Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/12/2016

A la recherche de la baleine bleue.

Voir encore une fois la baleine bleue constitue le graal de notre ami le vieil homme.

medium_TEENAGER.gif

Après une courte séance-photo avec les teenageuses extraverties lyonnaises, il a appelé la baleine du coté de Montbéliard.

medium_baobab.gif

Sur un rond-point, il a chanté le chant magique mais c’est dans un décor surréaliste que sont apparus des singes accrochés à un baobab.

medium_macdo_baobab.gif

L’œil averti du « midiblogueur » aura décelé, en bas, au centre de la photo, que l’enseigne de la gastronomie yankee gagne du terrain en milieu équato-francomptoise.

medium_macdo_baobab.2.gif

01/08/2016

Les pécheurs sont sur les digues basses. Il y a un bail.

Nous voulons tous écouter encore une fois le chant de la baleine bleue, mais il faut l'apprendre!

.C'est la raison pour laquelle "lutinbleu" était absent des blogs ces derniers temps. Mais il revient avec ses nouveaux compagnons de tournée que les blogueurs auront l'occasion de découvrir prochainement.

medium_vieux-pech-seul.gif

. En attendant, comme tout surfeur qui se respecte, j'observe les vagues.

leila,christian benoist,lutinbleu,chant de la baleine bleue

 

02/06/2014

Il a chanté tout l’après-midi…

Ca pour chanter, il l’a poussé la chansonnette ! Pour appeler la baleine bleue, il a vocalisé sur tous les octaves. Mais « sa voix est usée » nous dit l’auteur, trop faible. Et la baleine, déjà oreillement parlant, pas compatible, n’a rien entendue et n’est évidemment pas apparue. Tu parles !

medium_pecheur_vache.gif2.gif

Après un apéro costaud avec ses copains du café du port, le vieil homme rentre pour la soupe (au poisson sans doute). Une toute dernière fois, il appelle le cétacé, mais, mélodie erronée ? Abus de boisson ? Hallucination ? C’est la vache blanche qui est venue.

medium_dernier-des-chasseurs.gif

Le « dernier des chasseurs », affectueusement surnommé le killer, est en embuscade. Mais ce dragon aux cornes aiguisées est bien trop féroce et ce soir, tant pis, il mangera des harengs, comme d’hab.