Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/08/2017

Le 4h de Cilaos

Cilaos vient d'un mot malgache, Tsilaosa, qui signifie "l'endroit que l'on ne quitte pas". Ce cirque a été le jeu de l'érosion qui y a creusé de profonds encaissements. Les Noirs marrons en fuite occupèrent le cirque de Cilaos les premiers. Ils en furent délogés vers 1750 par François Mussard et sa bande. Lorsque l'on entreprit la colonisation du cirque, les petits Blancs des Hauts vinrent y établir des plantations. Quelques vignes, la culture des lentilles, le tourisme et aussi la broderie sont les seuls moyens de subsistance du village.

 
medium_IMG_1921.jpg

Cernée par les plus hauts sommets de la Réunion, comme le Grand Bénare (2896 m), le piton des Neiges (3069 m), la ville de Cilaos n'a cependant rien d'oppressant.

medium_couleurs-cilaos-1.gif

A l’heure du goûter, les couleurs sont si changeante que sous les sunlights des projos du soleil, c’est la nature qui devient star dans ce film en colorama sur un écran géantissime.

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

A bientot.

16:34 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : réunion, cilaos, christian benoist, lutinbleu | | |  Facebook

22/08/2017

Tel père, tel fils.

 

Il se ressemblent comme des frères mais ils ne le sont pas. L'un et l'autre vont à l'école mais le petit pour apprendre et le grand pour attendre le petit qui sort à l'heure du gouter. Didier le papa , précise avec fierté que si le fiston s'appelle Eddy c'est parce que c'est « un prénom américain ». On ne peut s'empêcher de penser à la télé et à ses conséquences. La scène se passe à Cilaos, un petit bourg du centre de la Réunion, rue du Père Boiteau. Quand il sera un homme, comment Eddy nommera son enfant? Faut sans doute consulter les programmes de dans 20 ans...

DSC00542.JPG

tel pere tel fils,cilaos,lutinbleu

A bientot.

14/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.

Une deuxième expérience dans l’ile de La Réunion a permis d’approfondir mes connaissances. Les nombreuses visites dans les rédactions des médias se sont révélées fructueuses et on s’est senti réunionnais, enfin… « zoreille »…ce qui est quand même plus valorisant que « petitblanc », un brin péjoratif, habitant les « Hauts » et dont on dit que la consanguinité fait des ravages. Même pas vrai. Partout, le public a fait un triomphe au spectacle. Et encore une fois, les journalistes ont vraiment assuré.

La Réunion, les 3 chardons, christian benoist

25/07/2017

Saint Louis de la Réunion.

Tout le monde, ici, connait l’usine sucrière du Gol. Elle produit à partir de la cane, le meilleur du meilleur sucre. Un délice pour les gourmands, un enfer pour les automobilistes coincés derrière les « cachalots », énormes camions débordant de canes fraichement coupées encore si vivantes qu’elles choisissent la liberté de tomber sur ton pare-brise au gré d’un virage.

medium_musulmans.2.gif

Ce qui étonne le plus dans la rue principale de cette ville de passage, c’est la succession de magasins de mode et de bimbeloteries qui auraient fait le bonheur de ma grand-mère Yvonne. Ici, la communauté musulmane semble majoritaire et vit en parfaite harmonie avec les catholiques et les tamouls.

medium_minaret.gif

L’imposant minaret n’a rien à envier à celui de Marrakech ou de Bagdad. On doit se tordre le cou pour apercevoir le sommet de ce « phare » qui éclaire l’âme de tous les fidèles. C’est ça aussi le miracle de la Réunion : La coexistence des croyances et le respect de tous. La paix ?

medium_mosquée_eglise.gif

minaret,réunion,saint louis,christian benoist,lutinbleu

A bientot...

17/07/2017

La ménagerie du cirque de Mafate, Réunion.

Ici, pas de fauves dans des cages, pas d’éléphants sur une patte, pas de chiens savants. Les animaux de ce cirque sont bien plus heureux car ils sont libres.

medium_lezard.gif

L’un d’entre eux se nomme l’Agame. Il mesure entre 20 et 40 cm. Très rapide il escalade les murs ou les arbres, il se rencontre le jour dans les zones ouvertes type savane ou près des habitations. Le mâle est de couleur grise à la saison des amours, il se pare de couleurs soutenues telles que l’orange ou le rouge. La femelle présente une taille plus petite que le mâle, elle pond une dizaine d'œufs ovoïdes dans un terrier. Contrairement au caméléon, au gecko vert et au gecko de Manapany l'agame n’est pas protégé par décret préfectoral. Il est souvent la victime des chats, des chiens ou des voitures. Ici, pas de prédateurs…c’est le bonheur.

 « C’est la nature qui fait la loi. Aucun homme n’est en mesure de donner forme à ce chaos », remarque Jean-Marie. Bien des midiblogueurs applaudissent ce grand cirque de la Nature.

cirque,mafate,réunion,midiblogs

A bientot.

16/07/2017

La grande famille du cirque.

Ces enfants, c'est de la balle. Ils vivent au centre d'une piste aux étoiles qui font tourner les petites têtes blondes, rousses, marrons, noires ou mélangées. On est au coeur de la Réunion, à Cilaos.

DSC00521.JPG

Le chapiteau, c'est le ciel en multi-colorama, en 3 voire 1000 D, en relief, en vie. La Super "réunion" sur la biodiversité parisienne, c'est du déjà vu. Ici, on peut toucher, sentir, entendre. La nature est envahissante de couleurs, de splendeurs.

DSC00538.JPG

Ces marmailles-là vivent aux creux d'un nuage, au confluant d'un piton et d'une ravine. Ils ont tout et ils n'ont rien: Le jour, à l'école, c'est studieux. On apprend. A la récrée, y a bagarre et déconne entre pote. Le soir, c'est télé satellite. Alors lorsque le « théâtre » vient dans l'école, leurs yeux pétillent encore plus qu'un feux d'artifice. Ces mômes, c'est trop.

lutinbleu,réunion,christian benoist

A bientot.

29/06/2017

Cavadee suite et fin.

Comme chaque année à la même période, les fidèles de la religion hindoue ont participé au rituel du Cavadee destiné à demander la grâce et la bénédiction du Dieu Mourouga.

medium_jh_femme.gif

Une centaine de pénitents se sont fait transpercer les joues, la langue, le dos ou toute autre partie du corps avec des aiguilles en argent, symbolisant les lances (vel) utilisées par le dieu Mourouga, fils de Shiva et de Parvati et frère de Ganesh pour vaincre le démon Sourabatman au terme d’une lutte qui dura 10 jours.

medium_groupe-qui-danse.gif

christian benoist,cavadee,réunion,percing,lutinbleu

 

A bientot.

27/06/2017

cavadee 2.

Résumé des épisodes précédents : Comme chaque année à la même période, les fidèles de la religion hindoue ont participé au rituel du Cavadee destiné à demander la grâce et la bénédiction du Dieu Mourouga

medium_jh-bo.gif

Le 10ième jour de ce rituel a permis aux croyants de se libérer de leurs démons que sont la maladie, les mauvaises pensées, la colère, la haine en portant l’arche fleurie représentant le Cavadee. Le paon, omniprésent sur les arches fleuris représente la monture de Mourouga.

medium_citron1.3.gif

Voila ce que Marie-Louise et Maxime m’ont appris. En fait c’est un peu plus compliqué que cela, mais à ce stade de la cérémonie, point trop n’en faut. Au fait, les ados montpelliérains adeptes du piercing pratiquent-ils l’hindouisme sans le savoir ?

                                       Avec du citron, c'est bien meilleur...

réunion,cavadee,citron,christian benoist

A bientot.

26/06/2017

Cavadee à Saint Paul.

medium_marie-louise2.gif

Mais pourquoi, Marie-Louise, jeune septuagénaire s’est-elle habillé en costume de fête et a-t-elle préparé un plateau couvert de fruits frais, d’une bougie, d’encens et du plus petit des billets en euros? Pourquoi Maxime recouvre-t-il de feuilles de bananier un plateau tout semblable? Ils sont dans la rue, devant chez eux. Tous les deux ont mouillé leur pas de portes et déposé des centaines de pétales de fleurs tropicales. Et maintenant, ils attendent…Au loin des tambours grondent. Marie-Louise et Maxime deviennent soudain silencieux : Le prêtre Chellapa Sundaram Gurukkal va apparaitre derrière une colline à la tête d’un cortège d’un millier de dévots.

réunion,cavadee,saint paul,christian benoist,lutinbleu

18/06/2017

Le Grand Boucan. (Qui s'est tu).

La tournée du spectacle au pays des margouillats s’achève. Dans quelques heures, le vol machin, de la compagnie air truc m’arrachera du rêve commencé il y a presque 2 mois. Quel cafard!

medium_musique.gif

Heureusement, pour apaiser la douleur, les réunionnais des environs de Saint Gilles ont eu la bonne idée d’organiser une fête entre copains.

medium_elphes.gif

A mi-chemin entre carnaval des fous et kermesse « frite-merguez », ce rendez-vous a lieu chaque solstice d’hiver (comme les feux de la Saint Jean mais dans l'hémisphère sud) depuis 11 ans pour le plus grands bonheur des touristes et des déjantés de tous bords.

medium_merlin.2.gif

Sur le thème du fantastique, on y retrouve pêle-mêle des elfes, Merlin l’enchanteur, voire Jac… pardon, le "capitaine"Jack Sparrow sur le « Black Pearl ». Du tout, du n’importe quoi du moment qu’on s’éclate.

medium_capitaine-jack-sparrow.gif

C’est franchement réussi : Les enfants s’en donne à cœur-joie et tissent les ribambelles qui rythment le défilé. Les grands dansent, chantent, s’aspergent d’eau une bouteille de rhum à main droite (à consommer avec modération), une trompette dans l’autre. Drôle, car sans concession, ils s’éclatent.

medium_roi-Dodo.gif

Ce soir, au moment ou ce crétin d’avion décollera, les allumés du « Grand Boucan » mettront le feu au bucher du « Roi Dodo » sur la plage des Roches Noires. Salut la Réunion, à +.

26/05/2017

Montée d'adrénaline vers Cilaos. Archives.

Se déplacer à la Réunion, c'est l'enfer au paradis. C'est la totale pagaille. Surtout quand il pleut. Les averses tropicales sont violentes et soudaines et les poids lourds en particuliers se font piéger par leur vitesse excessive et au moindre coup de frein, ils se retrouvent sur le flanc. Alors, faut patienter...longtemps...encore plus longtemps.

DSC00474.JPG

Bon, Radio Freedom, entre 2 annonces de rencontres, des bonnes occaz et des portefeuilles perdus, nous informe que la route est coupée pour un bon bout de temps et on attend en regardant un magnifique arc-en-ciel qui se déploie quand l'eau tombe et qu'un rayon de soleil darde sur l'océan.

DSC00501.JPG

Une fois passée cette épreuve, il nous faut emprunter la route aux 600 virages en épingle à cheveux et bien souvent à passage unique pour enfin parvenir après mille frayeurs au centre du volcan: Cilaos. Une fois arrivé, il serait mesquin de ne pas remercier le Père Boiteau, le (pas encore) saint d'ici.

DSC00512.JPG

reunion,lutinbleu,christian benoist

A bientot.

24/05/2017

Quand j'srai grand, j'serai journaliste dans les D.O.M T.O.M.

En particulier à La Réunion. Complètement débordé mais tellement sympa.

presse, réunion, dom tom

17:41 Écrit par lutinbleu dans la Réunion., presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse dom ton, le journal de l'ile | | |  Facebook

22/05/2017

Malheur à celui qui se fait pécho sur la toile.

Mais quelle créature peut imaginer de telles pièges...

medium_toile.gif

Rencontrée à Cilaos, en plein coeur de la Réunion, cette bestiole, la Bibe, tisse pour bouffer. Rien à voir avec les hommes donc.

medium_araignée.gif
COUCOU A TOUS LES ARACHNOPHILES...

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu,araignée

A Bientot.

24/03/2017

Les enfants du bout d'un bout du monde.

Déjà, la Réunion, c'est loin. Mais Cilaos, c'est beaucoup plus loin. On ne passe pas par Cilaos, on le mérite. 40 km de route en lacets, parfois sur une voie unique. On espère Cilaos, on le devine souvent au détour d'une ravine, puis on découvre ce joyau naturel. Situé au fin fond du fond d'un cirque volcanique, il éclate discretement derrière un piton de lave.

medium_momes-cilaos-1.gif

Les enfants d'ici peuvent faire plusieurs kilomètres à pied pour venir à l'école. la représentation du spectacle que je joue devant eux, c'est un régal, un petit bout de paradis. Mes amis, vous restez à tout jamais dans mon coeur  (gros bizous).

medium_cilaos-momes-2.gif
A bientot.

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

04/09/2016

« Descends d’là, si t’es un homme… »

Tous les mômes en âge de fréquenter les sacristies en tant qu’ « enfant de chœur », ont entendu cette phrase bien lourde, prononcée après un arret à la case "vin de messe"par le plus rebelle de la bande…Le bon gout de certains garçons pré-pubères ne s’obtient qu’après de nombreuses années d’apprentissage.

ascencion,vin de messe,église,saint leu


A Saint Leu, c’est une surprise de taille qui nous attend en ce jour d’Ascension. En effet, dans l’église du centre, le grand crucifix du maitre autel est encadré par une tenaille et un marteau. Peut-on trouver une justification à ces attributs ? D’après un vieil homme créole, il s’agirait d’un hommage au père de Jésus, charpentier comme chacun sait. Pour une dame qui sort de la boulangerie, c’est évidemment une allusion à Saint Christophe, celui qui a donné son nom à ce lieu de culte. Et le patron du PMU en face prétend dans un grand éclat d’un rire tout en couleur locale : « Le marteau, c’est pour enfoncer les clous dans la croix, et la tenaille pour les y arracher… »« Ou bien les symboles du travail », m’affirme un marchand de poulet boucané. S’il existe un blogueur savant en liturgie, qu’il n’hésite pas à nous rendre moins inculte.

15:41 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ascencion, vin de messe, église, saint leu | | |  Facebook

31/08/2016

La dodo lé la. (Réunion).

Mais le dodo lui, n’existe plus que sur l’étiquette des bouteilles de bière locale. Autrefois animal commun sur l’ile Bourbon, il a été exterminé par l’homme, comme ça, par pure connerie. Aujourd’hui, les réunionnais sont traumatisés (sans plus) par cette faute originelle commises par leurs ancêtres. Ils sont devenus des fervents défenseurs de la nature. On ne trouvera pas de mégots sur la plage ni de papiers gras jetés sur les promenades. Bon nombres de poubelles sont à la disposition du public.

Dans les écoles, des affiches apprennent aux enfants mais aussi aux adultes à trier les déchets en créole. Civique.

 

medium_caquifo.gif

christian benoist,réunion,dodo,lutinbleu

25/08/2016

Une demi-diagonale. (avec recul!)

C’est une pluie d’étoiles qui s’abat sur la Réunion pour la course de « L’Arc en ciel ».

medium_course.gif

A 4h du mat, 600 demi-fous s’élancent à pied vers Saint Louis distant de 60km. Pour corser la ballade, ils passent par le Maido (2000m), et descendent par le sentier de Tévelave. Arrivée prévue pour le gouter pour les meilleurs ; Au diner pour certains, encouragés par les « tires-files », sorte de coureurs-balais. Ils savent ce qu’ils vont endurer. Ils vont glisser sur les roches volcaniques et se couronner les genoux, cracher leurs poumons, s'écorcher les mollets, s'ouvrir les cuisses, s'éclater les pieds, se faire mal. Malgré la pluie dans la 2ième partie du parcours, ils vont le plus loin possible. Il faut savoir gérer sa course.

medium_arnaud3.gif

Arnaud part vite, entrainé par sa fougue, il doit décrocher sur le sentier de Mafate. Problème aux adducteurs. Il est déçu mais reconnait qu’il n’était pas au top ce matin.
Cela n’affecte nullement sa bonne humeur et il va s’entrainer dur pour refaire, comme l’an passé, « Le Grand Raid » appelé aussi « la diagonale des fous » qui dure 2 jours…de pures souffrances et c'est ça qui est bon.

course de l'arc en ciel,réunion,diagonales des fous

S'envoyer en l'air...

Juste au dessus du lagon de Saint-Leu, là ou les surfeurs de la Réunion et même du monde se retrouvent, quand les gros poissons le permettent, pour glisser sur la fameuse "gauche". Jouissif!

christian benoist,la réunion

 

 

 

26/06/2016

La plus belle école du monde.

C'est peut-être là, entre Saint Gilles et Saint Leu. Elle se nomme « la souris blanche ». En fond sonore, la musique du vent et des vagues se mêle aux rires et au chants des enfants. Le décor de « Paillasse, l'épouvantail », un tout petit jardin perdu dans la nature, se fond dans le paysage paradisiaque de l'ile de la Réunion. Avec vue sur l'océan indien, avec les parfums subtils des fleurs tropicales, avec dans le coeur le sentiment de vivre un moment d'éternité, de bonheur sans accroc, sans restriction. De plénitude. Ca donne envie de retourner à l'école, pas vrai?

08:36 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : réunion, lutinbleu, christian benoist | | |  Facebook

16/03/2016

On va au cirque. A Mafate, Réunion.

Il y a environ 10000 ans, le massif du Piton des neiges est un volcan très actif, surtout dans sa partie centrale, effondrée en une Caldeira. Des fractures découpent l’édifice dans tous les sens, la Rivière des Galets, guidée par ces ruptures se creuse.

medium_piton-des-neiges.gif

C’est là que naissent d’énormes ravines. Quelques dizaines de milliers d’années plus tard, il n’existe plus qu’une activité fumerolienne et hydrothermale. Le « millefeuille volcanique » s’effondre.

medium_mafate3.gif

Se forment alors des remparts isolant des ilets. Des forets semi-sèches se développent sur les terrains les moins instables. A partir du 19ième siècle et comme d’hab, les hommes défrichent dangereusement. Evidemment, les pluies torrentielles emportent le sol et un éboulement détruit la station thermale de Mafate. On replante alors des filaos qui sauront, nul n’en doute, limiter les dégâts. Dans une prochaine note, on visitera la ménagerie du cirque. Pendant l’entracte, demandez à l’ouvreuse de vous faire gouter des petits fruits juteux et sucrés. Mmmhhh… !!!

mafate,cirque,réunion

A bientot.

09:43 Écrit par lutinbleu dans christian benoist, la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mafate, cirque, réunion | | |  Facebook

15/03/2016

Les marmailles, merveilleux jeune public. (Remember 28/05/2009)

Depuis le début de la tournée de « Paillasse l'épouvantail » dans les écoles de la Réunion, une   clochette toute belle tintinnabule dans la case « comédien » du lutin-marionnettiste. C'est grâce, bien sur, à l'accueil des grandes personnes, si fraternel, si souriant, si « décontracté » mais pas trop.

DSC00322.JPG

C'est grâce aussi à la qualité du spectacle proposé, texte, musique, mise en scène, décors etc. L'interprétation y est pour quelque chose, mais là, c'est obligé: Quand vous voyez ces yeux-là, quand vous entendez ces rires-là, quand vous faites « passer » ces manips là, c'est difficile de s'économiser, de calculer, de truquer. Les ficelles du métier?.. Retour à l'écheveau... Ces enfants sont « natures », émouvants, oreilles dressées, zyeux écarquillés. Ils vivent intensément l'histoire d' Armand le géant égoïste et des oiseaux de la bande à Paulo, le moineau effronté. Et, à la fin du « pestacle », lorsque le méchant devient gentil, le coin des yeux s'humidifie, l'émotion devient intense et le silence presque parfait. On vit un vrai moment de bonheur, je vous l'assure.

DSC00364.JPG

Alors, c'est logique , à la fin de la représentation on traine devant cet épouvantail, « tout de bois, de paille et de chiffons » pour prolonger l'instant, pour un peu plus d'éternité.

christian benoist,paillasse,lutinbleu,les 3 chardons,la réunion

A bientot.

 

14/03/2016

« C'est un petit jardin perdu dans la nature ».

C'est le texte qui le dit. Mais la tournée réunionnaise de « Paillasse, l'épouvantail » dépasse l'écrit et les situations les plus inédites procurent à l'acteur des moments de joyeuses surprises, parfois de fous rires. Là, le décor, pourtant imposant dans une salle métropolitaine, se réduit à une simple vignette dans une cour de récrée entourée d'une nature luxuriante ou s'entremêlent bananiers, cocotiers, goyaviers, manguiers et plein d'arbres en « ier ». Plus vrai que nature.

DSC00469.JPG


Parfois, c'est un peintre qui s'en mêle, en rajoutant au spectacle une couche de bonne humeur. Le jeune public ne prête guère attention à ces situations insolites tant il est attentif à l'histoire que leur raconte un lutin qui savoure ces situations toutes tropicales.

DSC00472.JPG

lutinbleu,reunion,paillasse l'épouvantail

Panique à bord !

Depuis plusieurs semaines, il avait disparu, chassé par les hélicos et les énormes filets métalliques qui retiennent la montagne qui s’écroule régulièrement sur la route littorale, faisant parfois des morts, le Paille en queue est revenu. Emblème de l'ile de la Réunion, c'est un grand oiseau marin blanc des mers chaudes avec des traits noirs. Il possède également une très longue queue composée de deux plumes très fines ressemblant à deux pailles blanches (pas visible sur la photo) trainant élégamment derrière l'oiseau. Son bec est jaune, mais ça, on ne peut l’observer qu’en volant soi-même.

medium_paille-en-queue.gif

Cet oiseau se rencontre le long des falaises et le long des ravines perçant dans les terres. Il se nourrit de petits poissons pêchés en mer. Il niche dans les trous des falaises ou au fond des ravines. Il pond un unique œuf d'octobre à décembre, et est de nouveau très facilement observable le long des côtes réunionnaises, par exemple : sur la route en corniche entre Saint Denis et la Possession et dans le sud sauvage. Les requins-bouledogues, eux, reviennent trop...

paille en queue,la réunion,route du littoral

A bientot.

Houla, la houle ! (Il y a plusieurs années...)

 Une houle d’une force impressionnante et due à une perturbation importante du coté des « Kerguelen » s’est abattue sur tout l’ouest et le sud de la Réunion faisant de gros dégats. A Saint-Gilles ou hier encore les moins de 16 ans surfaient pour le « marmaille tour », le paysage est méconnaissable.

medium_IMG_1797.jpg

Des témoins racontent qu’à Saint Pierre des déferlantes de 11mètres ont explosées un bateau de pèche et ses occupants juste à l’entrée du port faisant 2 disparus. De Saint Paul à Saint Joseph, les services de secours sont intervenus pour sauver les victimes, surpris de cette violence si soudaine, mettant leur vie en danger et secourus eux-mêmes par des collègues. Des dizaines de blessés sont à déplorer.

medium_rue-ensa.gif

Simultanément, le dôme du volcan s’étant encore effondré, laissant craindre une nouvelle éruption, la circulation va être sérieusement perturbée ces prochains jours. Pour ce premier jour de tournée à Saint Joseph qui est distant de 60 km, il a fallu 2h de patience. On se tient au courant. On attend des vagues de 10m en fin d’après midi. Quelle bonne idée j’ai eue de prendre un gîte en bord de mer…

medium_IMG_1798.jpg

christian benoist,houle meurtière,réunion,lutinbleu

12/03/2016

Premières sensations.(Il y a presque un sciècle)

La Réunion est une ile riche en tout mais pas en plage. L’Océan indien est ici plutôt hostile pour les baigneurs. Seules deux ou trois possibilités pour jouer avec les vagues sont offertes aux amateurs de gros rouleaux. Les courants sont violents et les règlements, stricts. « Boucan Cannot » est un de ces endroits. L’accès y est rigoureusement réglementé et les contrevenants sévèrement réprimandés. D’un coté, le surf, de l’autre, la trempette. Malgré cela, des « accidents » sont possibles…Méfiance !

medium_plage.2.gif

Jouer dans l’écume donne une faim de requin. Un des nombreux « lolos » va la rassasier. Quelques samoussas, quelques « bouchons », quelques frites, arrosés d’un EXTRAORDINAIRE jus d’ananas frais (je l’ai vu faire), vont combler l’appétit d’un lutinbleu qui a digérer le petit décalage horaire qui l’a perturbé hier et lundi, il sera prêt pour le boulot.

lutinbleu,christian benoist,la réunion

A bientot.

 

Le jour heureux reviendra-t-il?

Ce matin, on se prenait pour Peter-pan en volant en parapente au dessus du lagon de Saint Leu (Réunion). Quelques jus d’ananas pressés plus tard, c’est au-delà de la barrière de corail que se poursuit l’aventure.

medium_plongée1.gif

« La Langoustière », c’est le site que nous allons explorer. Sous l’eau. Avec les bouteilles, comme des grands. C’est la première fois que je vais explorer ainsi harnaché « le monde du silence ». L’appréhension est palpable mais la curiosité est trop forte. Patrice m’explique le maniement du matériel et la biodiversité dans laquelle nous allons nous immerger. Les explications sont claires et nous mettent l’eau à la bouche. Après un détour par la passe, on se dirige vers le spot. La ballade est prometteuse.

medium_bando8.jpg

On s’amarre à une bouée et hop, on bascule…vers une autre planète. A 15 m, la houle qui s’éclate sur le récif est imperceptible. Laissons-nous devenir poisson tropicale. Les coraux sont des joyaux parés de mille couleurs, mille lumières

medium_clown_t.jpg
medium_lion_t.jpg

On se faufile entre les «poissons clowns » ou les « lions ».
J’affirme avoir été au centre d’un arc en ciel de poissons fluos, rouges-jaunes-bleus… Un moment d’existence d’une intensité rarement atteinte.

medium_bagnard_t.jpg

Ce jour devait être un beau jour, c’est un des plus beaux, des plus fous, un jour majuscule. 

medium_2.jpg
medium_plongée-moi_.gif

plongée,réunion,jour heureux

A bientot.

11/03/2016

Retour à la case. (I)

Après une tournée "intense" et épuisante dans les écoles de la Réunion, lutinbleu vous invite à partager ces quelques images gravées dans sa mémoire. Pour le son et les parfums, vous imaginez l'antichambre du paradis...

DSC00409.JPG
DSC00347.JPG
DSC00521.JPG
 
DSC00801.JPG
DSC00491.JPG
 
DSC00780.JPG
DSC00315.JPG

reunion,lutinbleu,christian benoist

A Bientot

10/03/2016

Une bonne (vieille) douche.

De fraicheur. Voila ce que m’a glissé à l’oreille Suzette, journaliste à R.F.O. radio-Réunion   «Je me fais 10 conférences de presse dans la journée, alors venir partager avec les enfants ton spectacle, c’est une parenthèse dans ces campagnes électorales qui me ravie ». Suzette m’a posé une question qui demande réflexion : « Qui, du public ou du comédien s’amuse le plus???     Les 2, ma journaliste…

Les journalistes locaux ne savent plus où donner de la plume, du micro ou de la caméra tant ils sont sollicités par les candidats aux élections qui sont prêts à tout pour attirer l’attention des médias. Comme en métropole ? Oui, mais en couleurs et en créole. On ne comprend pas toujours les mots de cette langue mais on écoute la musique des mots, et ça c’est un plaisir qu'on ne boude pas.

medium_bouzou-arc-en-ciel.gif

Pendant ce temps, Bouzou, lui, s’amuse à attraper les arcs-en-ciel. Avec de la patience, qui sait ? Ce petit ours  est en pleine forme et ouvre ses yeux tout grands pour tout regarder. Il est très sage et joue du matin au soir. Pour la nuit, je ne sais pas, je dors en rêvant de journalistes comme Suzette, si charmante…

christian benoist,presse,réunion,bouzou,saint louis,lutinbleu

A bientot.

06/03/2016

Mes anciennes voisines étaient deux messieurs et une dame. (Réunion)

Elles s'appellent Gwendo, Ross et Caroline et sont plutôt du genre « Radiata ». Elles viennent de Madagascar et sont très gourmandes. Elles mangent de tout et sont donc omnivores voire détritussivores, contrairement à leurs cousines de Floride qui préfèrent la bonne viande fraiche. Elles adorent qu'on offre des fleurs car elle les dégustent avec délectation.

DSC00391.JPG

A la Réunion, on en compte 50.000. La convention de Washington (citès)veille à la protection de cette espèce mais ici, on bénéficie d'une dérogation car la reproduction est contrôlée. Alors, pour une cérémonie importante, on peut bouffer de la tortue. Barbare! Bien peu de client pour ce plat-là, les réunionnais sont en outre, culpabilisés par la disparition imbécile du "dodo". Et pour finir sur une note plus guillerette quoique, l'histoire raconte qu'autrefois, au baptême du pt'it, on lui offrait une tortue Radiata et qu'il l'a bouffait à son mariage...Mais bien sur c'était avant...

reunion,lutinbleu,christian benoist

A Bientot...

L’hiver austral. 2 juin, 7h, heure de Montpellier. Remember.

Après le 15ième, le 16ième, et ainsi de suite (oui, ici, les villages prennent le nom de la borne kilométrique), on arrive à la Plaine des Caffres. On est dans les nuages. On « est » nuage. Ici, au-delà des clichés bat le cœur profond de la Réunion. Plus de transat, plus de chair rosée avachis sur les plages, plus de surfeurs bronzés qui se la pète. Non, mais des enfants du bout d’un monde qui vont à l’école « du coin tranquille ».

medium_caffres-2.gif

Là, le spectacle se fait sous une pluie glacée et battante, mais sous un carbet percé de mille petites fuites qui donnerait bien du câble à retordre au meilleur des ingénieurs du son.

medium_caffres-1.gif

Ce moment restera gravé dans ma mémoire. Coralie aussi n’oubliera pas de sitôt. Elle m’explique qu’au mois d’Aout dernier, il a neigé tout près d’ici. Rien d’étonnant à 1400 m d’altitude.

christian benoist,réunion,plaine des caffres,hiver australe,lutinbleu

A bientot.