Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2010

Taser à poissons.

 

C'est un bon moyen de ne pas revenir bredouille d'une partie de pêche. Mais aucun permis ne l'autorise.

DSC02131.JPG

Seul les professionnels de l'ONEMA (office national de l'eau et des milieux aquatiques) peuvent se permettre de la pratiquer. Mais eux, ne se vanteront jamais d'avoir dans leur musette la plus belle friture du siècle car toutes leurs prises seront remises à l'eau après une étude minutieuse. En bons scientifiques, ils observent l'écosystème aquatique et éventuellement le rééquilibrent.

DSC02121.JPG

Cette pêche miraculeuse est effectuée grâce à une fée: l'électricité. Pour faire court, un groupe électrogène produit un courant continue qui peut aller jusqu'à 1000 volts. Le jus parcourt la rivière entre la cathode qui est mise en place à la limite aval de la station et l'anode (une perche avec un anneau à son extrémité) qui est portée par un opérateur. Les poissons sont attirés par un phénomène de nage forcée agissant sur les fibres musculaires et nerveuses dans un rayon d'1,5 mètre autour de l'anode.

DSC02128.JPG

Ils sont alors « péchos » dans des épuisettes. Une occase pour les mômes de Grabels de découvrir avec stupéfaction que dans la rivière la Mosson, habitent en nombre de beaux et rutilants poissons. De la plus grosse anguille à au plus petit des gardons, nos amis du fond des eaux se la coulent douce. Mais, comme on dit à la télé: « Les enfants, n'essayez pas ça à la maison ». Bubulle, votre poisson rouge le verrait d'un très mauvais oeil globuleux. A moins qu'avec un filet de citron...

29/09/2009

Faut-il prendre les enfants du bon Dieu pour des oies du Périgord?

Samedi soir, à Grabels (prononcez Grabel) un super-contest-à-fond-la déconne de prestidigitation clownesque était proposé gratuitement aux 2-12 ans, 5 Eur pour les grands. Pas cher. Le maire, toque plutôt grisonnante, casaque résolument rose a invité tous les bambins de sa commune a un spectacle de divertissement qui a tenu toutes ses promesses: Bonne humeur et consternation. On a rigolé avec le numéro du balai du monsieur qui parlait un drôle de yaourt, on a découvert l'humour british du jongleur à la valise qui marche.

DSC01438.JPG
Entre les prestations, une violoniste et un guitariste comblent les trous...De plus en plus nombreux à mesure que les enfants s'impatientent: 2h, c'est long, long, sans fin, énervant pour les plus jeunes, exiting à donf pour les plus pré-ados. «  Restez assis, les enfants », cent cinquante fois répété.
DSC01411.JPG
Et puis, ces fautes de goût... Un « clown » qui ponctue ses tours de magie d'un : « Ne faites pas la même chose » allume cigarette sur cigarette, joue avec la fumée, fait disparaître, ré-apparaitre plusieurs clopes fumantes: « Surtout, ne faites pas ça, les enfants », OK, on a capté, même si t'es magicien, t'es pas pédagogue, bonhomme! Et puis quand quelques sketchs plus tard il fait disparaître une bouteille de pinard et le verre qui va avec, à consommer avec modération, surtout à 6 ans et demi. C'est son coté subversif, un poil bad-boy. (Un pote à P. Sébastien ou a Laurent Ruquier, ouaaaa la déconne).
DSC01461.JPG
Beaucoup trop plus tard, c'est un monsieur «  vu à la télé » qui nous montre comment piquer les portefeuilles, les montres et les ceintures. Il nous fait découvrir aussi les méthodes guantanamesques en électrisant des chaises métalliques ou d'innocents papas ont été réquisitionnés. Oups, ça craint pour nos bambins. Triche-Trash.

11:53 Écrit par lutinbleu dans ça craint... | Tags : lutinbleu, spectacle pour en fants, grabels | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

03/05/2009

Grabels de Janero.

Plus modeste qu'à Rio mais plus authentique, c'est carnaval en Languedoc et plus précisément à Grabels. On prend les mêmes que lundi pour « Petite Indienne », et on recommence dans la même gaité.

DSC00068.JPG

Les 5 chars sont décorés avec le même goût simple. Mais cette année, la tendance est au pirate. Exit spider et les autres super héros. La c'est du concret. On part à la reconquête des princesses qui semblent elles aussi revenir en grâce.

DSC00153.JPG

Mais en plus, on a la surprise d'une reconstitution historique digne du Puy du fou: On peut reconnaître Barbe Violette, Barbe Rouge et Robin des Bois qui passait par là mettre en déroute un Dark Vador qui n'en rate pas une (il a failli tomber sous les roues du char-à-fleurs).

DSC00129.JPG

En fin de défilé, comme pour les grands, monsieur carnaval est sacrifié par le feu...Pour mieux renaitre de ses cendres comme un phénix, le totem de lutin bleu.

DSC00182.JPG

28/04/2009

Les adieux "urbi et orbi" de lutinbleu.

Enfin surtout urbi (la ville), parceque orbi (l'univers), c'est un peu excessif. Les dernières représentations de " Petite Indienne" de J.P. Idatte enflamment les coeurs et mouillent le coin des yeux.

DSC00013.JPG
Ce matin, à Grabels, les enfants, des copains, ont repoussé les limites de l'euphorie. Philippe, le maitre des "grands" maitrise les situations délicates (meme au 1er rang, les enfants ne voient jamais...). Quel public!
DSC00015.JPG
Tout passe. On rie, on vibre, on chante ensemble: Du lourd.

Beaulieu, vous connaissez. Depuis 20 ans on se retrouve au printemps.
DSC00040.JPG
Alors, cette aprèm, la tendance était "réunion de famille". D'autant plus que cette école possède son blog...sur midiblogs bien sur. Salut à vous les voisins.