Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/07/2017

Le rhum de Martinique

Même si les terres destinées à la canne à sucre s’étiolent, laissant place à une agriculture plus juteuse ou à des promoteurs aux sourires enjôleurs, le rhum est un incontournable moyen de vivre LA Martinique.

On le consomme agricole, vieux, en ti-punch ou arrangé, en planteur, avec ou sans glace, toujours au sucre local et mélangé avec « la » cuillère adéquat.

martinique,lutinbleu,christian benoist,rhum

Mais l’abus de cet alcool qu’on boit volontiers dans les stations services vers 6h du mat, fait des ravages dans la population qui vieilli prématurément.

martinique,lutinbleu,christian benoist,rhum

Par contre ces yeux-là ne sont pas dus à l’abus d'alcool, mais à un métissage heureux qui ont éblouis ceux du lutinchercheur-d’or.

07/03/2017

When the Music’s over.

Les clameurs du carnaval s’étant un temps tues, il est temps de songer à ces mille petits présents que l'on peut offrir à ses amis au retour d'un périple martiniquais.

martinique,lutinbleu,christian benoist,rhum,carnaval

Dans une « boutique aux merveilles » du coté de Basse-Pointe, on a repéré des nappes en madras et en toile cirée qui pourront recevoir sans émouvoir personne, les verres de rosé renversés et autre taboulé éparpillé. L’été peut commencer, on est paré.

medium_IMG_1231.jpg

Des petits et des grands sacs cousus main sur une coque de calebasse feront la joie des coquettes. La créatrice et vendeuse m’assure que ce n’est pas cher et que « ça dure toute une vie ». Sur ces 2 arguments, on peut émettre des doutes.
Un vieil homme antillais qui peint au couteau des œuvres colorées attire l’attention des petits gros yeux de notre mascotte. Cela fera plaisir aux amoureux des belles choses.

medium_IMG_1230.2.jpg

Et puis du rhum. Quelle originalité ! Du planteur, du blanc bien agricole pour les amateurs de ti-punch, et du vieux pour les durs à cuire. Avec des pralines-pays.Oula, ça sent le retour. Allez un dernier tour sur ma plage préférée. Une dernière fois.

02/03/2016

Arrêtez ! Arrêtez la musiiqueeeeeu… (J'en reprendrai bien une p'tite louche)

Comme le chantait la môme moineau, quand c’est trop, c’est trop. Depuis 3 jours, ça chahute, ça danse, ça boit dans tous les bourgs martiniquais. Mais quand est-ce qu’ils dorment ? Quand on sera mort me rétorque une instit locale. Certes, mais alors pas tout seul, avec une reine de carnaval si possible, au physique sculptural, aux senteurs exotiques, au regard de braise répond notre lutinfataliste.

medium_reine2.2.gif

Tu n’y es pas, novice en carnaval, ici, 3 reines ont été élues. La première, la « mini-miss » est choisie parmi les enfants. Une autre, « la reine-mère » est une femme plutôt mure, et la plus convoitée est « LA reine », pour ses mensurations évidemment.
Ainsi, il y en a pour tous les âges.

medium_IMG_1253.2.jpg

Devenir « reine » c’est un honneur pour les heureuses élues. Ce titre récompense surtout l’originalité, le charisme, la façon de danser, le costume et bien entendu le sourire. Donc rien à voir avec le spectacle médiocre des (très belles il est vrai) viandasses tristes présenté par cette femme vulgaire en chapeau, que l’on nous inflige chaque année le même jour que le téléthon.

medium_reine_celine_Patole.jpg

Cette année, c’est ma copine Céline Patole qui a été désigné à Fort de France. Magnifique.

medium_cheval.gif

Lutinbleu, tu déjante, tu hallucine, t’es pété ou quoi ? Tu vois un cavalier sorti de nulle part qui défile lui-aussi. Il est temps que s’arrête cette aventure. Tu retourne en métropole très bientôt, et tu n’as pas encore pensé aux « souvenirs » pour tes amis. Allez ouste, au lit.