widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2018

Revenez, on en a encore plein à la maison.

C'est juste injuste! En ce matin encore chaud de cette fin septembre, on a remis du bleu dans le ciel, histoire de vous faire regretter la fin des vacances. Sérieux, vous n'êtes pas obligé de remonter déjà dans un nord toujours ou presque dans l'ombre. Le boulot? Pour ceux qui en ont, ça ne peut pas attendre quelques temps? Quant à l'école, franchement on est est déjà fatigué de revoir la tronche du prof...Une idée? : Que toutes les entreprises viennent s'installer définitivement dans la région au lieu de délocaliser dans des pays ou il pleut tout le temps...

DSC02662.JPG
 
DSC02664.JPG
DSC02669.JPG
DSC02670.JPG

21/09/2018

Sans frontière.

Ne leur imposez aucun mur, aucun grillage, aucune barrière. Laissez les enfants jouer et respirer, libre comme l'air, tant qu'il y en a.

liberté,enfants,christian benoist

20/09/2018

La tentation de Marseillan.

DSC03386.JPG
DSC03397.JPG

Tam-tam ou tam-tam? Pour éloigner les pirates!

boubam,tam tam,marseillan,christian benoist

19/09/2018

UN CHACAL, DES CHACALS.

 

DSC02809.JPG

 

DSC02807.JPG

chacal,christian benoist,midiblogs

 Un chacal, des chacals. Un lion, des lions. Des chacals et des lions et un baobab.
Il y a des matins décalqués...

16/09/2018

S'envoyer en l'air...

Juste au dessus du lagon de Saint-Leu, là ou les surfeurs de la Réunion et même du monde se retrouvent, quand les gros poissons le permettent, pour glisser sur la fameuse "gauche". Jouissif!

christian benoist,la réunion

 

 

 

les enfants de Saint Pierre (Réunion).

Ne vous inquiétez pas, ils jouent à « Qu'est-ce que tu fais meuussieuur? ».

reunion,lutinbleu,christian benoist

Ca consiste à répéter cette phrase sans s'arrêter, sans respirer et en simultané au comédien essoufflé qui vient de faire 2 spectacles de suite dans la foulée. Au début, l'oreille est dressée. Quelques psalmodies plus tard, l'homme épuisé tente de faire cesser cette ritournelle ad-libido par un vague: « je range le décor du théâtre, les enfants ... ». Mais comme la musique lancinante (les enfants ne parlent pas, ils chantent), continue de plus belle, on abandonne en se murant derrière un mutisme total, un monde ou on n'entend plus rien. Pas même ces refrains coquins qui nous ravissent.

11/09/2018

Moi non plou, yé né pas channgé...

Bon, j'ai pris un peu dans la tete et dans la queue, mais globalement... (Cala Bona, Majorque 1960)

cala bona, christian benoist, lutinbleu, mérou

09/09/2018

C'est la rentrée, hips!

De sources sures, hihi, heu, ha oui, je peux affrimer que, cette apnée, les vendanges sont exrpeptionnelles, ...Gloire à Dyonisos!!! Et vive l'Occipitamie!

vendanges, occitanie, lutinbleu, christian benoist

08/09/2018

« Pauvre petite ville riche »…

Depuis presque toujours, Montpel et Palavas se livrent une gué-guerre latente mais furieuse. A l’origine, un combat entre, à ma droite, monsieur Jeanjean, (non-non, ce n’est pas une bla-blague) maire de l’une et à ma gauche, Georges Frèche, légende vivante puis toujours vivante (malgré sa mort il y a quelques années), maire-président de l’autre.

Un exemple ?

On se souvient de la disparition de la ligne 17 du bus reliant les deux centres, à l’initiative du -pas député mais maire de Palavas. Un enquiquinement majuscule pour les amateurs de baignade et de sable chaud. Et l’opposition maladive de l’un à tout ce que faisait l’autre. Au final, pas de gagnant. Surtout pas nous.

J’ai pu apprécier la vie palavasienne à sa juste valeur pendant une année entière. Oui, j’avoue y avoir habité : Un désastre. La culture est en particulier un concept qui n’a pas effleuré le p'tit doigt de la p’tite adjointe de la p’tite mairie de cette p’tite station balnéaire. Par contre, au niveau « profit », on sait y faire. Un exemple ? Depuis un peu plus d’un an, pour aller faire trempette, il vous faut payer le stationnement. Pour cela, vous devez enregistrer votre numéro d’immatriculation à des bornes très laides. Pas très constitutionnel, tout ça. L’argent ? Ne me dite pas qu’il pue la vase…Oh non ! Christian Jeanjean… Non, il n’a pas pu tremper les deux pieds dedans, pas lui !

On en parle dans la presse : « Le Midi Libre » et « Métropolitain », par exemple. Allez-y, ça vaut son pesant de chouchou-beignet-boissonFrèche.

palavas,montpellier,lutinbleu,christian benoist

28/08/2018

« Mes pauvres enfants, qu’est-ce que vous allez devenir… »

 

Elle dit toujours cela après avoir dessiné une croix invisible sur le mur. Elle accompagne sa sentence d’un bruit de la bouche. Comme une courte aspiration répétée plusieurs fois de suite.

Comme si elle avait une vision d’un avenir apocalyptique, elle délivre un message, genre  « fin du monde ». Aujourd’hui, elle professe : « Il y aura le feu au Pole Nord ».

J’ai bien souvent entendu ses prédictions. Des dizaines de fois. Et je les ai reçues avec un sourire incrédule quoiqu’elle ne se trompe jamais, mais cette fois-ci, c’est trop. Justement, je reviens d’une campagne de croisières dans le grand Nord –oui, je suis serveur sur le « Mermoz ».

« Mamie, je viens de passer 3 mois dans le cercle arctique et je te promet que des glaciers du Spitzberg jusqu’à la banquise et au delà, il ne peut y avoir d’incendie tout simplement parce qu’il n’y a pas de végétation et donc pas de combustion possible. En plus, il y fait trop froid ».

S’ensuit une démonstration à l’arrache comme quoi je vois mal un phoque ou un ours allumer un feu pour faire cuire un bout de poisson et maladroitement renverser l’essence d’un réchaud et ainsi déclencher un incendie aussi gigantesque qu’il toucherait le pole. Rien n’y fait, elle persiste.

Cette conversation avec ma grand-mère est authentique. C’était il y a 45 ans. Aujourd’hui, on est devant un fait accompli : Elle voulait juste parler d’un dérèglement climatique. Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire de l’humanité.

Mais depuis, notre planète s’est réchauffée grave. Et pour la première fois pour cause de dinguerie sado-maso de l’homme. Oui, « il y a le feu au pole ». Nous devons tous ensemble éteindre cet incendie de fin d’humanité. Chaud-bouillant… Il n’y a plus le choix.

Certains d’entre nous dont quelques dirigeants politiques ont tout compris (Le ministre français Nicolas Hulot, en démissionnant, fera réfléchir). Les autres seront irrémédiablement éjectés, bannis, cramés. Au feu !

dérèglement climatique, nicolas hulot, ministre, france, christian benoist

24/08/2018

Les tops de l’été. (A Montpel).

On est gâté à Montpellier, (ça pourrait être le prochain slogan).

Franchement, je ne regrette pas d’avoir choisi il y a bien plus de 35 ans, cette ville plein-sud. Pour des raisons multiples et variées, on s’y sent bien, nous y reviendrons.

Aujourd’hui, on a piscine. 7 piscines ouvertes cet été rien que pour la ville plus quelques autres dans la banlieue proche qu’on appelle ici « Agglo ».

La plus olympique de toutes se situe dans le quartier d’Antigone. De très grands nageurs s’y sont trempés les doigts de pieds dont bon nombre champions du monde. Classe, très classe !

Pour les plus modestes, les autres bassins permettent de gouter aux plaisirs de la natation pour certains, aux barbotages rieurs pour les autres. Les sportifs, les enfants dits « défavorisés » ou les seniors, retraités modestes qui peuvent échapper à la canicule du mois d’aout pour un temps, se régalent. Et pour des tarifs vraiment modestes. Perso, toute réduction confondue, je débourse 2,2 euros. Le personnel, du maitre nageur au caissier, est compétent et accueillant. Pas mieux.

piscines montpellier, montpellier, christian benoist, lutinbleu

22/08/2018

Lutinbleu, le retour...

J'ai ressorti mon cahier, taillé mes crayons, retrouvé ma gomme et une grosse envie de dire, d'écrire plein de mots bleus ou roses, de raconter les vacances pour oublier les jours qui raccourcissent. Le temps s'écoule de plus en plus vite et " ne se rattrape guère" ou pas du tout. Alors, levons l'ancre moussaillon et en avant toute!

lutinbleu, christian benoist

20/04/2018

Un chouette aniv...

christian benoist, lutinbleu, aniv

christian benoist, aniversaire

19/03/2018

CHRISTIAN BOREL.

Déjà trois mois que CHRISTIAN BOREL a quitté son enveloppe terrestre pour rejoindre le "choeur des anges" pour un contrat à durée éternelle. L'émotion reste intacte.

Il serait bien présomptueux d'évoquer la carrière et le talent de mon père...

Pour en avoir un aperçu, vous pouvez consulter le site de la BNF ou UTUBE ou DEEZER

christian borel, christian benoist

 

18:20 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Tags : christian borel, christian benoist | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

26/01/2018

Paul Bocuse: Les anges vont se régaler!

Les enfants de Collonge aux Monts d'or sont sages, très sages. Si sages qu'en comparaison ceux de l'école Notre Dame des Angelots à Neuilly passent pour de redoutables holligans qu'il faut ficher sans tarder. Il est vrai que dans ce village de la banlieue lyonnaise accroché aux berges de la Saône, l'aisance et la bienséance sont de rigueur. Ici, on est au coeur du savoir- vivre français. A cause du Pape. Non, pas celui de Rome. Celui de la gastronomie mondiale, reconnu par tous les palais, du nord au sud, de l'orient à l'occident: Paul Bocuse.

6a4cf15579138d66b66ec0ff68a4a5ed.jpg

Les papilles du monde entier le célèbrent, le vénèrent. Alors, communions, mes bien chers frères sur l'autel du bon goût. Partageons ensemble le bonheur de la dégustation... Foie gras poèlé, poisson fins aux sauces raffinées, desserts succulents sans oublier la soupe au truffes crée pour un ancien président de la république actuellement au Conseil Constitutionnel et qui n'est pas Jacques Chirac qui préfère la tête de veau. Quant aux vins...les meilleurs nectars que Saint-Vincent n'aurait même pas imaginé. Succombons, amis gourmets à la légendaire gentillesse de ce grand artiste: Paulo le cuistot.

1be4939affb7b061b0c5ed3742825129.jpg

Alors que le lutin-qui-bave colle son nez sur la carte comme un enfant devant une devanture de pâtissier, l'idole des maîtres-queues s'approche et lui offre « son » menu. Sympa, non?

8e4bfa94ea169579f6972d88510ec1d9.jpg

Mais il faut redescendre sur terre et baffrer son vieux sandwich jambon-beurre dans sa petite chambre du plus économique des hôtels sans étoile. Dans une autre vie peut-être...mais on préférerait maintenant...Amen

e6835e8834036e54cdcab65bd0076e01.jpg

PS. J'ai eu le grand plaisir de partager une soirée ici-même. Le paradis!

paul boccuse,collonge aux monts d'or,christian benoist

24/11/2017

UN SOIR SUR ARTE.

Figuration à Sète, pour le (très bon) film d'Alice Duard, "Robin", avec 2 jeunes talents en devenir. Vous m'apercevrez dans la "manif contre l'amiante".

Robin, christian benoist

Robin,christian benoist

Robin,christian benoist

21/11/2017

UN 18 NOVEMBRE UTILE ET AGREABLE. (Le Bateau de Rico)

Présentation des acteurs du "BATEAU DE RICO". Spectacle du 18 novembre 2017 place Paul Bec à Montpellier. Un moment exceptionnel!

CLIQUEZ SUR CE LIEN:   https://www.facebook.com/christian.benoist.90

 

le bateau de rico, café solidaire, christian benoist

19/11/2017

"Le Bateau de Rico"interpreté par ceux qui viennent de loin.

FR3 fait son boulot. Merci. Faut attendre 4.30mn..

LE BATEAU DE RICO

Merci aux nombreux jeunes spectateurs... Et aux moins jeunes!

le bateau de rico, café solidaire, christian benoist

08/11/2017

Plutôt « Toussaint » ou plutôt « Jour des Morts »?

Plutôt teuf ou plutôt grisaille? On offre des chrysantèmes là ou il faudrait un bouquet de roses et vice-versa. L'important c'est de croire comme les lutins savent le faire, à une sorte de vie éternelle dans le souvenir. Facile à dire. A La Grande Motte, les morts sont un brin mégalo.

toussaint,la grande motte,christian benoist

Des sépultures en forme de pyramides s'érigent et le cimetière prend des allures de Vallée du Nil. A force de vivre dedans... Pour ma part, je souhaite que mes cendres soient dispersées – une pincée sur la tombe de Jim Morisson, une autre au centre de l'Antarctique, encore une autre sur l'himalaya et la dernière cuillère sur Mars. Et que la facture soit honorée par le nouveau prèz étatzunien. Merci d'avance.

07/10/2017

En tournage à Sète.

Pour le film de Frederic Carpentier: "Une jeunesse sauvage" produit par Madeleine Film. En compagnie de jeunes acteurs chaud du talent, sur la vie d'ma mère...

Frederic carpentier, une jeunesse sauvage, christian benoist

26/08/2017

Les estivales: On ferme!

Une toute dernière fois et comme chaque vendredi de l'été, les viticulteurs du coin ont fait gouter leurs productions sur l'esplanade de Montpellier. L'occasion pour les amateurs de tester de bons crus et de s'ennivrer "sud de France". (Avec modération ?). A l'année prochaine...

estivales, montpellier, christian benoist

 

23/08/2017

Le 4h de Cilaos

Cilaos vient d'un mot malgache, Tsilaosa, qui signifie "l'endroit que l'on ne quitte pas". Ce cirque a été le jeu de l'érosion qui y a creusé de profonds encaissements. Les Noirs marrons en fuite occupèrent le cirque de Cilaos les premiers. Ils en furent délogés vers 1750 par François Mussard et sa bande. Lorsque l'on entreprit la colonisation du cirque, les petits Blancs des Hauts vinrent y établir des plantations. Quelques vignes, la culture des lentilles, le tourisme et aussi la broderie sont les seuls moyens de subsistance du village.

 
medium_IMG_1921.jpg

Cernée par les plus hauts sommets de la Réunion, comme le Grand Bénare (2896 m), le piton des Neiges (3069 m), la ville de Cilaos n'a cependant rien d'oppressant.

medium_couleurs-cilaos-1.gif

A l’heure du goûter, les couleurs sont si changeante que sous les sunlights des projos du soleil, c’est la nature qui devient star dans ce film en colorama sur un écran géantissime.

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

réunion,cilaos,christian benoist,lutinbleu

A bientot.

16:34 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Tags : réunion, cilaos, christian benoist, lutinbleu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

20/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.2

« Tchico » est un petit garçon qui veut devenir grand. Des milliers d’enfants martiniquais se sont identifiés à cette marionnette pendant les 5 semaines que dura la tournée. Une histoire qui les a touché d’autant plus que le héros est un indien et donc, cette quête initiatique aurait pu être la leur.

tchico, martinique, les 3 chardons, christian benoist


« France-Antilles » contribua au succès de ce spectacle en annonçant la plupart des 50 représentations programmées.

16:58 Écrit par lutinbleu dans presse | Tags : martinique, tchico, les 3 charrdons, christian benoist | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

16/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.

Entre fous-rires pour les coquilles et admiration pour les correspondants locaux du seul quotidien martiniquais, le Lutin reconnaissant a été touché par leur dévouement et l’accueil chaleureux du jeune public.

martinique, tchico, les 3 chardons,christian benoist


Les journalistes, pas tous tendres envers le groupe « Hersant » propriétaire du journal « France-Antilles », ont su relayé l’info jusqu’au bout malgré leurs conditions de travail difficiles.
Comme à chaque fois, les longues heures d’attente dans les couloirs de R.F.O pour une couverture radio-télé ont été récompensées in-extremis.

Un clin d'oeil à mes potes René D, Eric C, Francis et Christine. Bisous.

14/08/2017

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.

Une deuxième expérience dans l’ile de La Réunion a permis d’approfondir mes connaissances. Les nombreuses visites dans les rédactions des médias se sont révélées fructueuses et on s’est senti réunionnais, enfin… « zoreille »…ce qui est quand même plus valorisant que « petitblanc », un brin péjoratif, habitant les « Hauts » et dont on dit que la consanguinité fait des ravages. Même pas vrai. Partout, le public a fait un triomphe au spectacle. Et encore une fois, les journalistes ont vraiment assuré.

La Réunion, les 3 chardons, christian benoist

06/08/2017

Si Sète aussi...

Les bateaux de croisières accostent à Sète.

DSC01962.JPG

C'est la preuve que les beaux jours du commerce local reviennent et que les vacanciers"à l'aise"trouvent ici leurs petits bonheurs. C'est une bonne nouvelle pour le tourisme et pour ces croisièristes qui flanent à travers cette ville à canaux jusqu'au cimetière marin, entre autre, sur les traces de Paul Valéry et de l'ami Georges Brassens. Ensuite, ils dégusteront des fruits de mer et achèteront un p'tit souvenir pour l'oncle Louis, si féru d'la joute. Apès une booonne glace, il remonteront à bord pour larguer les amarres et naviguer dans le grand bleu jusqu'à la prochaine escale. Un vrai bateau magique, fin comme un oiseau hisse et haut, immatriculé à Nassau.

05/08/2017

Suer n'est pas jouter

On se régale à regarder ces gaillards tomber de leur destrier à rame. Lorsque l’été revient, les touristes se marrent devant ces drôles de sportif-jouteurs qui sortent leur lance et leur pavois pour s’affronter sur les canaux de notre région.

christian benoist,lutinbleu,joutes,languedoc roussillon,OCCITANIE


Pourtant, c’est une vraie compétition avec de vrais enjeux entre de vrais athlètes. Les entrainements sont rudes, et l’affrontement, disons « virile ».
Tout comme pour la tauromachie, la musique rythme le jeu et encourage les beaux gestes.
Les connaisseurs se retrouvent, pour vibrer aux exploits de leurs hérauts.
Les querelles de clochers s’apaisent le temps d’une saison, et même si le vainqueur récolte justement les lauriers de la gloire, le vaincu sera récompensé par un plongeon rafraichissant dans une eau moins glacée que celle qu’il verseront dans l’apéro anisé qu’il basculeront ensemble une bonne partie de la soirée.
Prenez date et retrouvez ces chevaliers languedociens et leurs grandes baguettes magiques. Ca vaut le jus.

04/08/2017

When Rico met Rico.

L'un est maire de Pérols, l'autre est issu de mon imagination.

Juste pour rire...

perols,rico,le bateau de rico,christian benoist,perols

Les 2 sont encore là.

31/07/2017

Quelle honte!

 

On les savait cruels, odieux, vulgaires, mais là, c'est l'apothéose! Non contents d'abandonner leur animal de compagnie ou leur mémé sur l'autoroute des vacances, ils jettent leur vieux transport en commun (bus ou tram) avant d'arriver à « leur plage » pour nourrir leur mélanome. Dégueulasse! Bon, ça se passe du coté de «  Palavas », mais ça n'excuse pas entièrement l'ignominie.

palavas,christian benoist,tram,bus

 

30/07/2017

Cap Ferret. Père et fils.

L'un était l'idole des toujours jeunes, l'autre des petits, des moyens et des grands. L'histoire se répète. Et ce n'est pas fini pour le moins vieux. (Christian Borel et Chistian Benoist)

christian borel, christian benoist, cap ferret