Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/08/2017

Suer n'est pas jouter

On se régale à regarder ces gaillards tomber de leur destrier à rame. Lorsque l’été revient, les touristes se marrent devant ces drôles de sportif-jouteurs qui sortent leur lance et leur pavois pour s’affronter sur les canaux de notre région.

christian benoist,lutinbleu,joutes,languedoc roussillon,OCCITANIE


Pourtant, c’est une vraie compétition avec de vrais enjeux entre de vrais athlètes. Les entrainements sont rudes, et l’affrontement, disons « virile ».
Tout comme pour la tauromachie, la musique rythme le jeu et encourage les beaux gestes.
Les connaisseurs se retrouvent, pour vibrer aux exploits de leurs hérauts.
Les querelles de clochers s’apaisent le temps d’une saison, et même si le vainqueur récolte justement les lauriers de la gloire, le vaincu sera récompensé par un plongeon rafraichissant dans une eau moins glacée que celle qu’il verseront dans l’apéro anisé qu’il basculeront ensemble une bonne partie de la soirée.
Prenez date et retrouvez ces chevaliers languedociens et leurs grandes baguettes magiques. Ca vaut le jus.

03/07/2016

Comment naissent les étoiles du ciel d'ici.

  Si les humains doivent se reproduire pour continuer à exister, les étoiles, elles, ne se chatouillent pas la constellation pour s'envoyer en l'air. Elles chassent naturellement les trous noirs et contournent l'anti-matière depuis toujours. (Osons!) Elles sont nées il y a bien longtemps et en une seule fois. Cela suffit. Si l' homme-papa dépose sa petite graine dans le ventre de l'homme-maman souvent bruyamment, ce n'est rien à coté du vacarme provoqué par le Big Bang, origine de tout et par conséquent du jour et de la nuit.

 

DSC02556.JPG

Lire la suite

13/02/2011

Les boules.

Mais pas de neige. C'est là le soucis. A l'occasion des vacances de février, les Alpes se désappent et se retrouvent à oualpé.

pollution grenoble, vacances de fevrier, midiblogs, lutinbleu

Elles ne le font pas exprès, c'est la faute à la météo et au dérèglement climatique. Forcément, les glisseurs se raréfient tout comme les flocons. Restent les desesperados qui ricochent sur les cailloux et slaloment entre les rochers qui poussent sur les pistes. Râpages et vautrages sans glissade au programme. Pour tout gâcher, les pics de pollution remplacent les sommets immaculés.

grenoble, lutinbleu, midiblogs,

L'Afrique du nord étant en maintenance, les vacanciers vont-ils nous faire un p'tit coucou? Nous, on a tout ce qui faut. Vous passez?