Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2017

Mon château à moi

Oppidium à l'époque romaine, puis constamment fortifié, il est au moyen age et jusqu'au 17ième siècle la plus importante forteresse de Franche-Comté. Il est d'une telle force, qu'on se sens protégé de tous les bandits de grand chemin.

Le tout-p'tit lutinbleu s'est écorché mille fois les genoux sur les pentes de sa colline y dévalant à fond les manettes, sans trop de frein, sur son destrier à deux roues. En ce temps-là, il s'appelait « Perceval ». Jean-Charles, 2 ans de plus, c'était « Ivanohé ». Denis, en avait 3 de plus, logiquement auto-proclamé « Le Roi Arthur ».

37fda093ba33cf2cef2cdb2f9200b99d.jpg

Plus tard, le chevalier mue, il se transforme en Arthur Rimbaud et dans cette grange à foin, connaît son premier émoi amoureux en déposant tout tremblotant un baiser sur la joue d'une fille de fermier qui avait de la doc sur la question en observant les animaux.

2b843ea74fc4cdabcf2b971bb3d07994.jpg

Pendant ce temps, dans la « tour », l'héritier du lieu François de Salverte affectueusement surnommé « Le Bidouillet », organisait des soirées fines avec les parisiennes en vacances si expérimentées..Ce lieu est toujours magique. Les enfants y jouent toujours. Mais au ballon et seul.
Château de Ray-sur-Saône, Haute-Saône.

0646521906a4fe9bda2b2f62690d10fc.jpg

ray sur saone,lutinbleu,christian benoist

14/11/2016

On a tous dans l'coeur.

Un p'tit village ou l'on a appris a faire du vélo, des bêtises et frissonné d'un premier baiser. Celui-ci est blotti dans la vallée de la Saône. Moins de 200 habitants vivent là. Avec pour seul commerce, un petit bar-restau. Rien de mieux pour se reposer. Les oiseaux gazouillent, les quelques vaches meuglent, les chiens aboient, et les cloches de l'église sonnent tous les ¼ d'heure de jour comme de nuit (moins fort).

ray sur saone,village d'enfance,franche-comté,lutinbleu

 A 30 km de la première ville, ce bijou vert redeviendra à coup sur ce centre d'un monde qu'enfant nous adorions.