Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/07/2017

Notre pote Marcel.

En hommage à Malko Linge, allias S.A.S, espion aux yeux d'or et au membre démesuré - et à sa fiancée Paméla Rice reconnaissable à son opulente poitrine, Marcel (qui se faisait appeler « Etienne Marcel », rien que pour avoir une station de métro à son nom) et moi-même, décidâmes d'écrire et de jouer un spectacle de café-théâtre car c'était à la mode dans les années 80.

Marcel mameri, etienne marcel, le plus mauvais spectacle de paris, café théatre

Nous nous exilâmes à Uzès pour pondre « Le Plus Mauvais Spectacle De Paris ». Nous nous mimes à l'écriture derechef mais, dès le soleil couchant, et même avant, nous éclusiames nombre de mauresques et fumâmes des substances hallucinoticogènes qui nous fîmes bien rire. C'est ainsi qu'en quelques nuits, nous comimes une dizaine de sketches. Avec un clin d'oeil à Maurice Chevalier et avec les chansons de Marcel, le spectacle fut bien vite bouclé. Nous le voulames lourd et ringard. Notre réclame: « Le Plus Mauvais Spectacle de Paris, et c'est vrai! ». Nous le présentâmes partout dans le monde, de Paris à Tanger et même à Lyon et partout nous nous fîmes jeter pour cause de misogynie, d'atteinte à la monarchie marocaine et aux bonnes moeurs (Marcel adorait exhiber son sexe).

marcel mameri, etienne marcel, café théatre, christian benoist, paris

Marcel est parti un jour et on attend toujours qu'il pointe le bout de sa bite. Mais, là il est très en retard... Avec lui, on ne sait jamais.

café théatre, paris, etienne marcel, marcel mameri, christian benoist

Merci à Didier Boogaerts (ancien vendeur au rayon auto du BHV) qui fut un de ses potes de m'avoir contacté sur ce blog pour le faire vivre de nouveau.

07/02/2017

Page blanche.

Pour ceux qui sont en manque d'inspiration.

crayons de couleurs,christian benoist

Entrée d'une école maternelle, quelque part en France.

Par contre, je ne me souviens plus ni le lieu, ni la région. Quand on a joué plus de 10.000 représentations, la mémoire se fait confuse.

05/01/2017

Syndrome de "Peter Pan".

Pendant 35 ans, j'ai "joué" pour et avec les enfants.Le plus beau des métiers. Forcément, il en reste quelque chose.

-1.jpg

14/12/2016

Auto portrait.

Sur un tournage, juste pour jouer.

lutibleu,christian benoist,midiblogs

29/08/2016

les tout petits.

L'école maternelle française reste un exemple. Les enfants y ont des droits. La preuve en affichettes dans la banlieue de Grenoble (entre autre). Un grand coup de chapeau à tous ceux qui les font devenir "grands, vraiment grands". Et la honte criminelle pour ces marabouts sans foi qui tiennent en esclavage des enfants sénégalais sous prétexte d'école coranique, "Les Talibés". Ces petits sont des martyrs dont tout le monde se fout malgrés les promesses. Arghhh...

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

 

 

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfant, talibée, christian benoist

droits de l'enfants,talibés,christian benoist

 

28/03/2015

LA MARIONNETTE EN NEIGE.

Il ne faisait pas chaud.

marionnettes, christian benoist, lutinbleu

16/02/2015

Mieux qu'un pittbull.

Pour se protéger des méchants, la tendance est au plantigrade. Exit les molosses aux dents blanches et acérées, les vigiles aux mines avenantes, les tasers aux conséquences ludiques. Lutinbleu a testé pendant quelques mois, l'ursidé.

273fd254e5196024035035eab242cb79.jpg

Il est fort, « plus fort que les ours forts, plus forts que les ours encore plus forts, bref, le plus fort des ours. Il peut abattre un arbre d'un coup d'épaule; Il peut assommer un boeuf d'un coup de poing; Il peut écraser un petit enfant tout juste en s'asseyant dessus. »

28f3e1ea236e78ba7fde1abcabbfeaf5.jpg

Laurent Legendre nous présente cette terreur des maternelles. Tous les enfants ont tremblé de peur... Bisous Laurent.

06/03/2013

Retard à l'allumage

Pour la sortie du film de Raphael Frydman "N'importe quoi" avec Rémi Gaillard, notre allumé préferé. Un nouveau casting est en cours et forcément, la queue des candidat-figurants s'allonge... L'affiche se fait attendre... Bref, patience!!!

remi gaillard, raphael frydman, n'importe quoi

 

24/10/2011

Mais ils sont ou les vacanciers...???

Chez eux, à la casa, devant leur plasma. Là ou il n'y a que quelques semaines, voire quelques jours, ils se grillaient les cotes, cote à cote, les uns serrés contre les autres, les autres sans dessus dessous les uns, il n'y a plus que le sable, la mer et le ciel. Evaporés, disparus, volatilisés.

chistera, trin d'huc,rugby, coupe du monde, christian benoist, midiblogs

Non pas que la météo les ait grondés et chassés, non, ils (n')ont (pas)choisi d'aller bosser ou pointer comme membre adhérent à « la crise », celle des médias, des banquiers et des marchands vénaux. Alors, il faut tourner la page, changer de paysage et capter ce que le monde nous envie: « LE French spirit » cristallisé, si on peut dire par les guerriers du ballon ovale. Ils nous ont tous fait juste du bien: On s'est régalé à sentir notre équipe gauloise, mi-provoc, mi-dilettante, mi géniale. Sans compter les grasse-mat des samedis et dimanches matin dérangées avec plaiz par des canadiens, des gallois, des tongiens, des italiens, des américains et même par des géorgiens...

chistera, trin d'huc,rugby, coupe du monde, christian benoist, midiblogs

Alors, jusque tard dans l'après-midi, au Q.G de Trind'huc, « La chistera », on a fêté le bonheur d'avoir été frères et égaux en rugby.

christian benoist, lutinbleu, lutindor

27/04/2011

COREPS.

Rien de tel qu'une pièce de théâtre chiante pour se remonter le moral et vaincre ses insomnies: On se dit qu'on n'est pas le seul crétin sur terre-la preuve et le verbiage aidant, les paupières sont lourdes et la somnolence salutaire. Ainsi, ce jeudi 21 avril et son lendemain semblaient tout indiqués pour effacer les cauchemars et se laisser glisser dans les avant bras de Morphée. Lutinbleu était en effet invité à une représentation unique de «COREPS ACTE III». Une pièce en 2 jours, sans décor, sans effet spéciaux. Juste quelques micros des fauteuils moelleux et un texte en français. De quoi déprimer une armée de fans de Justin Bieber.

COREPS, christian benoist.

Caramba! Encore raté! C'est de la bel ouvrage, tout en intelligence et en subtilités qui nous tiennent en alerte-arc-en-ciel. En voici l'histoire...

 

Dans la grande salle du théâtre des 13 vents, le public est venu nombreux. Après un accueil « badge-café », il retient son souffle-tabagique car sur le plateau une séquence d'une audace inouïe commence.... La fin de la pièce! Genre « flash back »... Révolutionnaire!

COREPS, christian benoist.

 

Première scène.

Les un après les autres, les acteurs-vedettes sortent de l'ombre pour saluer et signer la « Charte   d'accompagnement des oeuvres et des équipes artistiques professionnelles du spectacle vivant en Languedoc-Roussillon par les Collectivité Territoriales, l'Etat et les partenaires sociaux ». Une quarantaine d'élus connus, d'éminents décideurs culturel et d'illustres euh... Illustres, se serrent les uns contre les autres sur le plateau pour une photo-souvenir émouvante et fraternelle. Bien fichu et ovationné au signe du chauffeur de salle. D'un coup, les quotients intellectuels atteignent « le paradis » et les choeurs chavirent.

La seconde scène aborde les faits:

Premier personnage: « Nous souhaitons revenir sur ces questions de fond que sont la diffusion des oeuvres, la circulation des artistes et leur attachement à un territoire ».

Réplique sans postillonner: «  Le paysage des créations artistiques reflète de plus en plus les problématiques liées aux conséquences de la mondialisation et qui concerne donc un public qui dépasse les limites de notre territoire ».

Final: « Les artistes et les institutions qui les soutiennent se doivent de s'adapter à cette nouvelle échelle de diffusion ».

Et toc, prend ça dans ta perruque....

Waaaa! Après 3 films aux métrages trop courts, le soleil tombe sur le domaine de Grammont à Montpellier. La nuit sera trop courte pour refaire le monde, mais demain sera un autre jour tout aussi utile et on tirera tout par le haut, c'est promis.

Plus d'infos ICI et LA.

11:18 Écrit par lutinbleu dans lutindor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corps, midiblogs, christian benoist | | |  Facebook

05/01/2011

Un conseil des lutins.

 

Pendant que les « grands » humains festoyaient comme des ogres pour tourner la page grisâtre d'une année calamiteuse, les « petits » lutins tenaient conseil dans un endroit secret. Après une rigolote bataille de boules de neige, ils se sont regroupé autour d'un feu de joie et ont palabré en riant. Voici quelques extraits...  « Tout d'abord, tous nos voeux de bonheur à tous les blogueurs pouvants bloguer ou pas. En particulier ceux de Midiblogs, souvent drôles et intéressants, et à toute l'équipe de Midi Libre qui veille et réveille par ses facéties (stats, invités mystères ou capillaires, photos rebelles au bon sens et « tutti frutti quanti »...

Nous remercions bien sur, les responsables des transports-trains-voitures-à-essence-avions qui nous ont gâté question farces, Not'Bon Prèz N1S1 pour son sens inné du ridicule et Georges Frèche pour sa sortie burlesque (est-il revenu à pied de Chine?) et soudaine qui laisse libre cours aux pires concours de grimaces et de tombés de masque.

Une mention spéciale à l'amer maire de Montpellier qui sort son brulot oedipien en même temps que la « bête se meurt ». Mort de rire! Une bonne série de gags, avec en ouverture « votez pour moi, c'est le P.S qui vous le demande », un vieux sketch parisien, qui marche toujours. Sans oublier la « Clapassade », élue met montpellierain du monde et cuisiné par le seul cuistot-lauréaté uniquement. Raplat-plat-tsouin-tsouin! »

DSC03516.JPG

 

La liste est si longue qu'il nous faut l'abréger, d'ailleurs il est temps pour les lutins d'aller travailler. En chantant. Comme-d'hab. Mais avec double ration d'optimisme et de bonne humeur. Ils en auront bien besoin.

 

07:40 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur., lutindor | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : midiblogs, lutinbleu | | |  Facebook

14/08/2010

Tournages d'été.

La région le permet et le souhaite: De nombreux films, courts, longs et publicitaires sont « fabriqués » pendant la période estivale. Après repérages, des équipes de ciné s'installent dans les lieux les plus flashy d'ici. La lumière, les couleurs, le pittoresque attirent les réalisateurs les plus talentueux, à juste titre. Les intermittents du spectacle, techniciens, comédiens et autres pros de la pellicule, nombreux dans notre sud et sans cesse à la recherche de boulot, sont ravis de l'aubaine. Ainsi, nos amis japonnais ont envahi pacifiquement nos villes à « fontaines merveilleuses ».Et elles sont nombreuses! Ainsi, à Montpellier, c'est à Antigone qu'ils ont posé leurs caméras. A Perpignan, c'était devant le palais des congrès. Lutinbleu faisait partie des « passants » qui passaient en passant derrière la fontaine des allées Mayol, dont on dit qu'elle coute très cher, mais cela ne nous regarde absolument pas. Encore une figuration en attendant mieux. Celle-ci nous a donné l'occaze de découvrir un p'tit bout de la « Nippon way of life » à travers cette publicité pour « Shisheido », une gamme de cosmétique très tendance.

DSC02629.JPG

Tous les clichés sur le pays du soleil levant sont vérifiés: Travailleurs acharnés, organisation rigoureuse, quantité et qualité des intervenants... Il faut rajouter la bonne humeur, l'accueil et tout y est. Mais les vrais responsables du succès de ce tournage, c'est « N EUROPA », la boite de prod et son directeur Pierre Lautman qui gère l'affaire avec précision et humour. Pour une fois que les acteurs de complément ne sont pas traités comme des ovins sans cervelle...

p.s: Le gazon autour de cette fontaine, c'est du synthétique... Indigeste à brouter mais si pratique d'entretien.

07/01/2010

lutindor

La famille des lutin-blogueurs s'agrandit. Le petit s'appelle "lutindor". Il a déjà 2 ans et il travaille déjà au rayon "archives". Il classe, repertorie, range...Bref un taf de mémoire. Passez chez lui, ça lui fera plaiz.

16:09 Écrit par lutinbleu dans lutindor | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lutindor, lutinbleu, christian benoist | | |  Facebook