Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/11/2017

UN 18 NOVEMBRE UTILE ET AGREABLE. (Le Bateau de Rico)

Présentation des acteurs du "BATEAU DE RICO". Spectacle du 18 novembre 2017 place Paul Bec à Montpellier. Un moment exceptionnel!

CLIQUEZ SUR CE LIEN:   https://www.facebook.com/christian.benoist.90

 

le bateau de rico, café solidaire, christian benoist

19/11/2017

"Le Bateau de Rico"interpreté par ceux qui viennent de loin.

FR3 fait son boulot. Merci. Faut attendre 4.30mn..

LE BATEAU DE RICO

Merci aux nombreux jeunes spectateurs... Et aux moins jeunes!

le bateau de rico, café solidaire, christian benoist

08/11/2017

Plutôt « Toussaint » ou plutôt « Jour des Morts »?

Plutôt teuf ou plutôt grisaille? On offre des chrysantèmes là ou il faudrait un bouquet de roses et vice-versa. L'important c'est de croire comme les lutins savent le faire, à une sorte de vie éternelle dans le souvenir. Facile à dire. A La Grande Motte, les morts sont un brin mégalo.

toussaint,la grande motte,christian benoist

Des sépultures en forme de pyramides s'érigent et le cimetière prend des allures de Vallée du Nil. A force de vivre dedans... Pour ma part, je souhaite que mes cendres soient dispersées – une pincée sur la tombe de Jim Morisson, une autre au centre de l'Antarctique, encore une autre sur l'himalaya et la dernière cuillère sur Mars. Et que la facture soit honorée par le nouveau prèz étatzunien. Merci d'avance.

07/10/2017

En tournage à Sète.

Pour le film de Frederic Carpentier: "Une jeunesse sauvage" produit par Madeleine Film. En compagnie de jeunes acteurs chaud du talent, sur la vie d'ma mère...

Frederic carpentier, une jeunesse sauvage, christian benoist

26/08/2017

Les estivales: On ferme!

Une toute dernière fois et comme chaque vendredi de l'été, les viticulteurs du coin ont fait gouter leurs productions sur l'esplanade de Montpellier. L'occasion pour les amateurs de tester de bons crus et de s'ennivrer "sud de France". (Avec modération ?). A l'année prochaine...

estivales, montpellier, christian benoist

 

23/08/2017

Le 4h de Cilaos

Cilaos vient d'un mot malgache, Tsilaosa, qui signifie "l'endroit que l'on ne quitte pas". Ce cirque a été le jeu de l'érosion qui y a creusé de profonds encaissements. Les Noirs marrons en fuite occupèrent le cirque de Cilaos les premiers. Ils en furent délogés vers 1750 par François Mussard et sa bande. Lorsque l'on entreprit la colonisation du cirque, les petits Blancs des Hauts vinrent y établir des plantations. Quelques vignes, la culture des lentilles, le tourisme et aussi la broderie sont les seuls moyens de subsistance du village.

 
medium_IMG_1921.jpg

Cernée par les plus hauts sommets de la Réunion, comme le Grand Bénare (2896 m), le piton des Neiges (3069 m), la ville de Cilaos n'a cependant rien d'oppressant.

medium_couleurs-cilaos-1.gif

A l’heure du goûter, les couleurs sont si changeante que sous les sunlights des projos du soleil, c’est la nature qui devient star dans ce film en colorama sur un écran géantissime.

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

A bientot.

16:34 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : réunion, cilaos, christian benoist, lutinbleu | | |  Facebook

20/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.2

« Tchico » est un petit garçon qui veut devenir grand. Des milliers d’enfants martiniquais se sont identifiés à cette marionnette pendant les 5 semaines que dura la tournée. Une histoire qui les a touché d’autant plus que le héros est un indien et donc, cette quête initiatique aurait pu être la leur.

tchico, martinique, les 3 chardons, christian benoist


« France-Antilles » contribua au succès de ce spectacle en annonçant la plupart des 50 représentations programmées.

16:58 Écrit par lutinbleu dans presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : martinique, tchico, les 3 charrdons, christian benoist | | |  Facebook

16/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.

Entre fous-rires pour les coquilles et admiration pour les correspondants locaux du seul quotidien martiniquais, le Lutin reconnaissant a été touché par leur dévouement et l’accueil chaleureux du jeune public.

martinique, tchico, les 3 chardons,christian benoist


Les journalistes, pas tous tendres envers le groupe « Hersant » propriétaire du journal « France-Antilles », ont su relayé l’info jusqu’au bout malgré leurs conditions de travail difficiles.
Comme à chaque fois, les longues heures d’attente dans les couloirs de R.F.O pour une couverture radio-télé ont été récompensées in-extremis.

Un clin d'oeil à mes potes René D, Eric C, Francis et Christine. Bisous.

14/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.

Une deuxième expérience dans l’ile de La Réunion a permis d’approfondir mes connaissances. Les nombreuses visites dans les rédactions des médias se sont révélées fructueuses et on s’est senti réunionnais, enfin… « zoreille »…ce qui est quand même plus valorisant que « petitblanc », un brin péjoratif, habitant les « Hauts » et dont on dit que la consanguinité fait des ravages. Même pas vrai. Partout, le public a fait un triomphe au spectacle. Et encore une fois, les journalistes ont vraiment assuré.

La Réunion, les 3 chardons, christian benoist

06/08/2017

Si Sète aussi...

Les bateaux de croisières accostent à Sète.

DSC01962.JPG

C'est la preuve que les beaux jours du commerce local reviennent et que les vacanciers"à l'aise"trouvent ici leurs petits bonheurs. C'est une bonne nouvelle pour le tourisme et pour ces croisièristes qui flanent à travers cette ville à canaux jusqu'au cimetière marin, entre autre, sur les traces de Paul Valéry et de l'ami Georges Brassens. Ensuite, ils dégusteront des fruits de mer et achèteront un p'tit souvenir pour l'oncle Louis, si féru d'la joute. Apès une booonne glace, il remonteront à bord pour larguer les amarres et naviguer dans le grand bleu jusqu'à la prochaine escale. Un vrai bateau magique, fin comme un oiseau hisse et haut, immatriculé à Nassau.

05/08/2017

Suer n'est pas jouter

On se régale à regarder ces gaillards tomber de leur destrier à rame. Lorsque l’été revient, les touristes se marrent devant ces drôles de sportif-jouteurs qui sortent leur lance et leur pavois pour s’affronter sur les canaux de notre région.

christian benoist,lutinbleu,joutes,languedoc roussillon,OCCITANIE


Pourtant, c’est une vraie compétition avec de vrais enjeux entre de vrais athlètes. Les entrainements sont rudes, et l’affrontement, disons « virile ».
Tout comme pour la tauromachie, la musique rythme le jeu et encourage les beaux gestes.
Les connaisseurs se retrouvent, pour vibrer aux exploits de leurs hérauts.
Les querelles de clochers s’apaisent le temps d’une saison, et même si le vainqueur récolte justement les lauriers de la gloire, le vaincu sera récompensé par un plongeon rafraichissant dans une eau moins glacée que celle qu’il verseront dans l’apéro anisé qu’il basculeront ensemble une bonne partie de la soirée.
Prenez date et retrouvez ces chevaliers languedociens et leurs grandes baguettes magiques. Ca vaut le jus.

04/08/2017

When Rico met Rico.

L'un est maire de Pérols, l'autre est issu de mon imagination.

Juste pour rire...

perols,rico,le bateau de rico,christian benoist,perols

Les 2 sont encore là.

31/07/2017

Quelle honte!

 

On les savait cruels, odieux, vulgaires, mais là, c'est l'apothéose! Non contents d'abandonner leur animal de compagnie ou leur mémé sur l'autoroute des vacances, ils jettent leur vieux transport en commun (bus ou tram) avant d'arriver à « leur plage » pour nourrir leur mélanome. Dégueulasse! Bon, ça se passe du coté de «  Palavas », mais ça n'excuse pas entièrement l'ignominie.

palavas,christian benoist,tram,bus

 

30/07/2017

Cap Ferret. Père et fils.

L'un était l'idole des toujours jeunes, l'autre des petits, des moyens et des grands. L'histoire se répète. Et ce n'est pas fini pour le moins vieux. (Christian Borel et Chistian Benoist)

christian borel, christian benoist, cap ferret

25/07/2017

Saint Louis de la Réunion.

Tout le monde, ici, connait l’usine sucrière du Gol. Elle produit à partir de la cane, le meilleur du meilleur sucre. Un délice pour les gourmands, un enfer pour les automobilistes coincés derrière les « cachalots », énormes camions débordant de canes fraichement coupées encore si vivantes qu’elles choisissent la liberté de tomber sur ton pare-brise au gré d’un virage.

medium_musulmans.2.gif

Ce qui étonne le plus dans la rue principale de cette ville de passage, c’est la succession de magasins de mode et de bimbeloteries qui auraient fait le bonheur de ma grand-mère Yvonne. Ici, la communauté musulmane semble majoritaire et vit en parfaite harmonie avec les catholiques et les tamouls.

medium_minaret.gif

L’imposant minaret n’a rien à envier à celui de Marrakech ou de Bagdad. On doit se tordre le cou pour apercevoir le sommet de ce « phare » qui éclaire l’âme de tous les fidèles. C’est ça aussi le miracle de la Réunion : La coexistence des croyances et le respect de tous. La paix ?

medium_mosquée_eglise.gif

minaret,réunion,saint louis,christian benoist,lutinbleu

A bientot...

18/07/2017

Marmailles surf.

Les moins de 16 ans se sont retrouvés un week-end de juin, il y a belle lurette, sur le spot de Saint Gilles pour en découdre et désigner le meilleur d’entre eux.

medium_surf-mome.gif

Les critères de jugement : « Un surfeur devra exécuter des manœuvres radicales controlées, dans la section la plus critique de la vague avec vitesse, puissance et flow pour optimiser au maximum le potentiel de points. »

medium_jury.gif

Le surf innovant et évolutif aussi bien que la variété du répertoire (manœuvres) sera pris en considération pour récompenser les vagues surfées. Le surfeur qui respecte ces critères et d’engagement maximal sur la vague sera récompensé par le plus haut score.

medium_marmaille.gif

J'ai rencontré il y a quelques années à Saint Leu, Kelly Slater, une dizaine de fois champion du monde quand même. Parmi ces espoirs, se trouve à coup sur son successeur. Ces jeunes gens sont persuadés qu’ils seront le jour venu l’égal de cette légende vivante. Avec du travail, du courage et un peu de chance, pourquoi pas…

lutinbleu,christian benoist,la réunion,marmaille surf 2007

16/07/2017

La grande famille du cirque.

Ces enfants, c'est de la balle. Ils vivent au centre d'une piste aux étoiles qui font tourner les petites têtes blondes, rousses, marrons, noires ou mélangées. On est au coeur de la Réunion, à Cilaos.

DSC00521.JPG

Le chapiteau, c'est le ciel en multi-colorama, en 3 voire 1000 D, en relief, en vie. La Super "réunion" sur la biodiversité parisienne, c'est du déjà vu. Ici, on peut toucher, sentir, entendre. La nature est envahissante de couleurs, de splendeurs.

DSC00538.JPG

Ces marmailles-là vivent aux creux d'un nuage, au confluant d'un piton et d'une ravine. Ils ont tout et ils n'ont rien: Le jour, à l'école, c'est studieux. On apprend. A la récrée, y a bagarre et déconne entre pote. Le soir, c'est télé satellite. Alors lorsque le « théâtre » vient dans l'école, leurs yeux pétillent encore plus qu'un feux d'artifice. Ces mômes, c'est trop.

lutinbleu,réunion,christian benoist

A bientot.

15/07/2017

Aux grandes vaches, la cancoillotte reconnaissante...

Et pas que!

vaches cancoillotte

vaches cancoillotte

 

cancoillotte haute saone

cancoillotte,haute saone,christian benoist

12/07/2017

Le rhum de Martinique

Même si les terres destinées à la canne à sucre s’étiolent, laissant place à une agriculture plus juteuse ou à des promoteurs aux sourires enjôleurs, le rhum est un incontournable moyen de vivre LA Martinique.

On le consomme agricole, vieux, en ti-punch ou arrangé, en planteur, avec ou sans glace, toujours au sucre local et mélangé avec « la » cuillère adéquat.

martinique,lutinbleu,christian benoist,rhum

Mais l’abus de cet alcool qu’on boit volontiers dans les stations services vers 6h du mat, fait des ravages dans la population qui vieilli prématurément.

martinique,lutinbleu,christian benoist,rhum

Par contre ces yeux-là ne sont pas dus à l’abus d'alcool, mais à un métissage heureux qui ont éblouis ceux du lutinchercheur-d’or.

10/07/2017

Notre pote Marcel.

En hommage à Malko Linge, allias S.A.S, espion aux yeux d'or et au membre démesuré - et à sa fiancée Paméla Rice reconnaissable à son opulente poitrine, Marcel (qui se faisait appeler « Etienne Marcel », rien que pour avoir une station de métro à son nom) et moi-même, décidâmes d'écrire et de jouer un spectacle de café-théâtre car c'était à la mode dans les années 80.

Marcel mameri, etienne marcel, le plus mauvais spectacle de paris, café théatre

Nous nous exilâmes à Uzès pour pondre « Le Plus Mauvais Spectacle De Paris ». Nous nous mimes à l'écriture derechef mais, dès le soleil couchant, et même avant, nous éclusiames nombre de mauresques et fumâmes des substances hallucinoticogènes qui nous fîmes bien rire. C'est ainsi qu'en quelques nuits, nous comimes une dizaine de sketches. Avec un clin d'oeil à Maurice Chevalier et avec les chansons de Marcel, le spectacle fut bien vite bouclé. Nous le voulames lourd et ringard. Notre réclame: « Le Plus Mauvais Spectacle de Paris, et c'est vrai! ». Nous le présentâmes partout dans le monde, de Paris à Tanger et même à Lyon et partout nous nous fîmes jeter pour cause de misogynie, d'atteinte à la monarchie marocaine et aux bonnes moeurs (Marcel adorait exhiber son sexe).

marcel mameri, etienne marcel, café théatre, christian benoist, paris

Marcel est parti un jour et on attend toujours qu'il pointe le bout de sa bite. Mais, là il est très en retard... Avec lui, on ne sait jamais.

café théatre, paris, etienne marcel, marcel mameri, christian benoist

Merci à Didier Boogaerts (ancien vendeur au rayon auto du BHV) qui fut un de ses potes de m'avoir contacté sur ce blog pour le faire vivre de nouveau.

02/07/2017

Le Dimanche, y a office.

Peut importe si c’est dans un temple adventiste, une chapelle isolée dans la montagne ou un autre lieu de culte. C’est LE jour de recueillement et de gospel. Tous les antillais se rassemblent pour prier en dansant ou pour danser ensemble tout simplement. On part en repérage mais hésite entre les différents styles d’église.

medium_sacrecoeur.2.gif

La plus moche est à Balatta, pourtant prisée des touristes. Elle est la réplique en plus petit de la basilique du « Sacré cœur ». Ca en jette peut-être mais cette très récente bâtisse(1990) ne semble pas posséder la magie nécessaire à l’exercice de la prière. Exit Ballata.

La plus émouvante est la cathédrale de Saint-Pierre. L’éruption volcanique de 1902 a fait des milliers de victimes. Certains fantômes rodent encore. Des frissons dans l’échine, le lutin impressionné se dirige vers Bellefontaine .

medium_belle.gif

Là, il découvre un clocher noir, tout seul, séparé de la nef. Le tout est bâti avec les pierres du volcan et donne cet aspect curieux. Ici, les martiniquais sont entre eux et peuvent s’adonner à leur messe à eux avec leurs codes. Bon, alors on va les laisser…

medium_office.gif

La plus proche de mon gite, c’est dans une Sainte-Luce de fete qu’il la trouvera. Après avoir écouté le curé parler de la précarité des employés du club-mèd en grève, le lutin-carnavaleur préfère défiler dans le bourg avec ceux qui sont devenus mes copains.

martinique,office,christian benoist

La Mapipi.

Une course de yoles se déroulait, il y a quelques lurettes, dans la baie du Marin (Martinique). 5 bateaux de course(les Mapipis) se sont affrontées pendant toute une après-midi dans des rafales violentes des alizées et des courants contrariants de la mer caraïbe.

Le départ de la compétition se donnant sur le petit port de Sainte-Luce, le lutin-marin a pu assister au spectacle coloré de la mise à l’eau. Tout le monde est concentré autour de l’évènement et les encouragements montent de toute part.Aujourd’hui, le tenant du titre, le célèbre « UFR/Géant » devra se méfier de « Brasserie Lorraine »-la lorraine est la bière locale, qui s’est entrainé toute l’année pour relever le défi.

medium_yole.gif

Après un départ un chouilla désordonné, c’est finalement le champion en titre qui s’est imposé, reléguant les adversaires à plusieurs centaines de vagues. Un concurrent sans doute radin a même préféré se saborder plutôt que de payer les ti-punch aux vainqueurs…à moins que le vent violent ne l’ai démonté.

martinique,lutinbleu,christian benoist,yole

29/06/2017

Cavadee suite et fin.

Comme chaque année à la même période, les fidèles de la religion hindoue ont participé au rituel du Cavadee destiné à demander la grâce et la bénédiction du Dieu Mourouga.

medium_jh_femme.gif

Une centaine de pénitents se sont fait transpercer les joues, la langue, le dos ou toute autre partie du corps avec des aiguilles en argent, symbolisant les lances (vel) utilisées par le dieu Mourouga, fils de Shiva et de Parvati et frère de Ganesh pour vaincre le démon Sourabatman au terme d’une lutte qui dura 10 jours.

medium_groupe-qui-danse.gif

christian benoist,cavadee,réunion,percing,lutinbleu

 

A bientot.

Auto portrait.

N'imaginez rien d'autre qu'une similitude de maladresses dans un magasin de porcelaine de ma part et d'avoir les cros. Tout le reste n'est que prétention et vanité. A moins que je me trompe...

DSC03541.JPG

DSC03535.JPG

 

27/06/2017

cavadee 2.

Résumé des épisodes précédents : Comme chaque année à la même période, les fidèles de la religion hindoue ont participé au rituel du Cavadee destiné à demander la grâce et la bénédiction du Dieu Mourouga

medium_jh-bo.gif

Le 10ième jour de ce rituel a permis aux croyants de se libérer de leurs démons que sont la maladie, les mauvaises pensées, la colère, la haine en portant l’arche fleurie représentant le Cavadee. Le paon, omniprésent sur les arches fleuris représente la monture de Mourouga.

medium_citron1.3.gif

Voila ce que Marie-Louise et Maxime m’ont appris. En fait c’est un peu plus compliqué que cela, mais à ce stade de la cérémonie, point trop n’en faut. Au fait, les ados montpelliérains adeptes du piercing pratiquent-ils l’hindouisme sans le savoir ?

                                       Avec du citron, c'est bien meilleur...

réunion,cavadee,citron,christian benoist

A bientot.

26/06/2017

Cavadee à Saint Paul.

medium_marie-louise2.gif

Mais pourquoi, Marie-Louise, jeune septuagénaire s’est-elle habillé en costume de fête et a-t-elle préparé un plateau couvert de fruits frais, d’une bougie, d’encens et du plus petit des billets en euros? Pourquoi Maxime recouvre-t-il de feuilles de bananier un plateau tout semblable? Ils sont dans la rue, devant chez eux. Tous les deux ont mouillé leur pas de portes et déposé des centaines de pétales de fleurs tropicales. Et maintenant, ils attendent…Au loin des tambours grondent. Marie-Louise et Maxime deviennent soudain silencieux : Le prêtre Chellapa Sundaram Gurukkal va apparaitre derrière une colline à la tête d’un cortège d’un millier de dévots.

réunion,cavadee,saint paul,christian benoist,lutinbleu

22/06/2017

Madrid, 27°. Collector.

On décide de s'installer dehors. Les spectacles donnés à « Pomme d'Api » ( joli nom pour une école maternelle) près du lycée français de Madrid nous ravissent: De vrais moineaux viennent voler autour de leurs cousins marionnettes créant des situations drolissimes dignes du meilleur théâtre de l'absurde.

03528e455f8c6086436e73ea12166540.jpg

Les petits élèves espagnols adorent l'uniforme. Souvent, les plus jeunes sont vêtus de jaune, les presque grands en rouge, et les presque très grands en bleu. « C'est pour mieux les reconnaitre » m'assure une maîtresse, réaliste.

4e5db96582eb285d184c8447d549bdab.jpg

On croyait Saint-Louis enfermé dans les remparts d'Aigues Mortes? Eh non, il a le don entre autre d'être aussi dans une banlieue BMW -Mercédes de cette capitale très catholique. A l'école « Saint Louis des français », il veille avec sa copine Sainte Thérèse d'Avilla, sa collègue régionale de l'étape, sur ce collège qui a relooké ses élèves façon stricte: Les petites en jupes plissées avec nœud dans les cheveux, les p'tits mecs en polo blanc.

5946f2d755ea5eb6d5fb593ef93cf547.jpg

C'est pour le folklore, en fait, ils s'amusent et apprennent bien. Bon, la messe obligatoire, c'est peut-être un peu « prise de tête », mais ça respire la bonne humeur, voire l'enthousiasme alors...

20/06/2017

Nord Caraïbes, voyageons dans nos souvenirs.

Saint-Pierre était la vraie capitale de la Martinique. Adossée à la montagne Pelée, cette ville prospère et fréquentée par des marins ivres de tous les plaisirs, fut anéantie en 1902 par les projections de matières solides et les nuées ardentes. En un peu plus d’une minute, 30.000 personnes périrent. Un seul survivant : un pochtron bagarreur qui se trouvait en prison.

medium_saint-pierre.gif

La suite est consternante puisque des pillards qui piquèrent les trésors amassés par les flibustiers cachés sous terre, ont aussi découpé les lobes d’oreille et les doigts des cadavres dans la plus pure tradition des lois de la piraterie.

18/06/2017

Le Grand Boucan. (Qui s'est tu).

La tournée du spectacle au pays des margouillats s’achève. Dans quelques heures, le vol machin, de la compagnie air truc m’arrachera du rêve commencé il y a presque 2 mois. Quel cafard!

medium_musique.gif

Heureusement, pour apaiser la douleur, les réunionnais des environs de Saint Gilles ont eu la bonne idée d’organiser une fête entre copains.

medium_elphes.gif

A mi-chemin entre carnaval des fous et kermesse « frite-merguez », ce rendez-vous a lieu chaque solstice d’hiver (comme les feux de la Saint Jean mais dans l'hémisphère sud) depuis 11 ans pour le plus grands bonheur des touristes et des déjantés de tous bords.

medium_merlin.2.gif

Sur le thème du fantastique, on y retrouve pêle-mêle des elfes, Merlin l’enchanteur, voire Jac… pardon, le "capitaine"Jack Sparrow sur le « Black Pearl ». Du tout, du n’importe quoi du moment qu’on s’éclate.

medium_capitaine-jack-sparrow.gif

C’est franchement réussi : Les enfants s’en donne à cœur-joie et tissent les ribambelles qui rythment le défilé. Les grands dansent, chantent, s’aspergent d’eau une bouteille de rhum à main droite (à consommer avec modération), une trompette dans l’autre. Drôle, car sans concession, ils s’éclatent.

medium_roi-Dodo.gif

Ce soir, au moment ou ce crétin d’avion décollera, les allumés du « Grand Boucan » mettront le feu au bucher du « Roi Dodo » sur la plage des Roches Noires. Salut la Réunion, à +.

Nord Atlantique.

Autant le sud de la Martinique est over- touristé, autant « les nords » de l’ile sont authentiques, peuplés de vrais martiniquais. Les endroits sont sauvages et les cotes inhospitalières

A l’est se situe Basse-Pointe, lieu de naissance d’Aimé Cézaire, le sage si convoité par les candidats à toutes les élections. Celui qui ne l'évoque pas peut légitimement aller cultiver son jardin ailleurs et abandonner ses ambitions. Ici les falaises, la végetation tropicale, le vent, la forte houle de l’océan donne un aspect rude et primaire. Lutinbleu en prend plein ses mirettes.

nord atlantique,martinique,lutinbleu,christian benoist