Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2017

La tentation de Vichy.

Vichy, ses thermes, ses pastilles, son casino....

elections présidentielles, fascisme, front national, le pen

Et son « régime ». Cette toute petite ville bourgeoise du centre de la France fut le siège nauséabond d'un état français odieux et criminel complice des nazis. Dirigé par Philippe Pétain et sa bande de malfaiteurs, ce soit disant état français est toujours aujourd'hui encore la honte de la France. La période la plus odieuse de son histoire.

Les juifs, les homosexuels, les gens différents, les contestataires de tout poils et même certains qui ne demandaient rien à personne étaient dénoncés, dépouillés et exterminés par simple jalousie ou sur un règlement de compte.

C'était le temps de la facilité, de la vulgarité, de la haine, de la corruption, des magouilles, des trahisons, des combines douteuses et meurtrières.La liste est longue.

Une horreur.

Au commencement de cette histoire ignoble, un simple caporal qui profite du sentiment de vengeance des allemands humiliés après le traité de Versailles.

Grand malade mais aussi grand malin, Hitler, « national socialiste », est « élu » chancelier. Oui ELU.

On connait la suite: La guerre.

La démocratie a donc enfanté d'un monstre. Simplement en flattant les instincts les plus bas de l'humanité.

Si ces temps sont derrière nous, les idées fascistes continuent leurs sombres chemins et progressent de nouveau parmi nous.

Il faut bien réfléchir: Voulons-nous re-vivre cet état français que le vieux Philippe Pétain dirigeait avec ses maitres nazis ou préférons-nous la Paix entre Européens consentants?

Ne cédons pas à la démagogie.

« Le ventre est encore fécond d'où a surgi la bête immonde ».

23/04/2017

Et deux qui nous font onze.

Parmi les candidats à la consécration suprême, beaucoup ne survivront pas et retourneront à l'anonymat médiatique. Certains nous auront amusé voire fait franchement rire, d'autres ennuyé. Une grosse poignée d'entre eux reviendront sur notre écran en tant que député ou sénateurs, peut-être même ministre. Il y aura des mauvais perdants qui frôleront la prison en hurlant qu'ils sont d'innocentes victimes. Ceux-là devraient disparaitre à jamais mais ils reviendront quand même car ces contorsionnistes n'ont pas de mémoire. Les deux finalistes seront assurés d'une place dans l'histoire et le vainqueur dirigera le pays pendant cinq ans et peut-être plus. Bon courage mon gars!

election presidentielle 2017, christian benoist

Pour que la démocratie vive, VOTEZ!