Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/01/2013

Son petit doigt ne répond plus.

 

Depuis la disparition du pape-président de la région, les journalistes et autres communicants du Languedoc-Roussillon tournent en rond. Ils s'ennuient ferme sans ses frasques, ses coups de tonnerre et autres gueulantes. Alors, ils se retrouvent de temps en temps pour essayer d'oublier l'absence de l'ogre de l'hôtel de région.

georges freche, club de la presse, christian benoist

Par exemple en se partageant une galette au « club de la presse » en se souvenant de l'époque bénie ou le roi faisait et défaisait l'actualité. Ils s'enivrent de mots et spéculent sur l'arrivée de Nanard dans le monde de la PQR. Ils se célèbrent mutuellement autour du berceau du petit nouveau qui a la fève: « La Grizette », un trimestriel localo-fémino-gratos-chicos imprimé sur papier glacé. Le catalogue de la Redoute peut trembler mais pas Le Courrier International.

georges freche, club de la presse, christian benoist

 

Par contre, si vous souhaiter du vrai journalisme, regardez la vidéo dans la note suivante et accrochez-vous...

19/02/2010

Les doléances pré-électorales.

 

« Si on veut du mobilier, des fournitures, faire des réparations dans l'école, il vaut mieux les formuler en période électorale, on a plus de chances de les obtenir ». C'est l'opinion d'une directrice de maternelle de Marseille partagée par de nombreux collègues. C'est aussi la façon de voir du Comité Régional d'Action pour la Culture et la Connaissance. Ce matin, avait lieu au club de la presse une conférence (de presse) réunissant tous les acteurs de la vie culturelle de la région. Une facon d'interroger les candidats aux « régionales » sur leur politique...

DSC01720.JPG

« Le développement de l'art et de la culture en Languedoc-Roussillon a vécu une forte progression ces vingt dernières années mais cependant cette région a longtemps attendu pour insuffler une politique cohérente et structurante.Depuis 2005 une nouvelle dynamique s'est engagée à partir d'une politique culturelle forte développée par le Conseil Régional en étroite concertation avec les services de l'État ; aménagement du territoire, soutien à la diffusion, à la création et à l'éducation artistique, défis pour l'emploi et la formation.

Cette région s'est hissée aux premiers rangs en termes de développement et de dynamisme, ce sont plus de 35 000 personnes qui tirent leurs revenus d'une activité culturelle, soit 3,5% de la population active de la région.

Aujourd'hui un énorme travail est devant nous et, afin de poursuivre le travail engagé, les représentants des organisations professionnelles du secteur artistique et culturel interpellent les candidats aux élections régionales sur la base d'une plate forme de revendications ».