widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2017

When the Music’s over.

Les clameurs du carnaval s’étant un temps tues, il est temps de songer à ces mille petits présents que l'on peut offrir à ses amis au retour d'un périple martiniquais.

martinique,lutinbleu,christian benoist,rhum,carnaval

Dans une « boutique aux merveilles » du coté de Basse-Pointe, on a repéré des nappes en madras et en toile cirée qui pourront recevoir sans émouvoir personne, les verres de rosé renversés et autre taboulé éparpillé. L’été peut commencer, on est paré.

medium_IMG_1231.jpg

Des petits et des grands sacs cousus main sur une coque de calebasse feront la joie des coquettes. La créatrice et vendeuse m’assure que ce n’est pas cher et que « ça dure toute une vie ». Sur ces 2 arguments, on peut émettre des doutes.
Un vieil homme antillais qui peint au couteau des œuvres colorées attire l’attention des petits gros yeux de notre mascotte. Cela fera plaisir aux amoureux des belles choses.

medium_IMG_1230.2.jpg

Et puis du rhum. Quelle originalité ! Du planteur, du blanc bien agricole pour les amateurs de ti-punch, et du vieux pour les durs à cuire. Avec des pralines-pays.Oula, ça sent le retour. Allez un dernier tour sur ma plage préférée. Une dernière fois.

28/02/2017

Vaval lé là !

On l’attendait depuis plusieurs mois. Dès les fêtes de Noel digérées, on s’est préparé. Tous les martiniquais valides sont aux taquets. Les Doudous ont cousu, repassé, collé, imaginé les costumes les plus éblouissants.

medium_trompette.gif

Les enfants ont répété les défilés et les danses aux rythmes tropicaux. Les hommes ont astiqué leurs cuivres et leurs tambours pendant la nuit.

medium_tambour-preparation.gif

Les vendeuses de sucreries, elles aussi, se préparent à la fête.

medium_vendeuse.gif

Ce sont les jours gras, juste avant le carême, ceux pour lesquels les antillais sont prêts à tout. Ca continuera sans interruption jusqu’à dimanche. Du bruit, de la musique, des percus envoutantes. « C’EST CARNAAAVAAAAAALLL !!!!! »

carnaval,martinique,christian benoist,lutinbleu

 

20/09/2016

Quand est-ce qu’on mange ?

C’est bien beau de danser jour et nuit, mais il faut reprendre des forces, noyer ce rhum qui nous brule maintenant. On va délaisser un moment le défilé carnavalesque pour se restaurer.

Petitbetatete fouine sur le port et retrouve ses copains pêcheurs qui lui trancheront une darne d’une fraicheur irréprochable puisqu’il y a 1 heure, ce poisson s’ébattait nonchalamment dans la mer Caraïbe.

medium_poissonnier.gif

carnaval,martinique,christian benoist,lutinbleu,sainte luce

Pour les fruits et légumes, la Martinique regorge de douceurs incomparables. Par exemple, la banane, souvent sans gout en métropole, devient ici un dessert sucré qui fond sous la langue et laisse à nos papilles un gout de paradis.

medium_marche.gif

En plus, comme tous les autres produits tropicaux, elle se cueille dans son jardin, c’est pratique.

02/03/2016

Arrêtez ! Arrêtez la musiiqueeeeeu… (J'en reprendrai bien une p'tite louche)

Comme le chantait la môme moineau, quand c’est trop, c’est trop. Depuis 3 jours, ça chahute, ça danse, ça boit dans tous les bourgs martiniquais. Mais quand est-ce qu’ils dorment ? Quand on sera mort me rétorque une instit locale. Certes, mais alors pas tout seul, avec une reine de carnaval si possible, au physique sculptural, aux senteurs exotiques, au regard de braise répond notre lutinfataliste.

medium_reine2.2.gif

Tu n’y es pas, novice en carnaval, ici, 3 reines ont été élues. La première, la « mini-miss » est choisie parmi les enfants. Une autre, « la reine-mère » est une femme plutôt mure, et la plus convoitée est « LA reine », pour ses mensurations évidemment.
Ainsi, il y en a pour tous les âges.

medium_IMG_1253.2.jpg

Devenir « reine » c’est un honneur pour les heureuses élues. Ce titre récompense surtout l’originalité, le charisme, la façon de danser, le costume et bien entendu le sourire. Donc rien à voir avec le spectacle médiocre des (très belles il est vrai) viandasses tristes présenté par cette femme vulgaire en chapeau, que l’on nous inflige chaque année le même jour que le téléthon.

medium_reine_celine_Patole.jpg

Cette année, c’est ma copine Céline Patole qui a été désigné à Fort de France. Magnifique.

medium_cheval.gif

Lutinbleu, tu déjante, tu hallucine, t’es pété ou quoi ? Tu vois un cavalier sorti de nulle part qui défile lui-aussi. Il est temps que s’arrête cette aventure. Tu retourne en métropole très bientôt, et tu n’as pas encore pensé aux « souvenirs » pour tes amis. Allez ouste, au lit.

20/01/2014

Vaval lé bientot là ! (archives)

Le syndicat d’initiative de Sainte-Luce a bien fait les choses. Si besoin était, une banderole l’annonce : bienvenue au carnaval. En écoutant la clameur qui s’élève au dessus de la Martinique toute entière, c’est inutile.

medium_carnaval-affiche.gif

Laissons nous enivrer par la musique et par le rhum, retrouvons la joie de ces grands enfants en se mêlant à eux. Bougeons, sautons, laissons nous entrainer par l’envoutant rythme des tambours qui grondent et des baguettes qui tapent.

medium_trompette-et-tambour.2.gif
medium_bagettes.2.gif

C’est à la fête populaire la plus chaude que notre lutintrémousseur s’adonne.

medium_betatete--qui-dance.2.gif

Petit betatete, lui aussi, se sens tout frémissant. Il vit maintenant à la ville ce qu’il joue chaque jour à la scène. Il est tour à tour « ébloui, étourdit, enchanté » . Que cela ne finisse jamais. Partageons, ami blogueur, ce moment de folie d’un lutinbleu comblé.

medium_IMG_1211.jpg

Oh oui, succombons aux charmes des regards qui allument sans pudeur.

03/05/2009

Grabels de Janero.

Plus modeste qu'à Rio mais plus authentique, c'est carnaval en Languedoc et plus précisément à Grabels. On prend les mêmes que lundi pour « Petite Indienne », et on recommence dans la même gaité.

DSC00068.JPG

Les 5 chars sont décorés avec le même goût simple. Mais cette année, la tendance est au pirate. Exit spider et les autres super héros. La c'est du concret. On part à la reconquête des princesses qui semblent elles aussi revenir en grâce.

DSC00153.JPG

Mais en plus, on a la surprise d'une reconstitution historique digne du Puy du fou: On peut reconnaître Barbe Violette, Barbe Rouge et Robin des Bois qui passait par là mettre en déroute un Dark Vador qui n'en rate pas une (il a failli tomber sous les roues du char-à-fleurs).

DSC00129.JPG

En fin de défilé, comme pour les grands, monsieur carnaval est sacrifié par le feu...Pour mieux renaitre de ses cendres comme un phénix, le totem de lutin bleu.

DSC00182.JPG

01/04/2008

La la, monsieur carnaval, lala lalala lala lallala!

A Tarascon cet après midi, l'école Jean Giono mettait le feu dans le quartier Souspiron. 150 enfants et éducateurs, parents, cousins ou tontons défilaient derrière madame Sauvan Magnet, la directrice. Juste qu'avant, notre lutinbleu-monsieur des marionnettes, devait leur présenter « Paillase, l'épouvantail ». Une demi douzaine de « trompetistes » en exercice ont envahit la salle de spectacle. Suivis par les fées,les princesses, les spiders, les pirates toujours populaires. J'ai eu peur que ma prestation ne fut qu'un prétexte à un concours de costumes et de rigolades. Que nenni! Ce spectacle nous a tous étonné par la qualité du public et le partage de moments forts ou l 'écoute de l'un fait le dépassement de l'autre. On a rit, frémi, joué à...
Quelques photos? Bisous à tous.

808cb0e55df8846a118d617dfd7a534b.jpg
a8320dfcc19096ce5fd6564d009056b1.jpg
ed44f26d1b9d57ffc090ad111faa4c33.jpg
be60c786d38af7abab0f29488405b75d.jpg
c31166731992efff0cab6b0c31e8b374.jpg

21:00 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Tags : tarascon, carnaval, lutinbleu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |