widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/09/2016

L'invasion des épouvantails.

Et non des épouvantaux, comme la langue de notre collègue Molière l'exige. Partout en France, c'est de la folie. On en trouve partout: dans les écoles, dans les pubs à la télé, c'est une déferlante de truc-bidules qu'on fabrique, auquel on donne un pseudo et qui tourne pour effrayer les zoiseaux de toutes sortes.

b4ab8d4071bcd97b670f1a415071c6ea.jpg

Sans doute l'effet « Paillasse », le pestacle que Lutinbleu met en vie. Je confirme la fixette des tout petits écoliers français pour cet objet à qui l'on donne la vie...enfin en quelque sorte.

eb0eb58d83b85fa07944fc43857539d3.jpg

On en trouve dans des classes, dans les petits potagers-pour-jouer-et-pour apprendre. Encore une belle histoire de Jean-Pierre Idatte, diffusée par les 3 chardons, qui inspire bien des enseignants et des publicistes (ceux-là, dès qu'il y a un truc dans l'air...).Cette année, c'est une histoire de dragon, ça marche toujours.

les 3 chardons,paillasse,christian benoist

 

05/05/2016

Y a t-il quelqu'un en Californie? Il semble que oui. Un message?

Le temps passe, repasse et trépasse sous les souvenirs de nos escapades à Sitges. Exemple: Cette pauvre balustrade est pourtant un de ces lieux très beaux puisque nous étions 2. Chacun son tour, on a posé pour « la » photo qui resterait.

811a9311dcb69f8532d5aaef2510f8c9.jpg

L'hôtel « Romantic » n'a pas bougé d'un pouce. L'ombre de Georges Sand penchée sur le piano de son « Frédo » faisant ses gammes, hante toujours le patio et le patron ne veut toujours pas de télé chez lui. Il y a bien d'autres choses à voir dans cette maison-musée.

aa79f927821ac8981d84932044454cfb.jpg

On avait bien raison de croire que nos sentiments seraient éternels. Notre histoire est un miracle: On s'est rencontré au Spitsberg, séduit en Islande, unis par l'âme dans la cathédrale Saint Patrick en Irlande. On savait que le comble de l'Amour était la liberté de choisir. Et de partir. Tu as choisi de réaliser ton rêve: Vivre en Californie. C'est loin. Pourtant, tu es toujours là. Un jour, tu verras on se re-rencontrera.

d5ca8396a0c1639d2a7430129a606e72.jpg

Tu vois, rien n'a changé. Ah si, on ne paie plus les tapas en pésetas, mais en euros. Plus de conversions hasardeuses, mais un peu moins « romantique », tu ne trouve pas?
P.S. Le p'tit déj'ner sur une étude de Chopin, c'est d'un raffinement...

46f7a0e31b545e352234392846fd4e7f.jpg

sitges,lutin's spanish tour 2008,3 chardons,paillasse

A BIENTOT.

15/03/2016

Les marmailles, merveilleux jeune public. (Remember 28/05/2009)

Depuis le début de la tournée de « Paillasse l'épouvantail » dans les écoles de la Réunion, une   clochette toute belle tintinnabule dans la case « comédien » du lutin-marionnettiste. C'est grâce, bien sur, à l'accueil des grandes personnes, si fraternel, si souriant, si « décontracté » mais pas trop.

DSC00322.JPG

C'est grâce aussi à la qualité du spectacle proposé, texte, musique, mise en scène, décors etc. L'interprétation y est pour quelque chose, mais là, c'est obligé: Quand vous voyez ces yeux-là, quand vous entendez ces rires-là, quand vous faites « passer » ces manips là, c'est difficile de s'économiser, de calculer, de truquer. Les ficelles du métier?.. Retour à l'écheveau... Ces enfants sont « natures », émouvants, oreilles dressées, zyeux écarquillés. Ils vivent intensément l'histoire d' Armand le géant égoïste et des oiseaux de la bande à Paulo, le moineau effronté. Et, à la fin du « pestacle », lorsque le méchant devient gentil, le coin des yeux s'humidifie, l'émotion devient intense et le silence presque parfait. On vit un vrai moment de bonheur, je vous l'assure.

DSC00364.JPG

Alors, c'est logique , à la fin de la représentation on traine devant cet épouvantail, « tout de bois, de paille et de chiffons » pour prolonger l'instant, pour un peu plus d'éternité.

christian benoist,paillasse,lutinbleu,les 3 chardons,la réunion

A bientot.

 

07/06/2009

Elections européennes aux Mascareignes.

Vous pensiez que la Réunion était dans l'hémisphère sud, pas loin de l'Afrique? Raté. Géographiquement, votre prof de géo ne vous a pas enseigné des bêtises. Mais politiquement, l'île Bourbon est en Europe.

DSC00462.JPG

La preuve, aujourd'hui, on vote pour élire des représentants au parlement européen. Les réunionnais vont-ils se bousculer dans les isoloirs? Pas sur. Non pas qu'ils refusent les subventions, bien au contraire, ils en réclament encore plus. Non pas qu'ils soient dépourvus de sens civique, ils sont toujours aux taquets pour s'engueuler sur la politique. Alors? Et bien ce dimanche, c'est la fête des mères et ici, comme dans tous les DOM-TOM, on vénère les mamans.

DSC00455.JPG

Les enfants, eux, on déjà élu « Paillasse, l'épouvantail », le spectacle des 3 Chardons que lutinbleu interprète dans les écoles et qui remporte un vif succès. Elire un épouvantail, ça ne se peut pas?

13/07/2007

Bientôt la rentrée.

Pointu, précis, plein de virgules, de points-virgules, d’interrogations et d’exclamations, le texte du prochain spectacle en répétition à partir du 17 Aout s’annonce difficile à assimiler. Il ne suffit pas de le savoir « un peu », il faut le posséder en entier. Pouvoir continuer une phrase au hasard, filer des « italiennes » à longueur de jours et, à force, de nuits.

medium_paillasse_couv_web.jpg
La saison 2007-2008 s’annonce un grand cru. Le thème vous touchera-t-il autant qu’il me touche ? Armand est un géant égoïste. Son jardin est entouré de hauts murs et personne ne doit les franchir. Pas même un enfant. Encore moins les « oiseaux de la bande à Paulo, le petit moineau en chef », qui ne font que voler, jouer, chanter. Pour éloigner les intrus, Armand fabrique un épouvantail qu’il nomme « Paillasse ». Les oiseaux, apeurés dans un premier temps, donneront un cœur à Paillasse qui deviendra l’ami d’Armand, le « géant qui découvre le plaisir tout nouveau de partager son jardin ».
medium_decor.jpg
Du 17 Aout au 17 Septembre 2007, je serai cette année encore répétiteur pour apprendre à mes collègues la mise en scène, les manips et l’interprétation. Pendant cette période, LUTINBLEU CHERCHE UNE LOCATION, SOUS LOC OU CHAMBRE INDEPENDANTE DANS PARIS INTRA-MUROS. BUDGET EN CONSEQUENCE. Chaque année, c’est la même galère, alors si un quelqu’un a un plan, Armand le géant sera déjà moins égoïste…