Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2017

La cathédrale de maguelone de nouveau une ile?

C'est peut-être pour l'hivers prochain ou pour celui d'après. De plus en plus, les étangs débordent, le fragile cordon littoral se réduit à quelques pov'piquets qui dépassent laborieusement de la digue. Ce ne sera pas la tempête du siècle, mais à force, ce spectacle ébranlent nos sens, y compris, le vent aidant, celui de l'équilibre.

palavas, christian benoist, lutinbleu, midiblogs

Sauf celui des surfeurs fous qui ne manqueraient pour rien au monde cette opportunité de se frotter à ces fortissimottes forces de la nature.

trump,christian benoist,lutibleu,midiblogs,midi-libre

Et ces américains qui nous désolent...

20/12/2016

Des marrons glaçants.

 

C'est la saison des douceurs du palais, à consommer sans modération mais avec retenue. Le cours de la gourmandise monte en flèche et une boite de 8 marrons glacés peut se négocier jusqu'à 15- 20euros, ce qui nous fait le marron confit à environ + de 2 euros. A ce tarif-là, faut déguster. Les artisans confiseurs font leur chiffre, tant mieux, mais quelque chose nous chiffonne: Le conditionnement qui doit nous bouffer la moitié de la châtaigne.En prems, un film transparent protège le trésor des poussières et des impuretés qui risqueraient de salir la boite en bois.

DSC03454.JPG

En deuz, l'écrin ouvert, deux plaques en plastique empêchent... euh, quelque chose qui nous échappe, d'altérer le goût de nos objets de désir.

DSC03456.JPG

Enfin, une splendide robe tout en or et en pliures, enveloppe la star. Le tout servi sur un charmant petit carton qui empêche le collage de doigt...

DSC03459.JPG

Sans tous ces emballages, on pourrait peut-être économiser assez pour prolonger le plaisir deux fois plus longtemps. Ou bien respecter la planète...

DSC03457.JPG

 

 

14/12/2016

Auto portrait.

Sur un tournage, juste pour jouer.

lutibleu,christian benoist,midiblogs

12/12/2016

Au paradis des boutons.

Des p'tites boutiques comme cela, on n'en trouve plus. Dailleurs, elle a disparu.

boit'à coudre, lutinbleu, midiblogs

Les amateurs de « délicieusement-kitch » n'en croyait pas leurs mirettes.

lutibleu,christian benoist,midiblogs

Dans ce repaire pour « petites mains » ou grands modistes, on trouvait de tout pour la couture: Des rubans de tout calibre à faire chavirer Christian Lacroix ou Jean-Paul Gaultier, des boutons en bois ou en os petits ou gros, des galons à faire pâlir le plus exhibitionniste des généraux nord coréens, ou encore des fils à rendre Ariane totalement débordée. C'est madame AMARGER, la patronne de plein de patrons, qui accueillait le visiteur avec le sourire complice et l'oeil avisé du connaisseur. Car elle connaissait tout ce qui concerne l'aiguille et la façon de s'en servir. Son charme, sa patience son charisme faisait le reste. C'était en bas de la rue Saint Guilhem à Montpellier, que l'on pouvait jouer à cette chasse aux trésors de lumières et de couleurs.

lutinbleu, christian benoist, midiblogs

 

Lire la suite

09/11/2016

le choc des cultures.

 

A Montpellier, on est des spécialistes. Toutes les expressions se côtoient à défaut de se comprendre.

vernissage vé la coupe,carré saint anne,elections languedoc roussillon

 

Ainsi des grapheurs crient leur difficulté à vivre sur des palissades, tandis qu'à l'intérieur des galeries, des toiles sont méticuleusement accrochées. Cette fois-ci, ce n'est pas trop les huiles exposées aux murs qui attirent le regard, mais celles qui regardent les toiles. Que du beau monde bien propre, que du notable amateur d'art pour un soir. Pourquoi sont-ils tous là, rasés de près pour les uns, parfum enivrant pour les dames? Pour se montrer.
DSC01721.JPG

 

04/07/2016

Moi, je dis « Monsieur » Le vendeur de beignets.

Qui sont-ils, ces forçats de la plage, ces galériens sans rame, ces bédouins languedociens qui arpentent les plages pour le plus grand plaisir des petizédesgrands.
Gloire à vous refroidisseurs de glottes, aciduleurs de palais, libérateurs de gourmandises ! Les vacanciers reconnaissants vous élèveront une stèle de sable pour vous remercier de toutes vos facéties tumultueuses, les sortants de leur torpeur réparatrice et les rassasiants de vos mille plaisirs de bouche.
Tous ensemble, les crabes vous applaudissent des deux pinces et vous remercient de détourner l’attention des mômes-pécheurs-de crustacés pour qu’enfin on leur lâche la carapace l’instant d’une glace ou d’un beignet.
Mais, pourquoi un tel dévouement pour cette portion rougeaude de l’humanité ?
« Pour les tunes », me rétorque un de mes voisins, bien placé pour témoigner. L’an passé, il était, suite à chute abyssale de ses finances, un des fleurons de l’armée de vendeurs de plage déployée au Petit Travers. Alors que je lui fais remarquer que le pourcentage perçu sur les ventes ne me parait pas un argument imparable, il fait malicieusement briller ses yeux en me confiant qu’au fil des allers-retours à la base (il faut bien recharger la chariote), des rencontres éventuelles pouvaient se prolonger tard dans la soirée et donner lieux à des plaisirs plus festifs voire plus charnels.

christian benoist,lutibleu,midiblogs


« Bon, les 10 à 12 km quotidiens, ça use les tongs à force, mais l’exercice physique en plein air fait partie du crédo des médecins, alors… Et puis, il y a l’équipe. Finalement, y a pire », conclut-il. Blindé, le loup des dunes? Sévèrement burné? Naïf? Expiatoire épreuve?
Oui et non, amis normands, il est simplement courageux. C’est un mot qui revient à la mode chez « Les 20-25 ans ». Ayez confiance en eux, braves gens, sachons soutenir leurs efforts et la planète sera un nouveau jardin d’Eden.
Bon petits plaisirs et bonne dégustation !

31/03/2015

Joli mome.

Il n'en fait qu'à sa tete... Qu'il a fort bien faite par ailleurs.

christian benoist, lutinbleu, le petit bois de pitou

27/03/2015

La Réunion pour toujours.

J'ai encore ça dans moi.

reunion, christian benoist, lutinbleu

 

 

01/09/2013

Sète mer qu'on aime.

Les gros bateaux de croisière reviennent faire escale à Sète. Pour ceux et celles qui chavirent à la vue de ces villes flottantes, c'est une vague de fraicheur, des embruns de rève, un raz de marée de l'imagination.

sete, christian benoist, lutinbleu

Mais pourquoi donc aucune de mes photos ne s'affiche sur la page d'accueil de "midiblog"?

04/08/2013

Et 1,et 2, éheu...

Tout s'expl-hic!

3 chardons, christian benoist, lutinbleu, costières

02/07/2013

LES D.O.M- T.O.M, si loin, si près.

Les médias ont une importance considérable dans la vie quotidienne des antillais et des réunionnais. La presse écrite en particulier tient un rôle majeur et pour tous spectacles présentés dans ces iles, un détour par les rédactions s’impose. A plusieurs reprises, le lutin a eu la chance de s’y rendre et d’y rencontrer des journalistes locaux. Des pros de l’info, toujours à l’affut d’un fait divers, d’un scandale politique et (ou) financier et bien sur, de manifestations culturelles. Lutinbleu a eu les honneurs des colonnes de « France Antilles ».

medium_img105.gif


A l’issue d’une tournée guadeloupéenne, on pouvait palper l’émotion du public et des comédiens. Entre rires et larmes, informé par « le journal », on a été raccompagné à l’aéroport par une trentaine de "marmailles" et d’adultes qui étaient devenus nos amis.
Cette année-là, la tournée de « l’arbre roux » fut un triomphe et il fallut prolonger la fête pour notre plus grand plaisir.

medium_img104.gif

11:32 Écrit par lutinbleu dans presse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : christian benoist, 3 chardons, lutibleu | | |  Facebook

28/04/2013

Collectif "Patate".

C'était cette semaine le "décrochage" de l'expo d'artistes toutfoufous. Un régal!

patate, christian benoist, lutinbleu

patate, christian benoist, lutinbleu

patate, christian benoist, lutinbleu

christian benoist, patate, lutinbleu

christian benoist, patate, lutinbleu

christian benoist, petate, lutinbleu

09:03 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : christian benoist, patate, lutibleu | | |  Facebook

29/03/2013

"Fin du monde à noel, déluge à paques".

L'ambiance est humide, morose, pluvieuse... La faute à Frigide Bargeotte? Au président? A madame météo? Au P.S.G? Le coq gaulois a la guouguoutte au nez et ses plumes dégoulinent. Quand on vous dit que c'est l'apocalypse...

christian benoist, montpellier, lutinbleu

07/12/2012

Dans la loge du père Noël.

 

Ou plutôt de la mère Noël, ou plutôt d'une assistante, enfin d'une stagiaire à lunettes. La différence? Elle accepte de se costumer dans une tisanerie alors que le patron, lui, se la grime grand luxe dans une caravane derrière le traîneau, façon avion présidentiel.

DSC03461.JPG

Le job est saisonnier, pas toujours rémunéré mais pas sans contre-partie: Le public est comblé, halluciné, en attente du cadeau, du miracle. Un peu comme les pré-adotes tombent, hypnotisées par Justin Beiber ou les grands benêts boutonneux devant Lady Gaga. Bref, un taf de vedette. Hélas si mal récompensé! Il serait temps, amis blogueurs de réhabiliter l'honneur des assistants-pères-mères-noël en leur glissant dans la hotte le petit billet qui leur rendra le sourire tout comme le clergé le retrouve quand la quête est bonne à la messe de minuit. Et elle est toujours bonne. Tout cela fait le spectacle.... Pour public averti ou pas.

 

11:12 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : noel, christian benoist, lutibleu | | |  Facebook

09/06/2012

Et puisqu'il nous faut voter...

Faisons-le avec sourire et bonne humeur, surtout si vous habitez Lodève et sa région, pour un candidat humaniste et qui ne planque pas son humour au fond de sa poche. On se souvient de ses coups d'éclats: "Boul'art", "Box'art", "opération un ballon, un enfant" et d'autres encore plus droles et plus originales. Un candidat qui règle ses impôts sur un support en contre plaqué représentant une vache à lait grandeur nature, ne peut pas rester sans voix. Alors, amis concernés, au premier tour, VOTEZ PIERROT LE ZYGO, ça vous changera des candidats sinistres.Pierrot est un ami, bonne chance et bisous.

pierrot le zygo,christian benoist,lutibleu

25/05/2012

Utile et intelligent.

L'esplanade de Montpellier s'est tout à coup transformée en salon de la biodiversité. Tout ce que la ville, l'agglo et la région proche comptent d'enseignants intelligents (à première vue, ils sont nombreux), ont déplacé leur classe pour visiter ces drôles de plantes, d'animaux, d'etres vivants. Les enfants prennent ainsi conscience que leur environnement est menacé et que l'équilibre de la nature est si  fragile que tout pourrait disparaître, l'humanité tout entière avec. 

fete de la biodiversite, montpellier, christian benoist, lutinbleu

fete de la biodiversite, montpellier, christian benoist, lutinbleu

fete de la biodiversité,montpellier,christian benoist,lutibleu

06/02/2012

Sophocle-vieux ringard! Anouilh-au placard!

Finitos les vieilles tragédies grecques, terminadas les histoires de résistance et d'amour. Place aux séries policières sauce américaine à format unique. Un tournage d'un de ces téléfilm à peine noir avait lieu en face de l'hôtel d'agglomération de Montpellier. Sur le coup des 7h, les acteurs, les figurants, les techniciens, les habilleuses, les scripts, et les autres se retrouvent. Tous arborent un sourire style « soleil endormi ». Ca tombe bien car le ciel est raccord: Gris. Docilement, ils sont conduits par un assistant jusqu'à la terrasse d'un café, les prises de vue en extérieur s'enchainent rapidement et bientôt la pause de midi leur permet de se réchauffer, de reprendre des forces (les cantines des tournages sont toujours délicieuses et bien garnies) et de parler « métier ».

antigone 34, christian benoist, lutinbleu, midiblog

L'après midi les scènes d'intérieur s'enfilent à la queue-leu-leu comme dans les vrais commissariats. D'ailleurs, il y a dans le casting des retraités de la P.J, d'anciens spécialistes de la police scientifique, et même 2 vrais policiers... On se sent en sécurité...

antigone 34, christian benoist, lutinbleu, midiblog

Vous pourrez voir ce (presque) chef d'oeuvre dans quelques semaines: ANTIGONE 34. Bientôt sur vos petits écrans

antigone 34, christian benoist, lutinbleu, midiblog

Même si un tournage, c'est toujours drôle et intéressant , on préfère la version de Jean Anouilh. En particulier le prologue qui installe cette histoire de famille, de pouvoir, de tuerie et d'amour. Un p'tit extrait?

 

 


« Voila. Ces personnages vont vous jouer l'histoire d'antigone. Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. Elle pense qu'elle va être Antigone tout à l'heure, qu'elle va surgir soudain de la maigre jeune fille noiraude et renfermée que personne ne prenait au sérieux dans la famille et se dresser seule en face du monde, seule en face de Créon, son oncle, qui est le roi. Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout. Et, depuis que ce rideau s'est levé, elle sent qu'elle s'éloigne à une vitesse vertigineuse de sa soeur Ismène, qui bavarde et rit avec un jeune homme, de nous tous qui sommes la bien tranquille à la regarder, de nous qui n'avons pas à mourir ce soir.
    Le jeune homme avec qui parle la blonde, la belle, l'heureuse Ismène, c'est Hémon, le fils de créon. Il est le fiancé d'antigone. Tout le portait vers Ismène : son goût de la danse et de jeux, son goût du bonheur et de la réussite, sa sensualité aussi car Ismène est bien plus belle qu'Antigone, et puis un soir, un soir de bal ou il n'avait dansé qu'avec Ismène, un soir ou Ismène avait été éblouissante dans sa nouvelle robe, il a été trouvé Antigone qui rêve dans un coin, comme en ce moment, ses bras entourant ses genoux, et il lui a demandé d'être sa femme."

07/06/2011

Montpellier, vainqueur au coeur, mais pas que...

Nos gars se sont bien battus. Au points, le Stade Toulousain gagne, mais aux rêves, à l'esprit d'équipe, aux images, au fighting spirit, on est supérieur. Autre exemple du" Montpel's way of fun" le F.I.S.E., une compète internationale de glisseurs félés, de riders déjantés et au final d'écorchés heureux de l'etre. Un exemple pour les fous-pour-rire du monde entier. Pour notre plaiz-éclaté.

fise, lutinbleu

fise, lutinbleu, top 14

fise, lutinbleu, top 14

08:40 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fise, top 14, lutibleu, christian benoist. | | |  Facebook

27/05/2009

« Le langage est source de malentendu. »

Dès que l'on s'exprime, on s'expose. Les idées, les opinions, les infos passent par la case déformante de sa propre personnalité, de son moi profond. Alors, forcément, ça peut déraper...jusqu'au plantage. Lutinbleu en a fait l'amer expérience récemment dans une note intitulée:  « Vive la crise ». Dans cette note, il confondait « VivRe la crise et vive la crise ». Ce qui change tout. Un manque d'attention du sans doute à la joie de se retrouver dans l'hémisphère sud, la tête toute retournée, ou bien au rhum Charrette qui par ailleurs est excellent. Heureusement, Marie a relevée cette grossière erreur. Sur le coup, lutinbleu s'en est sorti par une pirouette, mais là, c'est par des excuses à ses lecteurs qu'il doit poursuivre ses aventures. La presse en général, et réunionnaise en particulier commet aussi « des interprétations » toutes persos.

DSC00373.JPG

La preuve en images avec la une du «  Quotidien » et du « Journal de l'ile ». Ca concerne la signature des accords entre les syndicats et le medef local concernant l'augmentation des salaires les plus bas.

DSC00371.JPG


A ma gauche, «  150 euros de plus pour 80.000 salariés ». A ma droite, « 50 à 60 euros pour 100.000 salariés ». Qui croire? Les 2 mon journaliste. En pages intérieures, on apprend que jusqu'à 1,4 fois le smic, le salarié touchera un bonus patronal de 50 euros. Auquel s'ajoutera le « revenu supplémentaire temporaire d'activité », le RSTA, versé par l'Etat d'un montant de 100 euros. 80.000 personnes sont concernées. Pour les 20.000 autres, ceux qui perçoivent jusqu'à 2 smic, 55 à 60 euros seront versés en plus de la prime gouvernementale. Donc, tout le monde dit la même chose. C'est juste la façon de le dire. Spécial coucou à Marie.

17:41 Écrit par lutinbleu dans presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le quotidien, journal de la réunion, lutibleu, marie | | |  Facebook