widget compteur de visites gratuit
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/12/2016

La tournée des popotes. (Un arsenal, des arsenaux.)Il y a quelques années.

 

Après un mois de mars humide en Bretagne, le soleil du printemps vient caresser le visage buriné du lutin-navigateur dans le Var. Un premier constat s'impose: Brest attire la pluie, pas les flottes. Alors que le port de Toulon fait le plein: Les ferrys s'entassent, amarrés sur des quais devenus trop rares, bondés de voyageurs énervés, fatigués, sinistrés. Faut dire qu'entre temps, un volcan islandais s'est envoyé en l'air, bloquant les gens à terre. Les vacances tournent au cauchemar pour qui veut rentrer à la maison. L'air étant impraticable, le fer pas fiable, on se rabat sur la mer. On redécouvre les plaisirs de la nonchalance.

midiblogs,lutinbleu,christian benoist, brest,toulon

On avait oublié les délices tout simples de la navigation: Laisser son regard passer le bastingage et se perdre sur l'horizon, ouvrir bien grandes les narines et s'enivrer de l'odeur de la mer au gré des vents. A Toulon, on a déjà inventé l'avenir du transport par des liaisons côtières: Chaque jour, des vagues de travailleurs vont au boulot en bateau tout comme un montpellierain y va en tram ou en bus.

DSC01881.JPG

Serait-il tout à fait stupide d'imaginer des lignes régulières entre Marseille et Sète, entre Nice et Barcelone ou entre La Grande Motte et Palavas? Du haut à gauche jusqu'en bas à droite sur la carte, la marine française veille, aux taquets, dispo pour un nouvel art de se déplacer: La mer, avec option « voile ». Utopique?