widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2016

« Descends d’là, si t’es un homme… »

Tous les mômes en âge de fréquenter les sacristies en tant qu’ « enfant de chœur », ont entendu cette phrase bien lourde, prononcée après un arret à la case "vin de messe"par le plus rebelle de la bande…Le bon gout de certains garçons pré-pubères ne s’obtient qu’après de nombreuses années d’apprentissage.

ascencion,vin de messe,église,saint leu


A Saint Leu, c’est une surprise de taille qui nous attend en ce jour d’Ascension. En effet, dans l’église du centre, le grand crucifix du maitre autel est encadré par une tenaille et un marteau. Peut-on trouver une justification à ces attributs ? D’après un vieil homme créole, il s’agirait d’un hommage au père de Jésus, charpentier comme chacun sait. Pour une dame qui sort de la boulangerie, c’est évidemment une allusion à Saint Christophe, celui qui a donné son nom à ce lieu de culte. Et le patron du PMU en face prétend dans un grand éclat d’un rire tout en couleur locale : « Le marteau, c’est pour enfoncer les clous dans la croix, et la tenaille pour les y arracher… »« Ou bien les symboles du travail », m’affirme un marchand de poulet boucané. S’il existe un blogueur savant en liturgie, qu’il n’hésite pas à nous rendre moins inculte.

15:41 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Tags : ascencion, vin de messe, église, saint leu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

18/03/2015

Sun and surf and sea and me

La plupart du temps, les réunionais sont coinçés dans leur voiture pour cause d'embouteillages monstres, alors, ils regardent le ciel. Et ils découvrent dans les nuages des formes et des couleurs qui leur font supporter les 3 heures (cadran solaire en main), pare choc contre pare choc entre Saint Joseph et Saint Leu, soit 50 km environ.

DSC00301.JPG

 

01/11/2010

Le dimanche le plus fun de l'année.

 

Fallait s'y attendre, le président de l'aglo et de la région a peine refroidi, les mauvaises langues se délient et vocifèrent les pires mensonges à notre propos.

DSC03271.JPG

En commençant par les présentateurs-météo: Selon ces charlatans, il pleut depuis deux jours ou trois à fond-les-cumulo-nimbus sur nos plages et notre terre.

DSC03278.JPG

Cela est totalement injuste. Certes, il a plu. Plus plu qu'en été mais pas plus que ça. Et puis, 3 grosses gouttes de pluie ou d'écume n'effraient pas le surfeur d'ici. Un point commun avec leurs frères de Saint Leu(Réunion).

DSC03267.JPG

Ceux d'ici pensent à ceux d'ailleurs, haut et fort.

21/05/2009

Vive la crise.

Non, ce n'est pas du Reiser ni même un cri de joie d'un patron-voyou bouclant ses valises bourrées de stock options. Non, c'est le slogan que les paroissiens de l'église « Notre Dame de la Sallette » à Saint Leu, peuvent lire à coté du Christ en croix. A droite.

DSC00267.JPG

Décidément, le clergé dit beaucoup de bêtises, ces temps-ci. Après l'évêque négationniste, celui qui proclame le préservatif poreux, et le pape lui-même qui assure que la capote favorise le sida, c'est le curé de cette petite ville réunionnaise qui glisse dangereusement sur un terrain nauséabond. On comprend que ce prélat-là veut mettre en évidence les valeurs de solidarité qu'il doit défendre, mais pédagogiquement, c'est nul. On ne montre pas au tableau ce qu'il ne faut pas faire. Les gens finissent par le croire... Un peu comme si certains prètres irlandais enseignaient leurs valeurs à grands coups de triques. Un peu comme si certaines pubs mensongères vantaient la médaille qui rend heureux si on l'achète. « Il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vendent pas » disait Coluche. La crédulité humaine n'a pas de limite, hélas! La connerie non plus. Même en religion.

29/06/2007

Le matin du jour où tout a basculé.

Qui n’a pas rêvé de voler comme les oiseaux ? De voir les « Pailles en Queue » de près, de sentir le vent caresser son visage, de découvrir le lagon par transparence ?
Ce matin pas ordinaire est le seul créneau pour se jeter dans les airs : Depuis 10 jours, les activités de l’école « Bourbon parapente » sont suspendues pour cause de vent du sud, trop violent. Chance aux « Colimaçons », à 800m et à 8h, comme l’a prévu Eric, le spécialiste de la météo, les voiles sont déployées pour accrocher les vents thermiques. On peut s’élancer dans le bleu du ciel réunionnais.

medium_PARApente.gif
L’appréhension sert le cœur de ceux, qui pour la première fois vont s’envoler de la piste de décollage pour une ballade d’une demi-heure au dessus des ravines et des cocotiers. Après les explications techniques du prof et quelques répétitions TRES bienvenues, c’est la course vers l’inconnue. L’adrénaline coule en haut débit dans le corps, et puis c’est parti !
medium_pieds.gif
Armand est aux commandes et commente la moindre manœuvre. Y a plus qu’à se faire plaisir. L’expression est faible. Ce n’est pas le pied, c’est les deux ! En dessous, les paysages coulent comme irréels. Pourtant, le lagon est là, juste en dessous avec la barrière de corail, les tortues, les surfeurs…
medium_lagon.gif
Mais pourquoi donc les petits hommes, là en bas se déplacent dans des machines qui puent et qui n’avancent même pas, alors que nous, on va ou on veut avec notre aile géante. Après l’atterrissage, outre la volonté de recommencer dès que possible, c’est un sentiment de plénitude qui m’envahit. Cette matinée restera dans mon cœur et dans ma tête jusqu’au grand vol final.

11:05 Écrit par lutinbleu dans la Réunion. | Tags : parapente, bourbonparapente, réunion, saint leu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |