widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/04/2017

« Comment vous dire adieu ».

En lisant cette note, je vous demanderai de ne pas applaudir car certains visages vont disparaître des plasmas et des journaux à jamais.

Dans quelques semaines, ça va bouger dans le personnel petit et grand de l'Etat. Nous allons nous réjouir de ne plus voir et entendre ceux qui nous ont endormi et raconté des bobards ces dernières années, mais nous allons regretter ceux qui nous ont fait rire. Avec, à tout seigneur-tout honneur, François, le faiseur de pluie et amateur de bonnes petites blagues. Le plus drôle c'est l'imitateur de Louis De Funès mâtiné de jacouille la fripouille : Do Sarko. Sa prestation nous a tous plié en 4, surtout notre portefeuille. On ne peut pas laisser dans l'ombre sa partenaire-ministre de la santé, la ravissante et unique inventrice du vaccin du docteur miracle qui nous a couté plus cher qu'un abonnement au cirque Pinder, et qui depuis, prolonge sa carrière de fantaisiste avec le succès que l'on sait.

Ne soyez pas triste, ils vont disparaître mais ils partiront avec une petite dernière blague à 2 tours. On se souvient du coup du voyage en Irlande du « Grand Créateur », moyennement hilarant. On s'est remonté les zygomatiques avec V.G.E et son fameux final, « au revoir »; On a frissonné avec le « je crois aux forces de l'Esprit » du florentin recordman de durée. Ne parlons pas des seconds rôles, c'est trop cruel. Alors pour adoucir ce passage au néant, j'invite les acteur-sortants à peaufiner leur dernière réplique. A imaginer leur sortie. En prenant exemple, pourquoi pas, sur le mythique Maurice Pialat qui a su trouver les mots pour aimer ses amis et pour ridiculiser ses détracteurs. Mais pour ça, faut être « grand et fort »...!!! Souvenez-vous.

élection,president,christian benoist

"SI VOUS NE M'AIMEZ PAS, JE NE VOUS AIME PAS NON PLUS"



18:21 Écrit par lutinbleu dans christian benoist | Tags : élection, president, christian benoist | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

24/02/2010

Qui veut être président?

Personne? La région présente pourtant des atouts en béton, . A commencer par le climat: Constatez par vous-même...

DSC01711.JPG
Ciel bleu, mer calme, plages désertes... En fait, les languedoco-roussilloniens font la cueillette des nuages pour rafraichir l'été prochain. Malin!
DSC01718.JPG

11/04/2008

Le réparateur de bicyclette.

Comme dans des tas d'autres grandes villes, les rues de Lyon sont ornées de bornes à vélos. On y emprunte un « vélov » pour un trajet urbain et on le gare plus loin lorsqu'on n'en a plus besoin. Franchement, c'est bien pratique et si on se débrouille bien, c'est gratos (la première heure n'est pas payante). Indubitablement, ces nouveaux amis du citadin sont martyrisés, beugnés, ratatinés sans vergogne par des acrobates, des freestylers, voire même par des cascadeurs. Il faut donc un hôpital à vélos ou de presque chirurgiens soignent les blessures souvent profondes des destroyers de fer, de roues et de freins.

21ec309894b6d6882d51133232992611.jpg
On en tient un, de ses valeureux médecins pionniers. Une interview express s'impose car l'information des blogueurs est une priorité de votre lutin-Tintin-reporteur.
« Monsieur, nous voudrions vous féliciter pour votre travail, votre courage et votre abnégation. Quel beau métier vous faites, vous êtes un exemple pour la jeunesse blabla, blabla, blobblo... ».
3ceb6ba07e983ed3472b7463faf959f5.jpg
« Ah non, mon p'tit lutin, moi, j'suis l'transporteur. Si tu veux voir les mécanos, faut aller au dépôt... ». Un rapide coup d'oeil à l'intérieur d'un bus dont on devine qu'il est « de la honte », nous montre la triste vérité. Nos bécanes sont entassées les unes sur les autres, certaines suspendues comme des carcasses dans un abattoir, les autres empilées comme de vulgaires vieilles chaussettes. Triste constat.
a2c69432ee12c195a5992e72be3e95f0.jpg
Eh, monsieur not'bon prèz, et vos promesses de campagne sur la maintenance des vélovs alors? Vous n'en avez jamais faites là dessus? Oui, c'est la seule chose sur laquelle vous n'avez jamais promis quelque chose, j'avoue. Mais n'empêche! Vous commencez bien mal le premier de vos quinquennats. Ressaisissez-vous, prenez position. Tiens, en même temps, si vous aviez un p'tit mot sur le Tibet, les OGM à très haute dose et sur ces gens qui crient famine...Sale temps pour vous. Manquerait plus que les lycéens descendent dans la rue! Bises à mon ex.

14:41 Écrit par lutinbleu dans chris le surfeur. | Tags : velov, lyon, lutinbleu, président | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |