widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/10/2018

L’ennemi nautique.

Quelle est douce cette matinée dominicale. Après une semaine marquée par de multiples cérémonies et de fêtes d’anniversaire joyeuses et arrosées de rares crus au palais si gouteux, la « Flemme » majuscule s’est répandue dans ma grotte. Les vacances s’étirent. Profitons des quelques jours qui restent pour s’enivrer des parfums du nouveau jour qui parait.

medium_flamands.gif

Tout est calme. Les flamands flamandent sans frémir. Les nouvelles du club sont bonnes et le talent de certains nous rendent tous fiers.La douzaine de km à ramer sur le canal vers La Grande Motte va sans nul doute réveiller mon « fighting spirit ».

Un instant de solitude apprécié par les initiés. Au bout, la ballade sera si énergisante que mes doigts voleront sur le clavier pour narrer et narrer encore des instants de bonheur furtifs. Sauf que l’ennemi rode : Tout rutilants, les rodeurs des canaux n’ont pas de jours de repos. Les moteurs des bateaux de loc, distille un bruit sourd et pénétrant.

medium_bateau1.gif

Des regards moyennement sympathiques sont échangés. Certaines péniches rigolotes peuvent, si elles ne respectent pas les 10kmh, déplacer une vague qui fait tanguer nos frêles esquifs.

medium_bateau2.gif
medium_avion.gif

L’ennemi numéro 1, c’est la panique. Restez tranquille, les pelles prêtes à riposter. Lorsque tout redevient silencieux, un autre prédateur des oreilles peut sortir de nulle part pour nous faire frissonner par un « basculement des poussées des réacteurs » sur une piste de Fréjorgue’s airport toujours plus courue en période estivale.Il en faut beaucoup plus pour troubler cette journée. Ce soir, un feu d’artifice sur la plage éclatera dans le ciel et dans les regards des enfants de tout age. Lutinbleu se mettra encore la tete dans les étoiles sans modération.

10:40 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Tags : ennemi, aviron, lutinbleu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

28/09/2018

Chez Olivier, l'artiste de l'épiderme.

Avant de quitter le Languedoc, j'ai voulu garder sur mon pelage un souvenir indélébile. C'est à BTSTATOO que je me suis fait un tatouage représentant Violette, la sage chouette.
Mon copain Olivier ne m'a presque pas fait mal, mais il m'a dit que demain peut-etre...

violette, lutinbleu,

lutinbleu, christian benoist

23/09/2018

Revenez, on en a encore plein à la maison.

C'est juste injuste! En ce matin encore chaud de cette fin septembre, on a remis du bleu dans le ciel, histoire de vous faire regretter la fin des vacances. Sérieux, vous n'êtes pas obligé de remonter déjà dans un nord toujours ou presque dans l'ombre. Le boulot? Pour ceux qui en ont, ça ne peut pas attendre quelques temps? Quant à l'école, franchement on est est déjà fatigué de revoir la tronche du prof...Une idée? : Que toutes les entreprises viennent s'installer définitivement dans la région au lieu de délocaliser dans des pays ou il pleut tout le temps...

DSC02662.JPG
 
DSC02664.JPG
DSC02669.JPG
DSC02670.JPG

21/09/2018

Sans frontière.

Ne leur imposez aucun mur, aucun grillage, aucune barrière. Laissez les enfants jouer et respirer, libre comme l'air, tant qu'il y en a.

liberté,enfants,christian benoist

20/09/2018

La tentation de Marseillan.

DSC03386.JPG
DSC03397.JPG

Tam-tam ou tam-tam? Pour éloigner les pirates!

boubam,tam tam,marseillan,christian benoist

19/09/2018

UN CHACAL, DES CHACALS.

 

DSC02809.JPG

 

DSC02807.JPG

chacal,christian benoist,midiblogs

 Un chacal, des chacals. Un lion, des lions. Des chacals et des lions et un baobab.
Il y a des matins décalqués...

16/09/2018

S'envoyer en l'air...

Juste au dessus du lagon de Saint-Leu, là ou les surfeurs de la Réunion et même du monde se retrouvent, quand les gros poissons le permettent, pour glisser sur la fameuse "gauche". Jouissif!

christian benoist,la réunion

 

 

 

les enfants de Saint Pierre (Réunion).

Ne vous inquiétez pas, ils jouent à « Qu'est-ce que tu fais meuussieuur? ».

reunion,lutinbleu,christian benoist

Ca consiste à répéter cette phrase sans s'arrêter, sans respirer et en simultané au comédien essoufflé qui vient de faire 2 spectacles de suite dans la foulée. Au début, l'oreille est dressée. Quelques psalmodies plus tard, l'homme épuisé tente de faire cesser cette ritournelle ad-libido par un vague: « je range le décor du théâtre, les enfants ... ». Mais comme la musique lancinante (les enfants ne parlent pas, ils chantent), continue de plus belle, on abandonne en se murant derrière un mutisme total, un monde ou on n'entend plus rien. Pas même ces refrains coquins qui nous ravissent.

11/09/2018

Moi non plou, yé né pas channgé...

Bon, j'ai pris un peu dans la tete et dans la queue, mais globalement... (Cala Bona, Majorque 1960)

cala bona, christian benoist, lutinbleu, mérou

28/08/2018

« Mes pauvres enfants, qu’est-ce que vous allez devenir… »

 

Elle dit toujours cela après avoir dessiné une croix invisible sur le mur. Elle accompagne sa sentence d’un bruit de la bouche. Comme une courte aspiration répétée plusieurs fois de suite.

Comme si elle avait une vision d’un avenir apocalyptique, elle délivre un message, genre  « fin du monde ». Aujourd’hui, elle professe : « Il y aura le feu au Pole Nord ».

J’ai bien souvent entendu ses prédictions. Des dizaines de fois. Et je les ai reçues avec un sourire incrédule quoiqu’elle ne se trompe jamais, mais cette fois-ci, c’est trop. Justement, je reviens d’une campagne de croisières dans le grand Nord –oui, je suis serveur sur le « Mermoz ».

« Mamie, je viens de passer 3 mois dans le cercle arctique et je te promet que des glaciers du Spitzberg jusqu’à la banquise et au delà, il ne peut y avoir d’incendie tout simplement parce qu’il n’y a pas de végétation et donc pas de combustion possible. En plus, il y fait trop froid ».

S’ensuit une démonstration à l’arrache comme quoi je vois mal un phoque ou un ours allumer un feu pour faire cuire un bout de poisson et maladroitement renverser l’essence d’un réchaud et ainsi déclencher un incendie aussi gigantesque qu’il toucherait le pole. Rien n’y fait, elle persiste.

Cette conversation avec ma grand-mère est authentique. C’était il y a 45 ans. Aujourd’hui, on est devant un fait accompli : Elle voulait juste parler d’un dérèglement climatique. Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire de l’humanité.

Mais depuis, notre planète s’est réchauffée grave. Et pour la première fois pour cause de dinguerie sado-maso de l’homme. Oui, « il y a le feu au pole ». Nous devons tous ensemble éteindre cet incendie de fin d’humanité. Chaud-bouillant… Il n’y a plus le choix.

Certains d’entre nous dont quelques dirigeants politiques ont tout compris (Le ministre français Nicolas Hulot, en démissionnant, fera réfléchir). Les autres seront irrémédiablement éjectés, bannis, cramés. Au feu !

dérèglement climatique, nicolas hulot, ministre, france, christian benoist

24/08/2018

Les tops de l’été. (A Montpel).

On est gâté à Montpellier, (ça pourrait être le prochain slogan).

Franchement, je ne regrette pas d’avoir choisi il y a bien plus de 35 ans, cette ville plein-sud. Pour des raisons multiples et variées, on s’y sent bien, nous y reviendrons.

Aujourd’hui, on a piscine. 7 piscines ouvertes cet été rien que pour la ville plus quelques autres dans la banlieue proche qu’on appelle ici « Agglo ».

La plus olympique de toutes se situe dans le quartier d’Antigone. De très grands nageurs s’y sont trempés les doigts de pieds dont bon nombre champions du monde. Classe, très classe !

Pour les plus modestes, les autres bassins permettent de gouter aux plaisirs de la natation pour certains, aux barbotages rieurs pour les autres. Les sportifs, les enfants dits « défavorisés » ou les seniors, retraités modestes qui peuvent échapper à la canicule du mois d’aout pour un temps, se régalent. Et pour des tarifs vraiment modestes. Perso, toute réduction confondue, je débourse 2,2 euros. Le personnel, du maitre nageur au caissier, est compétent et accueillant. Pas mieux.

piscines montpellier, montpellier, christian benoist, lutinbleu

22/08/2018

Lutinbleu, le retour...

J'ai ressorti mon cahier, taillé mes crayons, retrouvé ma gomme et une grosse envie de dire, d'écrire plein de mots bleus ou roses, de raconter les vacances pour oublier les jours qui raccourcissent. Le temps s'écoule de plus en plus vite et " ne se rattrape guère" ou pas du tout. Alors, levons l'ancre moussaillon et en avant toute!

lutinbleu, christian benoist

20/04/2018

Un chouette aniv...

christian benoist, lutinbleu, aniv

christian benoist, aniversaire

26/01/2018

Paul Bocuse: Les anges vont se régaler!

Les enfants de Collonge aux Monts d'or sont sages, très sages. Si sages qu'en comparaison ceux de l'école Notre Dame des Angelots à Neuilly passent pour de redoutables holligans qu'il faut ficher sans tarder. Il est vrai que dans ce village de la banlieue lyonnaise accroché aux berges de la Saône, l'aisance et la bienséance sont de rigueur. Ici, on est au coeur du savoir- vivre français. A cause du Pape. Non, pas celui de Rome. Celui de la gastronomie mondiale, reconnu par tous les palais, du nord au sud, de l'orient à l'occident: Paul Bocuse.

6a4cf15579138d66b66ec0ff68a4a5ed.jpg

Les papilles du monde entier le célèbrent, le vénèrent. Alors, communions, mes bien chers frères sur l'autel du bon goût. Partageons ensemble le bonheur de la dégustation... Foie gras poèlé, poisson fins aux sauces raffinées, desserts succulents sans oublier la soupe au truffes crée pour un ancien président de la république actuellement au Conseil Constitutionnel et qui n'est pas Jacques Chirac qui préfère la tête de veau. Quant aux vins...les meilleurs nectars que Saint-Vincent n'aurait même pas imaginé. Succombons, amis gourmets à la légendaire gentillesse de ce grand artiste: Paulo le cuistot.

1be4939affb7b061b0c5ed3742825129.jpg

Alors que le lutin-qui-bave colle son nez sur la carte comme un enfant devant une devanture de pâtissier, l'idole des maîtres-queues s'approche et lui offre « son » menu. Sympa, non?

8e4bfa94ea169579f6972d88510ec1d9.jpg

Mais il faut redescendre sur terre et baffrer son vieux sandwich jambon-beurre dans sa petite chambre du plus économique des hôtels sans étoile. Dans une autre vie peut-être...mais on préférerait maintenant...Amen

e6835e8834036e54cdcab65bd0076e01.jpg

PS. J'ai eu le grand plaisir de partager une soirée ici-même. Le paradis!

paul boccuse,collonge aux monts d'or,christian benoist

08/11/2017

Plutôt « Toussaint » ou plutôt « Jour des Morts »?

Plutôt teuf ou plutôt grisaille? On offre des chrysantèmes là ou il faudrait un bouquet de roses et vice-versa. L'important c'est de croire comme les lutins savent le faire, à une sorte de vie éternelle dans le souvenir. Facile à dire. A La Grande Motte, les morts sont un brin mégalo.

toussaint,la grande motte,christian benoist

Des sépultures en forme de pyramides s'érigent et le cimetière prend des allures de Vallée du Nil. A force de vivre dedans... Pour ma part, je souhaite que mes cendres soient dispersées – une pincée sur la tombe de Jim Morisson, une autre au centre de l'Antarctique, encore une autre sur l'himalaya et la dernière cuillère sur Mars. Et que la facture soit honorée par le nouveau prèz étatzunien. Merci d'avance.

27/08/2017

Oh, combien de marins combien de capitaines.

Qui sont revenus des iles, de rhum les soutes pleines,
Et qui, ayant bu une bonne partie de la cargaison,
N’ont pas vu le phare de Biarritz pourtant en pleine érection.

Ils se sont srcatchés, vautrés, explosés.
medium_cote-basque.gif

sur la cote basque et ses rochers.Faut dire qu’une tempête sous ce ciel tourmenté, ça fait peur et démontre que la nature peut être magnifique et d’une lugubre cruauté.
En déplacement dans le sud-ouest, j'ai osé, en amateur de sensations fortes, admirer ce spectacle fascinant.

christtian benoist,biarritz,tempete,cote basque,lutinbleu

31/07/2017

Quelle honte!

 

On les savait cruels, odieux, vulgaires, mais là, c'est l'apothéose! Non contents d'abandonner leur animal de compagnie ou leur mémé sur l'autoroute des vacances, ils jettent leur vieux transport en commun (bus ou tram) avant d'arriver à « leur plage » pour nourrir leur mélanome. Dégueulasse! Bon, ça se passe du coté de «  Palavas », mais ça n'excuse pas entièrement l'ignominie.

palavas,christian benoist,tram,bus

 

21/07/2017

Piscine d'Antigone.

A Montpellier. Ceux qui savent nager apprécieront.

piscine, antigone, montpellier

Faut juste patienter pour cause de changement de logiciel à la billeterie.

Réfléchissons un peu...

On rencontre de tout partout, il faut juste ouvrir les yeux et avoir un peu de chance.
Cette fois-ci, c'est à Mende, derrière la cathédrale, pas loin de la mairie, pas loin de tout puisque tout n'est pas loin, 2 personnages total atypiques ont sont la preuve. Qui sont-ils?

routier en colere,pecheur en colere,chemin de compostelle

 


Première hypothèse, certainement des comédiens déjantés qui sortent de répète et qui vont au café théâtre jouer leur spectacle: « La cage aux folles en short ». Deuxième solution, un pécheur et un routier en colère qui ont attaqué une station service shell pour protester contre le prix du gazole et qui arborent autour du cou leur trophée de guerre. Troisième supputation, des pécheurs qui réduisent leurs frais de livraison en transportant leur coquillages eux-mêmes alors qu'ils les ont cueilli « avec les dents ». Enfin la vérité viendrait plus du GR 65 situé pas loin et qui est un des chemin de Compostelle. Donc, nos deux compagnons reviennent de pèlerinage car ils portent le collier orné de « la coquille Saint-Jacques ». Élémentaire.

18/07/2017

Marmailles surf.

Les moins de 16 ans se sont retrouvés un week-end de juin, il y a belle lurette, sur le spot de Saint Gilles pour en découdre et désigner le meilleur d’entre eux.

medium_surf-mome.gif

Les critères de jugement : « Un surfeur devra exécuter des manœuvres radicales controlées, dans la section la plus critique de la vague avec vitesse, puissance et flow pour optimiser au maximum le potentiel de points. »

medium_jury.gif

Le surf innovant et évolutif aussi bien que la variété du répertoire (manœuvres) sera pris en considération pour récompenser les vagues surfées. Le surfeur qui respecte ces critères et d’engagement maximal sur la vague sera récompensé par le plus haut score.

medium_marmaille.gif

J'ai rencontré il y a quelques années à Saint Leu, Kelly Slater, une dizaine de fois champion du monde quand même. Parmi ces espoirs, se trouve à coup sur son successeur. Ces jeunes gens sont persuadés qu’ils seront le jour venu l’égal de cette légende vivante. Avec du travail, du courage et un peu de chance, pourquoi pas…

lutinbleu,christian benoist,la réunion,marmaille surf 2007

29/06/2017

Cavadee suite et fin.

Comme chaque année à la même période, les fidèles de la religion hindoue ont participé au rituel du Cavadee destiné à demander la grâce et la bénédiction du Dieu Mourouga.

medium_jh_femme.gif

Une centaine de pénitents se sont fait transpercer les joues, la langue, le dos ou toute autre partie du corps avec des aiguilles en argent, symbolisant les lances (vel) utilisées par le dieu Mourouga, fils de Shiva et de Parvati et frère de Ganesh pour vaincre le démon Sourabatman au terme d’une lutte qui dura 10 jours.

medium_groupe-qui-danse.gif

christian benoist,cavadee,réunion,percing,lutinbleu

 

A bientot.

Auto portrait.

N'imaginez rien d'autre qu'une similitude de maladresses dans un magasin de porcelaine de ma part et d'avoir les cros. Tout le reste n'est que prétention et vanité. A moins que je me trompe...

DSC03541.JPG

DSC03535.JPG

 

20/06/2017

Nord Caraïbes, voyageons dans nos souvenirs.

Saint-Pierre était la vraie capitale de la Martinique. Adossée à la montagne Pelée, cette ville prospère et fréquentée par des marins ivres de tous les plaisirs, fut anéantie en 1902 par les projections de matières solides et les nuées ardentes. En un peu plus d’une minute, 30.000 personnes périrent. Un seul survivant : un pochtron bagarreur qui se trouvait en prison.

medium_saint-pierre.gif

La suite est consternante puisque des pillards qui piquèrent les trésors amassés par les flibustiers cachés sous terre, ont aussi découpé les lobes d’oreille et les doigts des cadavres dans la plus pure tradition des lois de la piraterie.

13/06/2017

La cathédrale de maguelone de nouveau une ile?

C'est peut-être pour l'hivers prochain ou pour celui d'après. De plus en plus, les étangs débordent, le fragile cordon littoral se réduit à quelques pov'piquets qui dépassent laborieusement de la digue. Ce ne sera pas la tempête du siècle, mais à force, ce spectacle ébranlent nos sens, y compris, le vent aidant, celui de l'équilibre.

palavas, christian benoist, lutinbleu, midiblogs

Sauf celui des surfeurs fous qui ne manqueraient pour rien au monde cette opportunité de se frotter à ces fortissimottes forces de la nature.

trump,christian benoist,lutibleu,midiblogs,midi-libre

Et ces américains qui nous désolent...

30/03/2017

Un p'tit coup dans l'nez.

 

De Montpellier, il faut compter une douzaine d'heures pour y aller mais c'est « Exotisme garanti ». Ou sommes-nous? Saurez-vous le deviner?

Premier indice:

DSC01780.JPG

C'est un pays démocratique puisqu'on peut descendre dans la rue pour manifester son mécontentement même si c'est d'une efficacité limitée. Vous l'avez compris, on est en France. Deuxième indice, il y a la mer, et pour les plus perspicaces, avec marée.

DSC01774.JPG

En troiz, c'est une région ou l'on porte chapeau.

DSC01768.JPG

Bien large et bien rond pour se protéger de la pluie qui tombe sans cesse. Vous avez décrypté?

Non? Pas encore? Alors un dernier élément gastronomique saura vous faire découvrir ce pays merveilleux.

 mars,bretagne,lutinbleu,christian benoist

 

Ayait? C'est trouvé? Ben oui, on y est dans le gros nez de notre douce Europe. A l'ouest.

29/03/2017

Châtaigniers de mars.

Ou plutôt, marronniers du printemps. Chaque année, nos copains journalistes nous re-pondent le même papier que l'an passé: A savoir le soleil, la mer et les gens qui vont avec. Pas très réveillés par ailleurs, passage à l'heure d'été oblige. Allez, on parie? Demain, nos quotidiens regorgeront d'articles sur le « beau temps », photos (déjà utilisées) à l'appui. Tiens, on va les devancer et on va chapeauter: « Printemps sur le littoral ». Ça le fait, non? Non? Euh, non...

printemps, soleil, mer

littoral, printemps

printemps,littoral

13/03/2017

Comment séjourner 5 ans dans un château, gratos.

Il faut se présenter à l'élection présidentielle et la gagner. Pour cela, certes il faut désintégrer les autres concurrents, mais il faut aussi promettre quelques douceurs aux citoyens. Et là, ça ratisse large. A ma gauche, elles se comptent sur les doigts de plusieurs mains et à ma droite, sur les doigts de plusieurs pieds. Tout y passe: L'augmentation des revenus, la baisse des impôts, la suppression des cancres à l'école, la tranquillité, la santé pour tous et pour les électeurs les plus crédules, l'Eternité.

election presidentielle,montpellier,christian benoist.

Il faut également faire remonter les « sales » affaires des adversaires, il y en a toujours, glisser des peaux de bananes sous leurs pas et faire des croche-pieds comme ça, pour rien.Surtout, ne pas se faire attraper par des agences de dé-gradation, sauf si on peut se faire re-grader dans les derniers jours qui précèdent le scrutin. Alors là, c'est bingo-grosse blinde...Mais il y a une seule méthode magique pour remporter ce séjour de conte de fée, c'est de promettre une Amnistie pour les automobilistes verbalisés dans les 100 jours précédents le vote.

 

08/03/2017

Le grand nettoyage de printemps.

 

Pendant que vous vous éclatiez au sens glissades fun, comme au sens gamelles sanglantes, sur les pistes enneigées ou verglacées, les lutins faisaient le ménage. Il faut que tout soit nickel chez nous pour vos prochaines vacances.

IMG00107-20110312-1701.jpg

On a donc vidangé le ciel en perçant les gros nuages gris et en laissant s'écouler la pluie pour remplir nos étangs. A gros débit. On a fait courir les grosses vagues pour aplatir les plages et on a lancé le vent dans la nature pour disperser les pollutions diverses.

météo montpellier, intemperies languedoc roussillopn, lutionbleu, midiblogs

Bientôt vous vous régalerez sous un soleil tout neuf, sur un sable moelleux, et vous tremperez dans une mer toute belle et toute calme. On a même repeint les flamands en rose fluo pour les rendre éblouissant. Préparez-vos valises, on vous attend.

intempéries languedoc roussillon,lutinbleu,midiblogs

 

 


 

28/02/2017

Vaval lé là !

On l’attendait depuis plusieurs mois. Dès les fêtes de Noel digérées, on s’est préparé. Tous les martiniquais valides sont aux taquets. Les Doudous ont cousu, repassé, collé, imaginé les costumes les plus éblouissants.

medium_trompette.gif

Les enfants ont répété les défilés et les danses aux rythmes tropicaux. Les hommes ont astiqué leurs cuivres et leurs tambours pendant la nuit.

medium_tambour-preparation.gif

Les vendeuses de sucreries, elles aussi, se préparent à la fête.

medium_vendeuse.gif

Ce sont les jours gras, juste avant le carême, ceux pour lesquels les antillais sont prêts à tout. Ca continuera sans interruption jusqu’à dimanche. Du bruit, de la musique, des percus envoutantes. « C’EST CARNAAAVAAAAAALLL !!!!! »

carnaval,martinique,christian benoist,lutinbleu

 

24/02/2017

A table!

Votre lutin-gourmand, toujours en quête de nouvelles saveurs vous entraîne dans la médina de Rabat. On va faire les courses pour nous mitonner un petit plat royal. Dans la ville du divin monarque marocain, M6, ça paraît être la moindre des politesses. On a le choix. Pour commencer, pourquoi ne pas succomber aux goûts délicats d'une bonne tête de mouton cuite dans sa graisse (enfin, on suppose que c'est la sienne).

13f8f794533be70f2efee6ae10dc342f.jpg

Cette recette est simple et facile. Pour la réussir, il suffit de laisser frire cette friandise quelques heures, voire plus dans son « jus ». Servez chaud. Le conseil du lutin-maitre-queue: Arroser de quelques louches de gras, les tissus adipeux des midi-blogueurs tripleront en un seul repas et leurs assureront un hivers au chaud dans ses bourrelets persos.

maroc,medina rabat,MidiBlogs,CHRISTIAN BENOIST

Pour continuer le gueuleton, on pourra découper un steak directement sur la bête accrochée à l'étal depuis plusieurs jours, sans soucis de la chaine du froid, c'est bien meilleur! Et puis, le vrai régal viendra des poissons rutilants de fraicheur (l'océan est à 2 pas). Grillés, avec une sauce au beurre, il affolera vos papilles.

0cf2d608d879c70a12febf6cb695aa41.jpg

Dans un Riad, face à la mer, au soleil couchant, le crépitement des braises vous donnera un avant goût du paradis des gourmets. Bon ap à tous... Ehh, si Dieu le veut...