Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2016

Riders on the storm.

Le mauvais temps qui s'est installé dans la région de Montpellier ne fait pas que des malheureux. Le vent et l'orage font « monter » les vagues sur le littoral. Ce qui déprime les uns ravissent les autres. D'un coté ceux qui font la tronche, de l'autre ceux qui s'éclatent en riant. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et vice et versa. A ma gauche, les grincheux qui se plaignent sans cesse. Qu'il vente, qu'il gèle, qu'il canicule ou qu'il pleuve, ils ne sont jamais contents. A ma droite, les « vivants » qui trouvent toujours le moyen de profiter.

d406ccbbef57ff3f8bc50749bdd0794b.jpg

Ces derniers temps, pour voir des sourires, vous pouvez vous rendre sur les plages pour admirer tous les amateurs de glisse. Lorsqu'il y a pile un an, j'affirmais à des copains de Saint Gilles ou de Saint Leu, qu'il existait bien un spot à Palavas, un vent de moquerie soufflait alors sur un lutin-raillé de quolibets les plus iconoclastes.

3e669eb3ccd6a5ea8ddfabb3f90e10af.jpg

« Eh, les réunionnais! » Les surfeurs et autres body-boardeurs de Méditerranée vous saluent bien!
Fun, excitants et attendus, les rouleaux de chez nous sont rares mais quand ils déferlent sur « notre sable » tous les amateurs sur l'eau ou les observateurs se régalent comme des gamins.

surfeur,palavas,réunion,christian benoist.

 

Partie de jambes en l'air.

 

Sous les yeux de Jean Jaurès, enfin, sous les yeux de sa statue érigée sur SA place, à Montpellier.

DSC02313.JPG

Du coup, ma ville chavire, la région s'extasie, la France frissonne. Pas d'amalgame avec « Montpellier Danse » qui joue dans la cour des très grands. Mais cette « démonstration » des (belles) élèves d'un cours d'expression corporelle, genre fête-de-fin-d'année, est charmante... Même si ça ne casse 3 pattes à une ballerine, ça attire les regards, masculins surtout..Y a pas de foot aujourd'hui?

 

DSC02314.JPG

Pardon mesdemoiselles, c'est juste pour rire... Depuis, certaines de vous sont peut-etre grand-mères...

28/09/2016

L'invasion des épouvantails.

Et non des épouvantaux, comme la langue de notre collègue Molière l'exige. Partout en France, c'est de la folie. On en trouve partout: dans les écoles, dans les pubs à la télé, c'est une déferlante de truc-bidules qu'on fabrique, auquel on donne un pseudo et qui tourne pour effrayer les zoiseaux de toutes sortes.

b4ab8d4071bcd97b670f1a415071c6ea.jpg

Sans doute l'effet « Paillasse », le pestacle que Lutinbleu met en vie. Je confirme la fixette des tout petits écoliers français pour cet objet à qui l'on donne la vie...enfin en quelque sorte.

eb0eb58d83b85fa07944fc43857539d3.jpg

On en trouve dans des classes, dans les petits potagers-pour-jouer-et-pour apprendre. Encore une belle histoire de Jean-Pierre Idatte, diffusée par les 3 chardons, qui inspire bien des enseignants et des publicistes (ceux-là, dès qu'il y a un truc dans l'air...).Cette année, c'est une histoire de dragon, ça marche toujours.

les 3 chardons,paillasse,christian benoist

 

20/09/2016

Quand est-ce qu’on mange ?

C’est bien beau de danser jour et nuit, mais il faut reprendre des forces, noyer ce rhum qui nous brule maintenant. On va délaisser un moment le défilé carnavalesque pour se restaurer.

Petitbetatete fouine sur le port et retrouve ses copains pêcheurs qui lui trancheront une darne d’une fraicheur irréprochable puisqu’il y a 1 heure, ce poisson s’ébattait nonchalamment dans la mer Caraïbe.

medium_poissonnier.gif

carnaval,martinique,christian benoist,lutinbleu,sainte luce

Pour les fruits et légumes, la Martinique regorge de douceurs incomparables. Par exemple, la banane, souvent sans gout en métropole, devient ici un dessert sucré qui fond sous la langue et laisse à nos papilles un gout de paradis.

medium_marche.gif

En plus, comme tous les autres produits tropicaux, elle se cueille dans son jardin, c’est pratique.

A Pézenas.

A la recherche d'un destin. Molière? Un clown triste? Les 2?

medium_pezenas.gif

12:01 Écrit par lutinbleu | Lien permanent | Commentaires (1) | | |  Facebook

18/09/2016

"Au bois d'mon coeur"

Un p'tit bout du ventricule gauche, à moins que ce ne soit de l'oreillette droite, en tout cas d'un coin du cœur de lutinbleu bat dans ce village-rue au bout duquel la confédération helvétique commence. « Bois d'Amont », ça ne vous dit rien? Normal, à moins d'être accro au ski de fond, personne ne connait sauf les habitants « des Rousses », à 9 km.

IMAGE_067.jpg

bois d'amont,lutinbleu

Rien à voir...

11:24 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bois d'amont, lutinbleu | | |  Facebook

Fernand Raynaud n'était pas que alcoolique.

 

Il avait aussi le sketche prémonitoire. On le voit aujourd'hui, son fameux « j'suis qu'un pov paysan » se révèle d'une actualité trop terre à terre: Nos amis agriculteurs qu'il aimait à appeler affectueusement les « culs terreux, les péquenots, les pedzouilles », se retrouvent pour essayer de survivre. Distribution gratos de lait et de produits d'élevage, pour le plus grand plaisir des nostalgiques du pot au lait.

DSC01475.JPG

 

DSC01469.JPG

 

DSC01462.JPG

crise du lait

11:16 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise du lait, agriculteurs | | |  Facebook

17/09/2016

« Je ne suis pas un numéro... »

Dans la famille Lutinbleu, on aime la Liberté, par conséquent, on aime rire, sourire, se gausser d'une blague à 2 balles ou se plier en 4 avec des « Immortels de la dérision »: De Romain Bouteille à Pierre Dac en traînant par Molière ou Gustave Parking, on frissonne de plaisir à l'écoute de tout ce qui est drôle. Ainsi, Pierre Desproges nous démonte les neurones façon « touche de cynisme ». Exemple page 73, 2 pensées au hasard extraites de « Fond de tiroir », édition du Seuil. On aime aussi le haut de la page 89, mais c'est une autre histoire.
« Histoires: J'aime bien les histoires qui finissent mal. Ce sont les plus belles car ce sont celles qui ressemblent le plus à la vie. »
« Hommes politiques: C'est fascinant de savoir que des gens éminemment préoccupés du sort de la France dont l'oeil grave et la démarche austère qu'ils ont pour gravir les marches de l'Élysée nous révèlent à l'évidence l'abnégation, le courage, et la volonté qu'ils mettent à poursuivre le combat pour le mieux-être de l'humanité et l'agrandissement de leur gentilhommière, c'est dingue de penser que ces grands serviteurs de l'état se reproduisent comme Rantanplan, entre un petit déjeuner avec Arafat et un dépôt de gerbe sous l'Arc de Triomphe. »

pierre desproge,christian benoist,lutinbleu,midiblogs

 

Les 3 Grâces et les 4 Sans cul.

Elles éclaboussent de charme notre place de la Com. Face au théâtre de Montpellier, elles (enfin, leur réplique), nous incitent à la finesse, au bon goût, aux arts, à la culture.

IMG00003-20100122-1142.jpg

Eux, ils trônent sur la place centrale du circuit touristique de Chambéry, par ailleurs capitale, modeste mais tout aussi bougeante, de la Savoie. Ces 4 bustes de pachyderme commémorent, eux, l'aventure coloniale en Inde.

DSC03530.JPG

On ne se souviendra que du bon coté des comptoirs mais le général De Boigne qui erecte au sommet d'une colonne de 17 m méritait-t-il une telle reconnaissance? Sans doute: Le Savoyard se trompe rarement sauf peut-être en proposant la candidature d'Annecy, l'autre ville, aux J.O face à nos amis de Munich en 18. La choucroute et la bière d'un coté, la raclette et l'Apremont de l'autre... C'est pas gagné. Nous, à Montpel, on a la clapassade, meilleur plat Montpellierain du monde. Et puis, on est candidat à rien, ça tombe bien. On a les Grâces, eux, les Gros.

chambery, montpellier

 

 

 

13/09/2016

Un chacal, des chacals.

 

Il y a des matins décalqués.

DSC02809.JPG

 

DSC02807.JPG

chacal,christian benoist,midiblogs

 

La force du lion, la sagesse du baobab...

J'y peux rien. Life is life...

DSC02747.JPG
DSC02744.JPG

Un lion roupille.

 

Dans la banlieue de Metz, un roi des animaux dort.

DSC02919.JPG

Pour longtemps? Pour toujours? Ce monument érigé à la mémoire des prussiens sacrifiés pendant le conflit de 1870 devrait nous faire réfléchir sur le sens de notre histoire. La bête (immonde?) sommeille, ne la réveillons pas. Faites passer, SVP. Bon automne à tous.

metz,lutinbleu,christian benoist

 

08/09/2016

STAN, the place.

La place Stanislas à Nancy, c'est comme la place de la Comédie à Montpellier: Il s'y passe tout et il ne s'y passe rien. Rendez-vous des touristes mais passage obligé des indigènes (les lorrains) qui n'ont toujours pas le zygomatic facile.

Les ors des fers tentent de conjurer la grisaille et la pluisaille mais sans passion.

DSC02914.JPG

Cette magnifique ville brille de partout. Magnifique, oui, c'est cela.

DSC02911.JPG

place stanislas,nancy,lutinbleu,christian benoist

Météo.

 

On nous le rabâche depuis que la télé existe: Au nord de la Loire, c'est tout pourri. Nuages gris et sombres, pluie, vent froid, verglas ou neige. On se demande comment ceux qui habitent dans cet ersatz de l'enfer supportent ce climat apocalyptique. Le préposé à la carte des perturbations et des températures prend un air de croque mort en plein boulot en évoquant ce pov pays délaissé des dieux.

DSC03066.JPG

Par contre, au sud de la Loire, chez nous, c'est le paradis: Les degrés celsius grimpent toujours plus fort, toujours plus haut, et le ciel, toujours bleu, veille sur nous.

DSC03080.JPG

Le soleil brille de mille feux jour et nuit et les gens y sont plus gais, plus accueillants, bref plus vivants.

Même si c'est vraiment vrai, à Nevers, sur la Loire, on peut constater de visu que la différence est flagrante: Au sud, il fait beau alors qu'au nord, heu, ha tiens, il fait beau aussi... Un effet du dérèglement climatique?

meteo,christian benoist,midiblogs,nevers

 

08:27 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : meteo, christian benoist, midiblogs, nevers | | |  Facebook

04/09/2016

Groiiiik groiiiik!!!

Les anciens combattants d'une banlieue lyonnaise savent passer une bonne soirée entre potes. Du bon goût, de la finesse...Il est vrai que, dans le coin, la bouffe en général et la cochonnaille en particulier font l'objet d'un culte suprême (de volaille).

Jons,jonage,boudin,anciens combattants

 

 

15:44 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jonage, boudin, anciens combattants, jons | | |  Facebook

« Descends d’là, si t’es un homme… »

Tous les mômes en âge de fréquenter les sacristies en tant qu’ « enfant de chœur », ont entendu cette phrase bien lourde, prononcée après un arret à la case "vin de messe"par le plus rebelle de la bande…Le bon gout de certains garçons pré-pubères ne s’obtient qu’après de nombreuses années d’apprentissage.

ascencion,vin de messe,église,saint leu


A Saint Leu, c’est une surprise de taille qui nous attend en ce jour d’Ascension. En effet, dans l’église du centre, le grand crucifix du maitre autel est encadré par une tenaille et un marteau. Peut-on trouver une justification à ces attributs ? D’après un vieil homme créole, il s’agirait d’un hommage au père de Jésus, charpentier comme chacun sait. Pour une dame qui sort de la boulangerie, c’est évidemment une allusion à Saint Christophe, celui qui a donné son nom à ce lieu de culte. Et le patron du PMU en face prétend dans un grand éclat d’un rire tout en couleur locale : « Le marteau, c’est pour enfoncer les clous dans la croix, et la tenaille pour les y arracher… »« Ou bien les symboles du travail », m’affirme un marchand de poulet boucané. S’il existe un blogueur savant en liturgie, qu’il n’hésite pas à nous rendre moins inculte.

15:41 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ascencion, vin de messe, église, saint leu | | |  Facebook

Chellah de Rabat.

C'est un lieu étrange. Parce qu'il est chargé de tonnes d'histoires petites, grandes mais authentiques.Ça vient de loin, de l'occupation romaine mais aussi d'un passé dans lequel on devine de très anciennes croyances. Ces vestiges sont mélangés: Les arts du pourtour méditerranéen éclaboussent nos yeux et notre sensibilité.

e91e96044f3b3a8e368f5ffb0fcc5e23.jpg

L'étrangeté de ce site tient sans doute au fait qu'une nécropole fut érigée à proximité immédiate des vestiges de l'ancienne cité romaine. Pourquoi ? Nul ne le sait vraiment, mais sans doute le lieu véhiculait déjà ses légendes.

067ff945d034d9afc24e0e15c1da8a7a.jpg

On y entend et on y voit des centaines de cigognes et leur claquement de becs sont assourdissant par moment.

f55b64e3740f6ba9fbad4d22a7fcaabf.jpg

Près d'une source dont on dit qu'elle est miraculeuse coté fertilité, une « sorcière » vit avec des centaines de chats.

edef17152148dc853ccd1b5aee5cf2a6.jpg

Curieux compagnons dont on suppute qu'ils sont sacrés. Ce parc ne laisse pas indifférent tant il est « habité ».

chellha rabat,lutinbleu,christian benoist

02/09/2016

Pas de quartier!

On veut décrocher la lune! Si, en plus, on peut voir le "Canigou", c'est un crépuscule du feu de Dieu.

canigou, christian benoist

canigou,pleine lune,villeneuve les maguelone

Oh, combien de marins combien de capitaines.

Qui sont revenus des iles, de rhum les soutes pleines,
Et qui, ayant bu une bonne partie de la cargaison,
N’ont pas vu le phare de Biarritz pourtant en pleine érection.

Ils se sont srcatchés, vautrés, explosés.
medium_cote-basque.gif

sur la cote basque et ses rochers.Faut dire qu’une tempête sous ce ciel tourmenté, ça fait peur et démontre que la nature peut être magnifique et d’une lugubre cruauté.
En déplacement dans le sud-ouest, j'ai osé, en amateur de sensations fortes, admirer ce spectacle fascinant.

christtian benoist,biarritz,tempete,cote basque,lutinbleu