Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/06/2017

Salut les névrosés fauchés! (Reprise)

A Lyon, il existe un cabinet de psy en plein air fait pour vous. C'est devant « Saint Jean de Dieu », un établissement spécialisé dans les troubles de l'esprit. Et c'est...Gratos! C'est pas du lourd ça? Un thérapeute qui ne prend pas un euro, ça n'existe pas? Si. Et en plus c'est le grand-papa Sigmund qui vous analyse.

lutinbleu,noel,christian benoist, analyse psy; freud

On s'allonge sur un divan, certes un peu dur, mais on peut parler au vieux pendant des heures. On fait les questions et les réponses et quand la consultation est terminée, on reprend son bus et on rentre dans sa grotte.

Par contre, méfions-nous des amateurs-apprentis psys. Dangereux.

11:41 Écrit par lutinbleu dans on the road again | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lutinbleu, christian benoist, freud | | |  Facebook

27/04/2017

Clichés landais.

 

Le béret vissé sur la tête, l'accent marqué à la Jean Michel Appatie, le fronton qui renvoie inlassablement la balle, la gastronomie basée sur le gras de canard.... Le landais sait vivre. Et pour digérer tout ça, il s'offre un bon jaccuzzi. C'est un voisin... On a des points communs. Allez le visiter, ça lui fera de l'animation et comme ce n'est pas trop loin, si vous voulez rentrer, c'est à 4heures.

landes, lutinbleu, midiblogs

landes, lutinbleu, midiblogs

landes, lutinbleu, midiblogs

landes,lutinbleu,midiblogs

 

A bientot.

landes,lutinbleu,midiblogs

 

 

24/01/2017

Les tribulations d'un lutin-voyageur.

 

Si à la saint Valentin elle te tient la main, vivement la sainte Marguerite. Bon, celle vanne-là commence à fatiguer...

cremieu, lutinbleu, midiblogs

Pour nous, la fête de l'amour, c'était tous les jours de retrouvailles, au hasard de nos multiples déplacements, toi dans tes avions, moi avec mes spectacles. Avant les courses au marché sous la magnifique halle de Crémieu, on couplait la fête sous-sur-en travers de la couette avec sainte galipette. Après le marché aussi. Les vents de l'amour ont tourné et un monde nous sépare désormais. Prochaine étape: Montfaucon... Pour moi et pour de vrai.

lutinbleu, christian benoist

lutinbleu,christian benoist

A Montpel, les premieres notes du printemps résonnent ... En mesure et en fanfare! La vie recommence.

 

 

 

13/11/2016

Un quotidien hiverno-auvergnat.

« Chasse neige du matin, dérapages jusqu'à à demain au moins, fouchtra! »

lutinbleu,christian benoist,midiblog

 

Les glaces, parfum-glissade, n'impressionnent pas le bougnat. Mais pour un lutinbleu toujours prompt aux aventures insolites, c'est l'occasion de faire couler son adrénaline et de se régaler à la mode de chez eux.

hiver-038.jpg

Au menu, saucisses sèche farcie à la châtaigne pour le cliché et accueil de star pour, sans doute, le dernier ours.

hiver-032.jpg

Les enfants d'ici n'ont pas froid aux yeux et là ou le petit marseillais glisse comme un savon, son copain montagnard galope comme une jeune fille fuyant une bête du Gévaudan en période de reproduction.

hiver-019.jpg

Et comme on est au ventre de la France (vue de face), on se réchauffe avec un tonneau de vin chaud. Sans soucis d'économie pour une fois mais avec modération...

15:30 Écrit par lutinbleu dans on the road again | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lutinbleu, christian benoist, midiblog | | |  Facebook

18/12/2013

Frénésie.

Dans quelques jours, la nuit de Noël mettra fin à l'interminable attente des petits-et-des-grands. Pendant cette période, une tension « palpable » s'installera crescendo dans leur coeur et dans leur colonne vertébrale. L'émotivité sera exacerbée, les fatigues hivernales se traîneront en rhume et en bronchite. Un « marronnier ». Certains de frottent les mains: les marchands en général, les chocolatiers en particulier. 

7f252cc8ea1938202633a9b980c7afae.jpg

Les super-hypers se sont déguisés: ils ont sorti leurs code-barres et leurs calculettes à paillettes. Reste la nuit de Noël: Magique!

24/04/2013

L'age de raison. (Souvenir)

Les « CP » en spectacle, c'est souvent un régal. A quelques mois près, ils ont tous 7 ans, un pied dans la réalité, la tête encore dans l'imaginaire. Les histoires que lutinbleu raconte sont destinées à des enfants de 2 à 8 ans. Les « tout-petits » ont parfois du mal à rester attentifs pendant 50 minutes: Ils décrochent de temps en temps sur un texte ou sur une manip. L'auteur tient compte de leur fragilité dans la structure de la pièce. Et ils reviennent toujours dans le spectacle sur un éclat de rire, sur une émotion ou sur une note de musique. Pas besoin de se retenir avec les cours préparatoires. Ils comprennent les subtilités qu'on leur propose et l'acteur peut se lâcher et donner le meilleur de lui-même.

af87de1c823fa691f1b332c3ed028eae.jpg

« C'était trop bien... » entend-on toujours à la fin de la représentation. Et puis, ils ont du mal à s'arracher, ils traînent devant le décors pour regarder encore. Quand ils partiront, ils auront dans la tête, et pour longtemps, l'image de ce petit jardin « perdu dans la nature. »

07/10/2012

La palabre après la bataille.

 

Toute la nuit, ils se sont pris pour le roi de la savane des Landes, in fine humiliés par un tout p'tit singe malin.

lutinbleu, christian benoist.

A présent, c'est l'heure du débriefing, de la pause et de la réflexion. Ils discutent, ils se parlent enfin. Au fond, se croire le plus fort, c'est un truc d'humain...! Ils préfèrent inviter leur pote le tigre qui passait par là, à partager « leur » ombre sous le grand baobab. Pour papoter, pour rire, pour mieux se connaître. Et après, pour mieux se bouffer?

lutinbleu, christian benoist.

 

 

19:20 Écrit par lutinbleu dans on the road again | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lutinbleu, christian benoist. | | |  Facebook

25/10/2009

ça souffle encore pour "Monsieur Le Vent".

Les feuilles d'automne ne lui résistent pas. Elles s'arrachent de leur branche pour un joli voyage dans le ciel et sur la terre. LE voyage. Un "marronnier" pour les journalistes de "L'Est Républicain" qui "couvrent" les villages et les villes. La bise ne va  pas tarder...

img037.jpg

23/10/2009

« Monsieur Le Vent », acte 1, scène 1.

 

« Lorsqu'il est content, Monsieur Le Vent souffle doucement et les fleurs en l'entendant se balancent, se balancent. Lorsqu'il est content, Monsieur Le Vent caresse l'eau et les bateaux glissent. Dans les maisons, il soulève les rideaux et il fait danser la lumière »... C'est la première phrase du spectacle de J.P.Idatte que « les 3 chardons » distribue dans les écoles cette saison 2009-2010. C'est aussi un rôle qui décoiffe, qui tourbillonne, qui transporte des montagnes en tissus. La première a eu lieu cette semaine. Et même interprété plusieurs centaines de fois il y a quelques années, votre lutin-comédien-marionnettiste doit se remette dans la peau de ce personnage au caractère si changeant. L'avantage dans notre région, c'est que le vent, on connait. On a de la doc. Ou plutôt, il faudrait dire: « les » vents... Au dessus des collines, au fond des vallées, sur la cote méditerranéenne, on a tous profité de la caresse d'Eole, si rafraichissante l'été. On s'est tous aussi essuyé les yeux qui grattaient, griffés par des grains de sable. Pendant quelques mois, de villes en villages, les enfants vont découvrir un monsieur transparent mais qu'on « sent »: Monsieur Le Vent. On va chasser les nuages noirs et s'envoyer en l'air...

DSC01337.JPG

10/11/2007

L'après midi du jour d'avant.

Le décor du spectacle « Paillasse » tient dans une seule (grosse) caisse, lourde mais transportable grâce à des roulettes astucieusement placées. La sono elle se compose d'un ampli costo mais performant, et d'une mallette « MP3 ».

c062614754542ec24f92c146b61b721b.jpg
Un sac est prévu spécialement pour les tubes et autres barres qui constitueront l'armature. Nous y reviendrons plus longuement ultérieurement car après un entretien avec « Le Maître » et ami Jean-Pierre Idatte, il est temps d'honorer un RDV avec ma banquière à moi tout seul (si...compréhensive).
746c8a12d1a9c4ae736a4f1de970406c.jpg
Et puis, il ne faut pas traîner si on ne veut pas rater le train à La Pardieu. Fatigué? Déjà? Un p'tit café dans une station sur l'autoroute et c'est reparti
3d4b9b2060562d92a0adbd9a20a01767.jpg
Dans le timing, on à programmé le trop fameux tunnel de Fourvière vers 19h : Bien vu, direction le parking de la gare pour y laisser « l'auto ». Le temps d'avaler une mousse, aaaahhh, ça fait du bien!
b7bc313a25c67af7d356e94e537175e1.jpg
Installation dans le tégévé rapide mais efficace, dans 2heures on est à la maison. Ma vieille bluebird nous attend là ou on l'avait garé ce matin et, et, et,.. »
7db0bd14c1fca7aa67e7cc6fabc2e9b7.jpg
OUF, c'est fini, le canap est bien moelleux ce soir.

Le jour d'avant.

Le réveil est difficile? Si ça peut te rassurer, on est pas les seuls: Les trams aussi se traînent ce matin. A l'heure du laitier, la ville, coquette, se refait une beauté pour une nouvelle journée d'automne: Les feuilles mortes se ramassent à la benne, chassées de la chaussée par des souffleuses qui déchirent le silence de cette fin de nuit.

17dda25de74b6b38335d0db9d510701a.jpg
Grimpe dans le tégévé et laisse-toi transporter en feuilletant « Midi Libre » et sa fameuse 8ième de couv du vendredi si appréciée des blogueurs. Le café, au bar, est dégusté à 300 à l'heure et à 2 euros 30 (15,09F). Pour un simple stick de nescafé, de l'eau chaude et du sucre, ça vaut le jus de prendre son temps.
267300c9b6cb80df7d0b6d953643e4e1.jpg
A l'arrivée, il faudra presser le pas, prendre le métro quai de la Rapée, puis, place d'Italie, et descendre cette avenue pour la milliardième fois.
f17925e890df2a90b397c30b4a3f1178.jpg
Fin du premier tiers du prologue, le plus facile.

08/11/2007

Viens, je t'emmène...

Vers le monde magique de la tournée de Noël. Tu y verra des éclats de rire dans des regards d'enfants, de l'émotion dans les yeux des grands. Tu découvrira la vie quotidienne du comédien de fond en période de pointe. Tu n'aura pas peur des kilomètres en tégève ni en camionnette. Tu rencontreras des gens merveilleux ou énervés, mais en toute circonstance tu garderas ton humour. Ensemble on partagera des moments de chouette gros bonheur tout simple « qui fait kiffer grave », et de grosse fatigue. On ira « à fond », en pro. Solitude et hôtels économiques-centres-de-déprime-en-prime. Couvre-toi bien, petit papa blogueur, il y aura sans doute de la neige et du verglas. Tu te lèveras bien avant le soleil, avaleras souvent un sandwich le midi et tu ne te coucheras pas trop tard.« Bienvenue dans le jardin d'Armand, le géant égoïste »...

15ac3b07a0383e7f6437f33a88b9c36e.jpg
« Paillasse, l'épouvantail », le spectacle des 3 chardons que nous allons donner au jeune public a été conçu par J.P.Idatte. Une histoire toute en tendresse, en franches marrades et en émotions qui laissent les spectateurs dans des rêves tout en rose-et-bleu. Lutinbleu est fier de le présenter. On part demain, ami blogueur en tgv à 6h34. Direction Paris pour prendre le « Ford » et le redescendre à Lyon-Pardieu. Retour à Montpellier dans la soirée. En tgv, aussi.