Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/12/2016

Secret de Midiblogueur.

On se demande comment il fait, l'animal, pour publier des photos si limpides, des textes si riches avec un tel humour. Ses poèmes sont un modèle du genre et son amour de la nature nous rendent presque optimistes. Mais ou va-t-il chercher tout ça? Il doit avoir un clavier magique ou des copains extra-terrestres qui lui mâchent le style, le guident dans la ponctuation, lui choisissent les mots les plus mélodiques de la langue française. Lutinbleu est en mesure de dévoiler la vraie vérité qui va en étonner plus d'un et plus d'une et de redonner le moral à tous ceux qui transpirent devant leur écran en quête d'une note qui chante et enchante nos frères et soeurs en blog. Cette plume si légère est celle d'un adicte, d'un accro. Il a même pignon sur rue et deal en toute légalité. Enfin démasqué l'ami! Il est temps de dire la vérité, de balancer à la face du monde son réel visage: ULYSSE se dope au pain de campagne, s'anabolise aux croissants et se bourre la panse de petits pains au chocolat.

ulysse,lutinbleu,midiblogs

Vous ne me croyez pas? Et cette enseigne observée à Pierrelate, c'est de la miche?

Et quand vous le voyez dans ses reportages, à crapahuter dans le blizzard, toujours tiré à 4 épingles, la parka repassée de frais et le bonnet tricoté par mamie-prada ? C'est une erreur de la script? Juste pour faire la nique à une ex garde des sceaux? Eh non! Moossieur Ulysse a sa propre griffe, un doc confidentiel d'un pote paparazzi brestois le prouve. AH AH!

DSC01840.JPG

15:42 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ulysse, lutinbleu, midiblogs | | |  Facebook

La tournée des popotes. (Un arsenal, des arsenaux.)Il y a quelques années.

 

Après un mois de mars humide en Bretagne, le soleil du printemps vient caresser le visage buriné du lutin-navigateur dans le Var. Un premier constat s'impose: Brest attire la pluie, pas les flottes. Alors que le port de Toulon fait le plein: Les ferrys s'entassent, amarrés sur des quais devenus trop rares, bondés de voyageurs énervés, fatigués, sinistrés. Faut dire qu'entre temps, un volcan islandais s'est envoyé en l'air, bloquant les gens à terre. Les vacances tournent au cauchemar pour qui veut rentrer à la maison. L'air étant impraticable, le fer pas fiable, on se rabat sur la mer. On redécouvre les plaisirs de la nonchalance.

midiblogs,lutinbleu,christian benoist, brest,toulon

On avait oublié les délices tout simples de la navigation: Laisser son regard passer le bastingage et se perdre sur l'horizon, ouvrir bien grandes les narines et s'enivrer de l'odeur de la mer au gré des vents. A Toulon, on a déjà inventé l'avenir du transport par des liaisons côtières: Chaque jour, des vagues de travailleurs vont au boulot en bateau tout comme un montpellierain y va en tram ou en bus.

DSC01881.JPG

Serait-il tout à fait stupide d'imaginer des lignes régulières entre Marseille et Sète, entre Nice et Barcelone ou entre La Grande Motte et Palavas? Du haut à gauche jusqu'en bas à droite sur la carte, la marine française veille, aux taquets, dispo pour un nouvel art de se déplacer: La mer, avec option « voile ». Utopique?

Le long du golf vert.

Le golf de Foncaude, pas loin du terrier de lutinbleu nous propose une ballade pleine de trous. 9 pour un parcourt court, 18 pour les pros du putter. Une initiation que Théo, un jeune spécialiste, nous propose.

6f36770dd9a48cc8f86d1ae16acbf480.jpg

Tout d'abord, bien choisir son matériel: Parmi la dizaine de clubs dont les têtes en bois ou en fer dépassent du sac porté par le caddy (l'entraineur), il faut trouver celui qui tapera la balle au mieux. Suivant la distance, le terrain ou la précision. Ensuite, une bonne paire de chaussures et de gants pour éviter les ampoules. En option, un chapeau et une bonne crème pour se protéger du soleil. Un bon swing est essentiel. Il détermine la vitesse et la précision de la balle. Si sa trajectoire dévie, elle s'offre un p'tit tour dans un rough, voire dans un bunker.

699febc24d248f00c4f83abe02526d50.jpg

Là, c'est plus délicat. On doit en sortir. Une gageure. Lorsequ'enfin on se retrouve sur le green, il faut finesse et concentration pour finir le coup. Selon l'expérience, le travail, le talent, on peut épater les adversaires et la galerie en réalisant un birdy, un eagle ou un albatros. Le must du top, c'est l'ace: Un seul coup, magistral et chanceux.

golf,foncaude,lutinbleu

Pour approcher ce sport, le site de Foncaude est tout à fait plaisant. Les tarifs sont alignés sur les autres du même style.

a925ca98d28cdc4aecccfd40e6ab9123.jpg

Une restriction peut-être, la (magnifique?) perspective des tours de La Paillade et les travaux des villas riveraines n'en font pas le plus beau golf du monde, mais Théo, lui il s'en moque, ce qui compte c'est de finir sous le par.

5a8d7f2e91b8e6aa84e1266471e5c80b.jpg

Objectif atteint. Regardez-le bien, il est sûrement un des espoirs de ce sport-ballade. Aujourd'hui, Théo a une vingtaine d'années... Il est devenu champion, mais dans un autre domaine.

27/12/2016

Lutinbleu, victime d'une sauvage maladresse.

Mais ou vont-ils chercher tout ça? Ah, les saligauds, s'en prendre à un p'tit lutin tout gentil, tout en gentillesse, tout en gentille gentillesse. C'est franchement dégouttant, inélégant, vulgaire. Mais qui a monté cette opération machiavélique? Bande de voyou!...C'est une atteinte à la liberté de circuler. En plus ce déguisement « d'homme invisible », pas discret! Votre transparence ne trompe personne!!! Blogueuses, blogueurs, mobilisez-vous contre ces nouvelles formes d'un terrorisme au quotidien: Les portes coulissantes des boulangeries qui restent bloquées. Je m'en suis pris une dans le nez ce matin, ouille .

« Quoi de neuf? Molière ».

Sacha Guitry, homme d'esprit et de théâtre français du 20ième n'hésitait pas à utiliser des raccourcis tout aussi rapides que bavards. Lutinbleu pensait également que depuis « les Doors », on n'avait pas égalé, et encore plus dépassé la musique et le spectacle donné par Jim Morrisson et sa bande dans les années 70. Nonobstant la légende de la pop star disparue trop tot...

51738d0451940c5985c870d03559ebbe.jpg


Et puis un samedi soir, dans les arènes de Nîmes, un évènement musical lui a ouvert les yeux et les oreilles bouleversant le concept même de « concert ».

d11c80ec1b557a75a874cfa25cf5af00.jpg


Le lieu déjà, chargé d'histoire, de fêtes, de couleurs et de sang, y fait beaucoup. La mise en scène explose en innovations heureuses et impressionnantes: L'espace est utilisé dans toutes ses dimensions, laissant les projecteurs en coulisse, la lumière est assuré par d'énormes néons suspendus au dessus du plateau, le son irréprochable. En première partie, une bande de jeunes emmenée par une sorte de Bjork n'aura pas le droit à ces nouvelles technologies. Faut dire que l'ambiance n'y est pas encore. Tout le monde attend avec impatience le grand rendez-vous avec « le » groupe le plus tendance du moment: « RADIOHEAD ».

radiohead,nimes,christian benoist,lutinbleu

Honnêtement, c'est énorme! Thom Yorke, Jonny et Colin Greenwood et leur groupe nous offre pendant 2heures un voyage musical et visuel qui déchire les yeux et les tympans. Une avalanche de couleurs et de sons dans laquelle la poésie et la profondeur des textes (faut maîtriser l'anglais très vivant) font vibrer le public, reprenant les très bons hits en chantant et en dansant à l'unisson.

1884c53306f8416ed9dd4ba3b048ac83.jpg

10.000 personnes qui bougent ensemble, ça fait de l'émotion tout ça...Le lutin bat sa coulpe: La félinité de Thom, le chanteur, le charisme de Jonny et la frappe sur la basse de Colin nous ont fait passer une soirée de feu, de chaleur, de fraternité complice, de mirettes éclatées. Exceptionnel! Que ceux qui m'ont entrainé dans cette aventures soient bénis jusqu'à la 13ième génération.

df693c853fef6ebd7c0ee4e90563e478.jpg


Juste un bémol: Pas assez de « commodités », obligeant ces messieurs à se soulager dans les travées des arènes.

25/12/2016

JOYEUX NOEL!

 

Si toutes les filles du monde voulaient s'donner la main, tout autour de la mer, elles pourraient faire une ronde.

Si tous les gars du monde voulaient bien êtr' marins, ils f'raient avec leurs barques un joli pont sur l'onde.

Alors on pourrait faire une ronde autour du monde, si tous les gens du monde voulaient s' donner la main.

3017469429_1_5_HVIjgOwM.gif

07:58 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noel, paul fort, christian benoist | | |  Facebook

23/12/2016

Qu'elle est mimi, la crèche de Palavas...

Lorsequ'arrive le solstice d'hiver pour les uns, d'été pour les autres, dans toutes les églises du monde, poussent des crèches célébrant la nativité d'un enfant dit divin. A travers ces tableaux dont certains sont « vivants », c'est un symbole qu'on honore sous toutes les latitudes, surtout chrétiennes. Dans les pays les plus accros, on assiste à un véritable spectacle haut en couleurs et en démesures comme en Amérique Latine. A Betléhem et pour l'avoir vécu en vrai, c'est l'émotion qui domine l'évènement, une impression fortissimo qui fait vaciller les esprits les plus rationnels. Par chez nous, l'art provençal mitonne à toutes les sauces des scènes belles comme le soleil et bonnes comme le thym et le romarin.

lutinbleu,creche,palavas,noel

A Palavas, on reste dans la discrétion et la simplicité. La crèche n'est pas bien grande, mais même petite, elle devient géante pour les enfants qui viennent voir « le petit Jésus » qui vient de naitre. Et puis, c'est geste qui compte...

08:15 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lutinbleu, creche, palavas, noel | | |  Facebook

Rendez-vous avec l'histoire.

Les déménagements, c'est comme la fonte des glaciers: Des souvenirs tellement bien rangés qu'on les a presque oubliés, resurgissent bien vivaces, au détour d'un carton, . Ainsi, ceux de l'année 85. Des rencontres inoubliables .

img036.jpg

Entre autre avec « Rostro , une Merveille du Monde ». En ce temps-là, Lutinbleu s'éclate aux « croisières Paquet », la plus « première classe » des compagnies maritimes, loin devant les anglaises qui dommage pour eux, ne peuvent rivaliser pour cause de gastronomie.... Il bosse comme D.J sur le « Mermoz ».

img034.jpg
img036.jpg

Parfois, on lui demande d'accueillir et de veiller sur des personnalités importantes. C'est le cas avec cette croisière musicale en Méditerranée avec Mistlav Rostropovitch, le maitre de musique. C'est un monument, un combattant pour la Liberté, une sorte d'ange. Mort de trouille, je l'attend à la coupée « équipage » du bateau sur un quai de La Valette, à Malte, derrière le Commandant et son état major. Il est toujours recherché par les services secrets de l'est après son départ d'union soviétique. Son ombre apparaît, et après un bref spitch de bienvenu du directeur de croisière, je le guide dans les coursives réservées au petit personnel. Il sourit aux bravos des marins, la lèvre inférieure frissonnante de plaisir. Il a un mot pour le serveur de restau au repos sur sa banette, un autre pour une lingère, un sourire pour le maitre d'arme. Sa cabine est la plus confortable du navire. Ca change du Goulag, dirait son pote Soljenytsine.

rostropovitch,mur de berlin,christian benoist,lutinbleu

 

Ce soir il va se produire et veut se préparer. Il veut de l'alcool. Pour assouvir le goût immodéré des slaves pour les sensations fortes ? Non, il préfère de l'alcool à bruler pour nettoyer les cordes de son instrument. Va trouver ça sur un bateau ou le champagne coule à flot et ou le whisky affiche minimum 15 ans d'age.... Bon sang, mais c'est fastoche:  « Les crêpes suzettes »... Il suffit « d'emprunter » à un maitre d'hôtel du resto le précieux liquide! On connait les planques, on ponctionne et on ramène le « précieux » comme un trophée. Un rire énorme, sonore en majeur-delirium nous récompense: « You're a very good boy , Chris ». Pendant quelques heures on allait vivre ensemble, lui et moi, une aventure surréaliste...En attendant la chute du mur de Berlin...

La Trêve des confiseurs.

 

Ou sont-ils les fabricants de friandises, les faiseurs de roudoudous, les magiciens du berlingot? Disparus (avec leur chiffre d'affaire) pour la plupart, dans l'anonymat de la grande distribution... Reste cette période magique entre Noël et jour de l'an, cet espace-temps de paix et d'élévation de l'âme et de l'estomac ou les hommes s'aiment d'amour et de foi gras. L'heure pour les bourses de récupérer du jus, pour les surfeurs de rester au fait de la vague et pour les vieux chanteurs de rock franchouillard de rêver encore de gloire dans une villa de L.A. Pendant quelques jours, les guerres cesseront, la tolérance vaincra le racisme, l'anti-antisémitisme et l'homophobie Instants sublimes ou l'intelligence piétinera la connerie... Les sdf se la couleront « grand siècle » au château de Versailles en fête. Une semaine de joie pour les Talibés libérés de leurs chaines coraniques. 7 jours de bouffe et de médocs pour les enfants d'Afrique et d'ailleurs. Sans parler des opprimés, femmes, enfants et malades qui souffrent et qui, pour le coup vont connaître les délices du capitalisme mais, heu, humain... La maladie reculera. ...Que du bon gros lourd, je vous dis! Pour l'année prochaine, bon courage à eux et à tous ceux qui souffrent. Parce que là, ça risque de craindre. Un p'tit bombek?

COCORICO.O.O.O... (Crise de rire)

Tout comme dans le mythe de la caverne, le coq gaulois tout troué, tombe en extase devant son ombre. Il s'admire et se décerne les meilleurs notes pour sa beauté, son intelligence, son cri qui fait lever les foules et les poules. Toute la basse cour loue son plumage et son ramage. Mais c'est juste une apparence, un effet de miroir, une illusion. La véritable image de cet emblématique gallinacée, est actuellement bien plus déplumée, surtout de l'arrière-train qui lui fait bien mal.

christian benoist,midiblogs,crise,lutinbleu

Le coq s'empâte et finira aphone à force d'avoir trop cocoriqué. Il se fera tôt ou tard mijoté au vin et sera bouffé par un aigle royal voire un colibri. A moins que ses petits coquelets prennent conscience de l'imposture et décident de regarder du bon coté de la caverne. Parce que pour l'instant, dans la ferme, c'est triple zéro. Pointé.

20/12/2016

Le temps, quel temps?

Il m'a intemporalisé, ce jeune papa. On parlait spectacle-jeune-public: « Moi, j'ai tourné dans Le Village dans les nuages" , me vante-je.

274537154.jpg

 

le village dans les nuages, la forge, christian benoist, midiblogs, lutinbleu

«Moi, quand j'étais môme j'ai adoré grave cette série », me confie-t-il en connaisseur. Même les intercalaires. Et en particulier « La Forge » d'Yves Brunier . « Tu rigole? » « Ben non, regarde... » Il me sort de son écran un extrait tourné alors que François Mitterrand était encore député. Stupeur! C'est votre lutinbleu en Gaetan, le forgeron roux. Une production de Christophe Izard, un grand-historique de FR3. C'est trop vintage! Pas trés bon mais les petits qui rentraient de l'école regardaient ça en dégustant leur tartine de confiotte. A découvrir sur Utube.





« Y en a un peu plus, j'vous le laisse quand même? »

On le sait: Chaque automne, faut bien tout nettoyer la région après les vacances. Même si les touristes sont moins crades qu'avant, il y a toujours des « restes » après leur passage.

meteo, palavas, intempéries, christian benoist, midiblogs

Alors, faut frotter à grande eau dans tous les coins pour retrouver la brillance qui caractérise nos villes, nos villages, nos plages, nos montagnes, notre garrigue, et tout ce qui fait notre réputation. La nature s'en charge en vidant les réserves d'eau que le ciel a accumulé pendant les mois d'été. Mais là, on nous en ressert des louches en trop.

météo,palavas,christian benoist,midiblogs

 

La machine est bloqué sur essorage. Les routes inondées, les trams ressortent les palmes, les flancs des collines fragilisés, tout est rouillé. Évidemment comme d'hab, certains profitent de la situation pour se promener sur la plage sans collier ni laisse (ce qui est pourtant formellement interdit), pendant que d'autres testent leur nouvelles planche de surf. Le soleil se repose, le vent bosse dur et la pluie brosse. Normal, quoi.

meteo, palavas, intempéries, christian benoist, midiblogs

A.A.r.g.h.!

C'est la nouvelle note qu'attribuent les noteurs pros sur tout ce qui est notable. C'est aussi le cri d'effroi que pousse les clients d'un centre commercial montpellierain: Le « bleu acier », couleur « tendance » en Europe, choisie pour la déco de Noël, fait froid dans le dos et nous donne la tonalité de l'optimisme ambiant. Forcement, ça attire les fauves qui survivent dans le grand nord. Les ours blancs, qui ne trouvent plus rien à grignoter dans leurs vastes territoires polaires se laissent dériver sur leurs pov'derniers glaçons jusque sous nos latitudes, histoire de manger un bout.

noel,christian benoist,midiblogs

 

Rassurez-vous, les enfants ne risquent rien. Ils sont tous sages et attendent le père Noël avec impatience. Et puis, les nounours ils adorent... Quant aux cadeaux, vaut mieux qu'ils profitent maintenant, parce que Noël 2016 sera noté B.r.r.r.!

Des marrons glaçants.

 

C'est la saison des douceurs du palais, à consommer sans modération mais avec retenue. Le cours de la gourmandise monte en flèche et une boite de 8 marrons glacés peut se négocier jusqu'à 15- 20euros, ce qui nous fait le marron confit à environ + de 2 euros. A ce tarif-là, faut déguster. Les artisans confiseurs font leur chiffre, tant mieux, mais quelque chose nous chiffonne: Le conditionnement qui doit nous bouffer la moitié de la châtaigne.En prems, un film transparent protège le trésor des poussières et des impuretés qui risqueraient de salir la boite en bois.

DSC03454.JPG

En deuz, l'écrin ouvert, deux plaques en plastique empêchent... euh, quelque chose qui nous échappe, d'altérer le goût de nos objets de désir.

DSC03456.JPG

Enfin, une splendide robe tout en or et en pliures, enveloppe la star. Le tout servi sur un charmant petit carton qui empêche le collage de doigt...

DSC03459.JPG

Sans tous ces emballages, on pourrait peut-être économiser assez pour prolonger le plaisir deux fois plus longtemps. Ou bien respecter la planète...

DSC03457.JPG

 

 

14/12/2016

Les montagnards sont làs.

 

A la différence du montpellierain, l'alpin craint le redoux. Il ronchonne et bougonne : Ca fait fondre les bénéfices. Mais lorsque le froid fait sombrer le thermomètre, l'alpine, sa compagne, guette le ciel; Elle attend le flocon, tout comme sa cousine bretonne attend la morue et le pécheur qui va avec. Et quand la neige tombe et durcit enfin, les pistes ouvrent ... Le bûcheron se métamorphose alors en moniteur de ski , en tendeur de perches ou en serveur de raclette... Place aux skateurs ou autres givrés de glisse. Ils trouvent là un jardin d'hiver ou ils s'envoient en l'air. Hiiiiyahhoouuuu!!! D'autres skieurs se baladent tranquilles en slalomant prudemment entre les sapins. On s'éclate en 3D. Parfois jusqu'à 'à l'entorse de la raison. L'ivresse des cimes peut conduire à la gamelle majuscule ou anecdotique... Mais toujours dans la bonne humeur.

dauphine libere,changement climatique,midi libre,christian benoist

 En ce moment, la montagne a bien chaud et retire « son beau manteau blanc ». Sauf que la chaleur ne sied pas aux sports d'hiver. Sauf aux Émirats.

DSC03525.JPG

Le « Dauphiné Libéré », genre de « Midi Libre » d'ici s'interroge: Fonte ou redoux?

 

 

Que la montagne est beeeelleuuu!

Coquette, va! Tu as remis ta grande robe blanche d'hiver pour mieux te faire passer dessus par des milliers d'amateurs de bonne glisse.

montagne,ile verte,noel

Certes, il y a pas mal de trous mais il te reste quelques jours pour raccommoder tout ça et te farder de mille flocons pour accueillir tes amis.

bb498800f46ef6d825839b5fe358703d.jpg

Glisseur, bientot tu t'envoleras comme un oiseau au dessus des bosses. L'Oisan blanc t'attend.

Auto portrait.

Sur un tournage, juste pour jouer.

lutibleu,christian benoist,midiblogs

12/12/2016

Au paradis des boutons.

Des p'tites boutiques comme cela, on n'en trouve plus. Dailleurs, elle a disparu.

boit'à coudre, lutinbleu, midiblogs

Les amateurs de « délicieusement-kitch » n'en croyait pas leurs mirettes.

lutibleu,christian benoist,midiblogs

Dans ce repaire pour « petites mains » ou grands modistes, on trouvait de tout pour la couture: Des rubans de tout calibre à faire chavirer Christian Lacroix ou Jean-Paul Gaultier, des boutons en bois ou en os petits ou gros, des galons à faire pâlir le plus exhibitionniste des généraux nord coréens, ou encore des fils à rendre Ariane totalement débordée. C'est madame AMARGER, la patronne de plein de patrons, qui accueillait le visiteur avec le sourire complice et l'oeil avisé du connaisseur. Car elle connaissait tout ce qui concerne l'aiguille et la façon de s'en servir. Son charme, sa patience son charisme faisait le reste. C'était en bas de la rue Saint Guilhem à Montpellier, que l'on pouvait jouer à cette chasse aux trésors de lumières et de couleurs.

lutinbleu, christian benoist, midiblogs

 

Lire la suite

A la recherche de la baleine bleue.

Voir encore une fois la baleine bleue constitue le graal de notre ami le vieil homme.

medium_TEENAGER.gif

Après une courte séance-photo avec les teenageuses extraverties lyonnaises, il a appelé la baleine du coté de Montbéliard.

medium_baobab.gif

Sur un rond-point, il a chanté le chant magique mais c’est dans un décor surréaliste que sont apparus des singes accrochés à un baobab.

medium_macdo_baobab.gif

L’œil averti du « midiblogueur » aura décelé, en bas, au centre de la photo, que l’enseigne de la gastronomie yankee gagne du terrain en milieu équato-francomptoise.

medium_macdo_baobab.2.gif

le vieil homme a remis ça.

C’est au cœur de la rieuse et verdoyante campagne de Haute Saône, que notre ami le vieil homme, qui rêve de voir une fois encore la baleine bleue, a chanté le chant magique.A Noidans-le Ferroux, il a fait vrombir ses cordes vocales, mais une fois encore, sa douce mélopée semble faire apparaitre tous les animaux de l’arche de Noé…sauf les cétacés.

noidans-le-ferroux,christian benoist,lutinbleu,la baleine bleue

Cette fois-ci, c’est un bison, souvent représenté en Franche-Comté, qui a montré le bout de son dos. Caramba ! Encore raté. Ne te décourage pas, Don Quichotte des océans pour de faux, elle finira bien par venir te faire de l’œil ta Dulcinée. Nous, les humains, on sait qu’il ne faut pas baisser les cornes et tout comme les bisons faire le gros dos et bosser, et encore bosser.

Les enfants de Guillaume Tell.

 

Ils l'ont voté il n'y a pas si longtemps. Les p'tits suisses blancs comme la première neige ont décidé que les français frontaliers ne sont plus si bienvenus chez eux. Une consultation, genre démocratie participative, a rendue son verdict. Ou plutôt, vomie. Depuis que la confédération helvétique existe, ces montagnards nous avaient surpris dans bien des domaines. Le plus rigolo c'était la coupe de l'América, LA grande course de formule 1 des régates du monde dans un p'tit pays qu'a que le Léman comme océan. Mais, ces derniers temps, les champions du monde du secret bancaire sont bougons. La krise les dérange.

suisse,xenophobie,lutinbleu,bois d'amont

Ils sont bien obligé d'admettre que leur machine ne lave pas si blanc. Alors, ils se font une réaction épidermique contre euh, ben tiens, les estrangers, et en particulier les français. Alors, ouste, tous dehors...Ils iront bosser autre part. Qu'il restent prudent, nous aussi on a des réactions imprévues: Notre bon Prèz  va leur déclarer la guerre, et ça va craindre pour leurs glaciers déjà bien entamés. consterné je m'interroge sur l'avenir de Manu, génial géo-trouv'tout et Raphaël, tous 2 anciens potes et frontaliers travaillant dans le pays d'Heidi. Mais ils sont trop forts ces gars-là et tel que je les connais, il trouveront le moyen d'instaurer des barrières (de péage?) pour empêcher ces xénophobes de venir cueillir nos champignons dans nos coins par cars entiers.

DSC01500.JPG

11:01 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : suisse, xenophobie, lutinbleu, bois d'amont | | |  Facebook