Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/07/2008

Coïncidence.

Tout le monde se réjouit de la libération d'Ingrid, l'otage. Le bonheur de sa famille et de ses amis,
les larmes de joie de ses enfants font plaisir à voir. Le monde entier célèbre l'évènement. A juste
titre. L'émotion collective est totale et sincère. Cependant, elle est collective. Là, c'est gênant.
Relayée par des médias assoiffés de bons sentiments et trop content d'avoir quelque chose à vendre,
tout le monde est quasi-obligé de compatir. Un véritable conte de fée qui comble notre sensiblerie.
Le conseil des lutins en réunion extraordinaire exprime sa réserve: Ça tombe trop bien. Au moment
ou not' bon prèz N1S1(biz à mon ex) se met encore tout le monde à dos, L'Europe, l'armée, le
service public de l'audio-visuel français et ses sujets de moins en moins loyaux, on se doit de
réfléchir sur les pouvoirs totalitaires qu'il soit des FARC ou d'une pseudo démocratie telle qu'elle
nous est proposée actuellement. L est spécialiste de tout avec dédain pour tous. Ce n'est pas un bon
plan. Vous allez nous mener tout droit vers une dictature nouveau style, vulgaire, à sens contraire de
la vie qui nous mènera vers la révolte des pov'gens. Aujourd'hui, le lutin-consterné par ces manips
se souvient de son oncle Marceau, pris « en otage » par les nazis lors de la seconde guerre mondiale
et déporté à Dachau. Lorsqu'il est revenu, il pesait 30kg et avait dans le regard toute l'horreur de
l'enfer. Mais il est revenu vivant ou presque. En toute discrétion. 1936-2008, on a la frousse. Bon
on arrête là nos divagations, sinon la police politique va frapper à notre porte.