échapper. Ses nombreux amis peuvent compter sur lui en toutes circonstances et vice-versa. Mais il est surtout connu pour ses peintures chaudes et lumineuses, inspiré par sa muse et compagne qui fait la ballade à ses cotés, à travers le temps. Comme une gentille fée elle l'assiste en toute circonstances, même dans les coups les plus audacieux comme par exemple : « Boxart » ou 1500 ballons ont été offerts aux enfants de Lodève avec le « coup de gant » de J.C. Bouttier, champion de boxe et complice de toujours et de Pierre Guiraud, l'inénarrable communiquant au coeur-grand par nature et coluchiste par conviction. Avec une immense disponibilité, le Peintre Dodet a réalisé le décor du spectacle. Les couleurs, la lumière, l'humour... Il a tout prévu pour que le « Bateau de Rico » navigue sous les vents portants du succès. DANIEL DODET joue dans la cour des grands, des très grands.

491616435.jpg

2450361619.2.jpg

2943198371.jpg

1772352541.jpg

 

22/03/2016

La petite boutique des bonheurs.

Il y en a partout, nichés dans tous les coins, planqués dans des ombres, exposés dans des vitrines, suspendus à des faux arbres. Ce magasin du coeur de Montpellier est un vaccin contre la morosité d' un jour gris d'un hiver qui s'incruste.

POMME-d'api-003.jpg

Ici, rien que du ludique, du festif, du rêve ou du déjanté. Un appel au sourire, une révolte contre la grisaille ambiante. Partout des objets les plus hétéroclites. Des joujoux. Des cachettes s'ouvrent sur des cartes à jouer, des bibelots, des B.D d'avant-hier, des figurines, des dragons et des donjons, des joujoux, des échiquiers, des mallettes à poker, des dés, des baguettes magiques Plus loin on entre dans une station spatiale plus drôle qu'une vraie. Ici le temps s'arrête, remonte, file au loin. Impressions frissonnantes et fou-rire garanti.

POMME-d'api-014.jpg

Mes frères les lutins y sont légion, l'oeil moqueur et le coeur gros comme ça. Ils sont chez eux au milieu d'un paradis étrange. Des sorcières tentent de faire peur avec leurs fausses grimaces.

POMME-d'api-011.jpg

Science fiction, mondes parallèles, les visiteurs hésitent surpris d'enter dans une dimension qu'ils ne connaissent plus depuis l'age de raison. Le plus dur, c'est quand on sort de cette caverne festive: On retombe de très haut, sans parachute. On reviendra. Pour vos prochains cadeaux, d'anif par exemple, vous ferez plaiz aux petitzetgrands enfants à des prix abordables ( de 5 à ? euros), mais la visite c'est gratos.

POMME-d'api-001.jpg

Ça vaut vraiment le coup(de jeune). « Pomme de reinette » rue de l'Aiguillerie, Montpellier.

pomme de reinette,montpellier,lutinbleu

A bientot.

Le Puy en lentilles trempées.

Certains matins sont étranges. Aux premières lueurs, on se serait cru au paradis tant les statues de saints surgissaient des collines. Là haut, aux quatre coins cardinaux, c'était la fête au liturgique.

le-puy-046.jpg

Églises, basiliques et autres chapelles célèbrent la gloire du Dieu des catholiques-collectionneurs de lieux sacrés. La pluie qui tombe, la tronche de la boulangère-croissantière qui matte à travers la vitrine sans même nous apercevoir, nous ramènent dans ce bas monde à la vitesse d'une procession de moines en rut: On est là ou de très (trop?)nombreuses rigoles font la grande « Loire », au pays des volcans qui glandent et des marchands de parapluies-en-Rolls. Le bonheur des grenouilles aux pieds des bénitiers.

le-puy-039.jpg

A la maison de la presse, à la place du  « Midi Libre », des revues vantant des médailles miraculeuses pullulent... On comprend que les compagnons de Saint-Jacques de Compostelle préfèrent descendre par chez nous, sur le chemin du soleil.

le puy,lutinbleu,midiblogs

A bientot.

10:14 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : le puy, lutinbleu, midiblogs | | |  Facebook

La petite boutique du bon docteur Guéraud.

 

Comme son collègue Frankenstein, il fabrique la vie. Mais pour de faux. Il répare aussi les plaies et les bosses. Avec ses doigts assouplis par des expérimentations dans des bains de jouvence, il soigne les bobos des poupons et recoiffent les poupées. Vous l'avez sans doute repéré,les enfants ne sont pas toujours tendres avec leurs jouets. Parfois amputée d'un bras, borgnes ou sans cheveux, les cousines ainées des barbies retrouvent une seconde chance sous le bistouri-baguette magique d'un chirurgien des rêves.

DSC01589.JPG

Lui, a repris en 1967 la boutique que son père avait créé. Dans les vitrines, des dizaines de poupées principalement en porcelaine et parfois des mamies-poupées anciennes de collec qui ont une pèche! Et puis, normal, des bras, des jambes, des oeils, des oreilles de rechange pour les plus mutilées. Ce qui éclate doucement dans cette petite boutique-coffre magique, c'est la gentillesse et le regard malin du médecin-réparateur d'objets dont on dit qu'ils sont inanimés mais dont on sait qu'ils ont une âme: Demandez donc à une bout'choutte de 5 ans et fuyez vite avant de prendre un coup de poupée sur le coin du nez.

DSC01591.JPG

Guy Guéraud. 5 rue d'Alger, Montpel. Tel: 0467587666. Pas loin de la gare. Allez-y, si ça existe encore, vous y rencontrerez des « créatures » ….si séduisantes.

lutinbleu,guy geraud,réparation poupée,poupée

A bentot.

17/03/2016

Abracadabra...et hop, l'Amour a disparu!

Depuis quelques jours, j'aime sortir de ma tanière, regarder le mur d'en face et sentir le printemps à plein naseaux. C'est la saison des déclarations passionnées pour sa belle princesse ou son super-héros. Les sentiments les plus purs s'affichent en autant de messages de kifs graves.

amour montpellier, christian benoist, midiblogs

Bien plus fun que le sms, bien plus explicite qu'un mail, bien plus tendre (et sexy) qu'un p'tit mot griffonné sur un coin de nappe en papier, ce dessin magique transforme mon coeur en arc-en-ciel. Whaaa, que c'est beau la vie!!! Et puis cette aprèm, des hommes armés de pinceaux et de pots de peinture blanche ont débarqué, l'oeil glauque. En 3 coups de rouleaux lourds d'anti-vie et assassins d'âmes, ils ont tué des amoureux. L'Amour est coupable aux yeux des autorités et doit être effacé par crainte d'épidémie. La brigade anti-tags a frappé au centre de la cible.

amour montpellier, christian benoist, midiblogs

Quelle victoire! « L'Amour est morte », la force total-obscure l'emporte et ma si belle ville de Montpellier s'enlaidit d'une couche de stupidité. Madame Hélène, n'avez-vous jamais été amoureuse? Ah!, c'est pour faire la guerre vous aussi? …

amour montpellier,christian benoist,midiblogs

P.S: Pour le ou la coupable: T'inquiète.... on efface les mots, pas l'Amour.

amour montpellier,christian benoist,midiblogs

A bientot...

16/03/2016

Tel père, tel fils.

 

Il se ressemblent comme des frères mais ils ne le sont pas. L'un et l'autre vont à l'école mais le petit pour apprendre et le grand pour attendre le petit qui sort à l'heure du gouter. Didier le papa , précise avec fierté que si le fiston s'appelle Eddy c'est parce que c'est « un prénom américain ». On ne peut s'empêcher de penser à la télé et à ses conséquences. La scène se passe à Cilaos, un petit bourg du centre de la Réunion, rue du Père Boiteau. Quand il sera un homme, comment Eddy nommera son enfant? Faut sans doute consulter les programmes de dans 20 ans...

DSC00542.JPG

tel pere tel fils,cilaos,lutinbleu

A bientot.

On va au cirque. A Mafate, Réunion.

Il y a environ 10000 ans, le massif du Piton des neiges est un volcan très actif, surtout dans sa partie centrale, effondrée en une Caldeira. Des fractures découpent l’édifice dans tous les sens, la Rivière des Galets, guidée par ces ruptures se creuse.

medium_piton-des-neiges.gif

C’est là que naissent d’énormes ravines. Quelques dizaines de milliers d’années plus tard, il n’existe plus qu’une activité fumerolienne et hydrothermale. Le « millefeuille volcanique » s’effondre.

medium_mafate3.gif

Se forment alors des remparts isolant des ilets. Des forets semi-sèches se développent sur les terrains les moins instables. A partir du 19ième siècle et comme d’hab, les hommes défrichent dangereusement. Evidemment, les pluies torrentielles emportent le sol et un éboulement détruit la station thermale de Mafate. On replante alors des filaos qui sauront, nul n’en doute, limiter les dégâts. Dans une prochaine note, on visitera la ménagerie du cirque. Pendant l’entracte, demandez à l’ouvreuse de vous faire gouter des petits fruits juteux et sucrés. Mmmhhh… !!!

mafate,cirque,réunion

A bientot.

09:43 Écrit par lutinbleu dans christian benoist, la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mafate, cirque, réunion | | |  Facebook

15/03/2016

Le 4h de Cilaos

Cilaos vient d'un mot malgache, Tsilaosa, qui signifie "l'endroit que l'on ne quitte pas". Ce cirque a été le jeu de l'érosion qui y a creusé de profonds encaissements. Les Noirs marrons en fuite occupèrent le cirque de Cilaos les premiers. Ils en furent délogés vers 1750 par François Mussard et sa bande. Lorsque l'on entreprit la colonisation du cirque, les petits Blancs des Hauts vinrent y établir des plantations. Quelques vignes, la culture des lentilles, le tourisme et aussi la broderie sont les seuls moyens de subsistance du village.

medium_fleurs-cilaos.gif
medium_IMG_1921.jpg

Cernée par les plus hauts sommets de la Réunion, comme le Grand Bénare (2896 m), le piton des Neiges (3069 m), la ville de Cilaos n'a cependant rien d'oppressant.

medium_couleurs-cilaos-1.gif

A l’heure du goûter, les couleurs sont si changeante que sous les sunlights des projos du soleil, c’est la nature qui devient star dans ce film en colorama sur un écran géantissime.

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

A bientot.

11:36 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : réunion, cilaos, christian benoist, lutinbleu | | |  Facebook

Les marmailles, merveilleux jeune public. (Remember 28/05/2009)

Depuis le début de la tournée de « Paillasse l'épouvantail » dans les écoles de la Réunion, une   clochette toute belle tintinnabule dans la case « comédien » du lutin-marionnettiste. C'est grâce, bien sur, à l'accueil des grandes personnes, si fraternel, si souriant, si « décontracté » mais pas trop.

DSC00322.JPG

C'est grâce aussi à la qualité du spectacle proposé, texte, musique, mise en scène, décors etc. L'interprétation y est pour quelque chose, mais là, c'est obligé: Quand vous voyez ces yeux-là, quand vous entendez ces rires-là, quand vous faites « passer » ces manips là, c'est difficile de s'économiser, de calculer, de truquer. Les ficelles du métier?.. Retour à l'écheveau... Ces enfants sont « natures », émouvants, oreilles dressées, zyeux écarquillés. Ils vivent intensément l'histoire d' Armand le géant égoïste et des oiseaux de la bande à Paulo, le moineau effronté. Et, à la fin du « pestacle », lorsque le méchant devient gentil, le coin des yeux s'humidifie, l'émotion devient intense et le silence presque parfait. On vit un vrai moment de bonheur, je vous l'assure.

DSC00364.JPG

Alors, c'est logique , à la fin de la représentation on traine devant cet épouvantail, « tout de bois, de paille et de chiffons » pour prolonger l'instant, pour un peu plus d'éternité.

christian benoist,paillasse,lutinbleu,les 3 chardons,la réunion

A bientot.

 

14/03/2016

« C'est un petit jardin perdu dans la nature ».

C'est le texte qui le dit. Mais la tournée réunionnaise de « Paillasse, l'épouvantail » dépasse l'écrit et les situations les plus inédites procurent à l'acteur des moments de joyeuses surprises, parfois de fous rires. Là, le décor, pourtant imposant dans une salle métropolitaine, se réduit à une simple vignette dans une cour de récrée entourée d'une nature luxuriante ou s'entremêlent bananiers, cocotiers, goyaviers, manguiers et plein d'arbres en « ier ». Plus vrai que nature.

DSC00469.JPG


Parfois, c'est un peintre qui s'en mêle, en rajoutant au spectacle une couche de bonne humeur. Le jeune public ne prête guère attention à ces situations insolites tant il est attentif à l'histoire que leur raconte un lutin qui savoure ces situations toutes tropicales.

DSC00472.JPG

lutinbleu,reunion,paillasse l'épouvantail

Panique à bord !

Depuis plusieurs semaines, il avait disparu, chassé par les hélicos et les énormes filets métalliques qui retiennent la montagne qui s’écroule régulièrement sur la route littorale, faisant parfois des morts, le Paille en queue est revenu. Emblème de l'ile de la Réunion, c'est un grand oiseau marin blanc des mers chaudes avec des traits noirs. Il possède également une très longue queue composée de deux plumes très fines ressemblant à deux pailles blanches (pas visible sur la photo) trainant élégamment derrière l'oiseau. Son bec est jaune, mais ça, on ne peut l’observer qu’en volant soi-même.

medium_paille-en-queue.gif

Cet oiseau se rencontre le long des falaises et le long des ravines perçant dans les terres. Il se nourrit de petits poissons pêchés en mer. Il niche dans les trous des falaises ou au fond des ravines. Il pond un unique œuf d'octobre à décembre, et est de nouveau très facilement observable le long des côtes réunionnaises, par exemple : sur la route en corniche entre Saint Denis et la Possession et dans le sud sauvage. Les requins-bouledogues, eux, reviennent trop...

paille en queue,la réunion,route du littoral

A bientot.

Houla, la houle ! (Il y a plusieurs années...)

 Une houle d’une force impressionnante et due à une perturbation importante du coté des « Kerguelen » s’est abattue sur tout l’ouest et le sud de la Réunion faisant de gros dégats. A Saint-Gilles ou hier encore les moins de 16 ans surfaient pour le « marmaille tour », le paysage est méconnaissable.

medium_IMG_1797.jpg

Des témoins racontent qu’à Saint Pierre des déferlantes de 11mètres ont explosées un bateau de pèche et ses occupants juste à l’entrée du port faisant 2 disparus. De Saint Paul à Saint Joseph, les services de secours sont intervenus pour sauver les victimes, surpris de cette violence si soudaine, mettant leur vie en danger et secourus eux-mêmes par des collègues. Des dizaines de blessés sont à déplorer.

medium_rue-ensa.gif

Simultanément, le dôme du volcan s’étant encore effondré, laissant craindre une nouvelle éruption, la circulation va être sérieusement perturbée ces prochains jours. Pour ce premier jour de tournée à Saint Joseph qui est distant de 60 km, il a fallu 2h de patience. On se tient au courant. On attend des vagues de 10m en fin d’après midi. Quelle bonne idée j’ai eue de prendre un gîte en bord de mer…

medium_IMG_1798.jpg

christian benoist,houle meurtière,réunion,lutinbleu

13/03/2016

Le monde de l'ovalie ne tourne plus rond.

 Pendant que les meilleurs internationaux français vont se frotter au chardons écossais, les équipes du top 14 s'affrontent sans eux. Faut dire que les joueurs du championnat français viennent d'ailleurs. Le pompon revient au XV de Montpellier qui aligne 14 sud africains (sans compter l'entraineur Jake White) face à Oyonnax. Pire, ce match se joue à l'heure du p'tit déj (12h un dimanche). Oyonnax VS Sprinboks à la sortie de la messe, on rêve...

MHRC, christian benoist, top 14

MHRC, christian benoist, top 14

A bientot.

12/03/2016

Premières sensations.(Il y a presque un sciècle)

La Réunion est une ile riche en tout mais pas en plage. L’Océan indien est ici plutôt hostile pour les baigneurs. Seules deux ou trois possibilités pour jouer avec les vagues sont offertes aux amateurs de gros rouleaux. Les courants sont violents et les règlements, stricts. « Boucan Cannot » est un de ces endroits. L’accès y est rigoureusement réglementé et les contrevenants sévèrement réprimandés. D’un coté, le surf, de l’autre, la trempette. Malgré cela, des « accidents » sont possibles…Méfiance !

medium_plage.2.gif

Jouer dans l’écume donne une faim de requin. Un des nombreux « lolos » va la rassasier. Quelques samoussas, quelques « bouchons », quelques frites, arrosés d’un EXTRAORDINAIRE jus d’ananas frais (je l’ai vu faire), vont combler l’appétit d’un lutinbleu qui a digérer le petit décalage horaire qui l’a perturbé hier et lundi, il sera prêt pour le boulot.

lutinbleu,christian benoist,la réunion

A bientot.

 

Le jour heureux reviendra-t-il?

Ce matin, on se prenait pour Peter-pan en volant en parapente au dessus du lagon de Saint Leu (Réunion). Quelques jus d’ananas pressés plus tard, c’est au-delà de la barrière de corail que se poursuit l’aventure.

medium_plongée1.gif

« La Langoustière », c’est le site que nous allons explorer. Sous l’eau. Avec les bouteilles, comme des grands. C’est la première fois que je vais explorer ainsi harnaché « le monde du silence ». L’appréhension est palpable mais la curiosité est trop forte. Patrice m’explique le maniement du matériel et la biodiversité dans laquelle nous allons nous immerger. Les explications sont claires et nous mettent l’eau à la bouche. Après un détour par la passe, on se dirige vers le spot. La ballade est prometteuse.

medium_bando8.jpg

On s’amarre à une bouée et hop, on bascule…vers une autre planète. A 15 m, la houle qui s’éclate sur le récif est imperceptible. Laissons-nous devenir poisson tropicale. Les coraux sont des joyaux parés de mille couleurs, mille lumières

medium_clown_t.jpg
medium_lion_t.jpg

On se faufile entre les «poissons clowns » ou les « lions ».
J’affirme avoir été au centre d’un arc en ciel de poissons fluos, rouges-jaunes-bleus… Un moment d’existence d’une intensité rarement atteinte.

medium_bagnard_t.jpg

Ce jour devait être un beau jour, c’est un des plus beaux, des plus fous, un jour majuscule. 

medium_2.jpg
medium_plongée-moi_.gif

plongée,réunion,jour heureux

A bientot.

11/03/2016

Retour à la case. (I)

Après une tournée "intense" et épuisante dans les écoles de la Réunion, lutinbleu vous invite à partager ces quelques images gravées dans sa mémoire. Pour le son et les parfums, vous imaginez l'antichambre du paradis...

DSC00409.JPG
DSC00347.JPG
DSC00521.JPG
 
DSC00801.JPG
DSC00491.JPG
 
DSC00780.JPG
DSC00315.JPG

reunion,lutinbleu,christian benoist

A Bientot

10/03/2016

Une bonne (vieille) douche.

De fraicheur. Voila ce que m’a glissé à l’oreille Suzette, journaliste à R.F.O. radio-Réunion   «Je me fais 10 conférences de presse dans la journée, alors venir partager avec les enfants ton spectacle, c’est une parenthèse dans ces campagnes électorales qui me ravie ». Suzette m’a posé une question qui demande réflexion : « Qui, du public ou du comédien s’amuse le plus???     Les 2, ma journaliste…

Les journalistes locaux ne savent plus où donner de la plume, du micro ou de la caméra tant ils sont sollicités par les candidats aux élections qui sont prêts à tout pour attirer l’attention des médias. Comme en métropole ? Oui, mais en couleurs et en créole. On ne comprend pas toujours les mots de cette langue mais on écoute la musique des mots, et ça c’est un plaisir qu'on ne boude pas.

medium_bouzou-arc-en-ciel.gif

Pendant ce temps, Bouzou, lui, s’amuse à attraper les arcs-en-ciel. Avec de la patience, qui sait ? Ce petit ours  est en pleine forme et ouvre ses yeux tout grands pour tout regarder. Il est très sage et joue du matin au soir. Pour la nuit, je ne sais pas, je dors en rêvant de journalistes comme Suzette, si charmante…

christian benoist,presse,réunion,bouzou,saint louis,lutinbleu

A bientot.

08/03/2016

Parité.

Les femmes et les hommes naissent libres et égaux en droits ET en devoirs. Notamment la protection de notre planète. Sans quoi leurs enfants et les enfants de leurs enfants, s'il en reste, crèveront la gueule ouverte.

journée des droits des femmes.

07/03/2016

Saint Louis de la Réunion.

Tout le monde, ici, connait l’usine sucrière du Gol. Elle produit à partir de la cane, le meilleur du meilleur sucre. Un délice pour les gourmands, un enfer pour les automobilistes coincés derrière les « cachalots », énormes camions débordant de canes fraichement coupées encore si vivantes qu’elles choisissent la liberté de tomber sur ton pare-brise au gré d’un virage.

medium_musulmans.2.gif

Ce qui étonne le plus dans la rue principale de cette ville de passage, c’est la succession de magasins de mode et de bimbeloteries qui auraient fait le bonheur de ma grand-mère Yvonne. Ici, la communauté musulmane semble majoritaire et vit en parfaite harmonie avec les catholiques et les tamouls.

medium_minaret.gif

L’imposant minaret n’a rien à envier à celui de Marrakech ou de Bagdad. On doit se tordre le cou pour apercevoir le sommet de ce « phare » qui éclaire l’âme de tous les fidèles. C’est ça aussi le miracle de la Réunion : La coexistence des croyances et le respect de tous. La paix ?

medium_mosquée_eglise.gif

minaret,réunion,saint louis,christian benoist,lutinbleu

A bientot...

06/03/2016

Mes anciennes voisines étaient deux messieurs et une dame. (Réunion)

Elles s'appellent Gwendo, Ross et Caroline et sont plutôt du genre « Radiata ». Elles viennent de Madagascar et sont très gourmandes. Elles mangent de tout et sont donc omnivores voire détritussivores, contrairement à leurs cousines de Floride qui préfèrent la bonne viande fraiche. Elles adorent qu'on offre des fleurs car elle les dégustent avec délectation.

DSC00391.JPG

A la Réunion, on en compte 50.000. La convention de Washington (citès)veille à la protection de cette espèce mais ici, on bénéficie d'une dérogation car la reproduction est contrôlée. Alors, pour une cérémonie importante, on peut bouffer de la tortue. Barbare! Bien peu de client pour ce plat-là, les réunionnais sont en outre, culpabilisés par la disparition imbécile du "dodo". Et pour finir sur une note plus guillerette quoique, l'histoire raconte qu'autrefois, au baptême du pt'it, on lui offrait une tortue Radiata et qu'il l'a bouffait à son mariage...Mais bien sur c'était avant...

reunion,lutinbleu,christian benoist

A Bientot...

L’hiver austral. 2 juin, 7h, heure de Montpellier. Remember.

Après le 15ième, le 16ième, et ainsi de suite (oui, ici, les villages prennent le nom de la borne kilométrique), on arrive à la Plaine des Caffres. On est dans les nuages. On « est » nuage. Ici, au-delà des clichés bat le cœur profond de la Réunion. Plus de transat, plus de chair rosée avachis sur les plages, plus de surfeurs bronzés qui se la pète. Non, mais des enfants du bout d’un monde qui vont à l’école « du coin tranquille ».

medium_caffres-2.gif

Là, le spectacle se fait sous une pluie glacée et battante, mais sous un carbet percé de mille petites fuites qui donnerait bien du câble à retordre au meilleur des ingénieurs du son.

medium_caffres-1.gif

Ce moment restera gravé dans ma mémoire. Coralie aussi n’oubliera pas de sitôt. Elle m’explique qu’au mois d’Aout dernier, il a neigé tout près d’ici. Rien d’étonnant à 1400 m d’altitude.

christian benoist,réunion,plaine des caffres,hiver australe,lutinbleu

A bientot.

05/03/2016

Le torticolis du Petit Prince.

Il a enfin compris que sur la planète ou on peut admirer le coucher du soleil autant de fois que l’on veut juste en reculant son trône, on peut aussi se régaler avec le lever des couleurs de l’aube.

medium_solei2.gif

Un soir donc, en se grattant le dos (on peut avoir des démangeaisons dues à un acnée pré-ado même quand on est de lignée royale), il s’est aperçu que le soleil se levait aussi et que c’était tout aussi jouissif et que c’était tout aussi merveilleux.

medium_soleil-1.2.gif

Depuis, il est devenu un peu paresseux et passe son temps à des mouvements de rotation du cou lui dévissant sa petite tête d’ange blond.

medium_soleil-4.gif

Un coup (d’œil) derrière, un coup devant et une bonne rasade de synthol…

medium_soleil3.gif

réunion,petit prince,soleil

A bientot.

04/03/2016

Quand la montagne Pelée retire son chapeau.(Mais ça, c'était avant).

Rarement, les nuages accrochés au sommet du volcan, glissent pour apercevoir ce dôme qui effraye les populations environnantes. On sait ce qu’il s’est passé au début du 20ième siècle… Et on sait ce qui se passera forcément un jour ou l’autre.

medium_montagne-Pelee.gif

L’arc Caraïbe est bien plus que vivant : tremblements de terre et irruptions volcaniques se succèdent fréquemment en faisant des dégâts importants dans les infrastructures et dans la population. Les autorités sensibilisent les autochtones par quelques exercices de prévention. Mais, on est aux Antilles et tout le monde s’en fout. Petitbétatete apprécie le lieu mais, là encore, il ne va pas trainer…on ne sait jamais.

christian benoist,montagne pelée,martinique,lutinbleu

A bientot.

 

Le moulin de Langlade.

Ce n'est pas la girouette qui fait le vent, c'est le vent qui la fait tourner. Parfois doux, parfois froid, violent ou caniculaire, il fait bouger les ailes des moulins. Parfois dans un sens, parfois dans un autre. Parfois portants, parfois contraires, les souffles des vents orientent notre destin. Et quand ils soufflent dans le bon sens, on sent la caresse divine de la vie. Encore faut-il se bouger pour les capter.

langlade, moulin, dodet, christian benoist, lutinbleu, midiblogs

A bientot.

langlade, christian benoist

09:26 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : langlade, christian benoist | | |  Facebook

03/03/2016

Retour sur l’ilet Chancel.(Martinique)

Face au « Robert », immergent quelques tout petits bouts de terre. On se croirait transporté dans un épisode du « Seigneur des anneaux ». On s’attend à ce que surgisse une créature d’un autre monde.

medium_decor-cine.gif

On n’est pas déçu : un animal préhistorique qui, en Martinique, n’existe plus qu’ici, attend qu’un rayon de soleil lui donne l’énergie suffisante pour s’alimenter ou se reproduire avec son unique partenaire. « L’iguane Caraïbe » marche donc à l’énergie solaire.

medium_iguane.gif

Ces photos n’avaient pu être diffusées sur place pour cause de débit internet trop lent. En langage antillais, il faut traduire dans quelques années. Les internautes martiniquais devront patienter. Pani problem.

A bientot.

iguane,ilet chancel,martinique,christian benoist,midiblogs

Le chien fer.

medium_cayac.gif

Face à l’ilet « Chardon », se trouve un autre ilet appartenant à une famille béké richissime par le rhum appelé « l’ilet Chancel ». On y parvient en bateau ou comme le lutin-sportif du dimanche, en kayac de mer.Là, une maison de pécheur à l’abandon sert de repaire à une sorte de monstre inoffensif sortant du fond des âges : « l’iguane caraïbe ». 

medium_chien-fer.gif

Sur le chemin du retour, petitbetatete rencontre un autre animal moins amical mais tout aussi unique dans la région : « le chien fer ». Il ne se trouve qu’aux Caraïbes et tient son nom du fait de sa couleur et de son absence total de poil excepté une crête sur le haut de sa tête et lui donne une allure de punk. Oui, ben on va pas trainer parce que s’il brise sa chaine…

christian benoist,chien fer,ilet chardon,ilet chancel,martinique

A bientot.

christian benoist,chien fer,ilet chardon,ilet chancel,martinique

 

02/03/2016

Arrêtez ! Arrêtez la musiiqueeeeeu… (J'en reprendrai bien une p'tite louche)

Comme le chantait la môme moineau, quand c’est trop, c’est trop. Depuis 3 jours, ça chahute, ça danse, ça boit dans tous les bourgs martiniquais. Mais quand est-ce qu’ils dorment ? Quand on sera mort me rétorque une instit locale. Certes, mais alors pas tout seul, avec une reine de carnaval si possible, au physique sculptural, aux senteurs exotiques, au regard de braise répond notre lutinfataliste.

medium_reine2.2.gif

Tu n’y es pas, novice en carnaval, ici, 3 reines ont été élues. La première, la « mini-miss » est choisie parmi les enfants. Une autre, « la reine-mère » est une femme plutôt mure, et la plus convoitée est « LA reine », pour ses mensurations évidemment.
Ainsi, il y en a pour tous les âges.

medium_IMG_1253.2.jpg

Devenir « reine » c’est un honneur pour les heureuses élues. Ce titre récompense surtout l’originalité, le charisme, la façon de danser, le costume et bien entendu le sourire. Donc rien à voir avec le spectacle médiocre des (très belles il est vrai) viandasses tristes présenté par cette femme vulgaire en chapeau, que l’on nous inflige chaque année le même jour que le téléthon.

medium_reine_celine_Patole.jpg

Cette année, c’est ma copine Céline Patole qui a été désigné à Fort de France. Magnifique.

medium_cheval.gif

Lutinbleu, tu déjante, tu hallucine, t’es pété ou quoi ? Tu vois un cavalier sorti de nulle part qui défile lui-aussi. Il est temps que s’arrête cette aventure. Tu retourne en métropole très bientôt, et tu n’as pas encore pensé aux « souvenirs » pour tes amis. Allez ouste, au lit.

01/03/2016

Duel à mort en Martinique.

Il existe des sports cruels dans cette ile enchanteresse. Passons sur les combats de coqs dans les « Pitt » des villages, qui ne sont plus ce que c’était. Autrefois, le vainqueur était celui qui était vivant, alors qu’à présent, à la moindre petite égratignure, ces poules mouillées sont soignées et vont se refaire les plumes dans un poulailler 3 étoiles entourées de « cocottes »Des sports plus gourmands intéressent aujourd’hui notre lutin-gastronome : La lutte jusqu’à la dégustation entre Petitbetatete et un animal à l’allure préhistorique orné de terribles antennes et qui ne donne de frisson que celui de la salivation.

medium_langouste-vivante.gif

C’est une rencontre sans merci ou le vainqueur mangera l’autre. Quelle affiche ! Amateur de sports extrêmes, tu n’y avais pas pensé. A ma gauche, Petitbetatete, la marionnette adulée des préaux d’école, à ma droite le crustacé le plus succulent des océans.

medium_cuisinier.gif

L’arbitre, un cuisinier malin qui sait comment s’y prendre avec ces demoiselles, lui suggère de prendre un bain bien chaud avant de (se faire) consommer. La coquette qui sent vraiment le poisson, accepte. Chaude, elle ne sera que plus désirable.

medium_langouste-cuite.gif

Après 15 minutes de relaxation, elle préféra revenir totalement offerte en 2 vers notre lieu de réjouissance. Quand je pense que c’est sans doute une maman-langouste, je me lèche les babines d’avance à l’idée que ses petits vont grandir, grossir, rosir aussi, comme maman…A bientôt, les petits enfants.